Alphabet mobile


#101

Et bien… je passe les scanner jeudi ou vendredi avec mes trois patères en échange ? :hammer_and_wrench:
J’ai (enfin) mes feuilles de polypro pour recopier tes lettres. :hugs:
Vive l’autonomie du matériel en effet et, sans rire, si on avait tous un FabLab (avec imprimantes 3D, machines à bois et tout) dans nos villages, on en ferait des merveilles !
De beaux rêves à tous-tes, bon retour chez vos collègues demain. :heart_decoration:


#103

Bonjour,

Merci pour tous vos partages !
Vous n’avez pas plastifié vos lettres ?
Ont-elles résistés aux mains délicates de vos élèves ?

J’ai une ATSEM très très efficaces en découpage, plastifieuse, je pense me lancer dans la fabrication des lettres mobiles avec elle, je cherche donc LA solution idéale !

Merci !
Claire


#104

Bonjour!
Le plupart des collègues ont découpé les lettres dans des pochettes en polypro ou des feuilles polypro donc, déjà en plastique.
Pour ma part j’ai découpé les lettres dans du papier un peu fort bleu et rouge et je les ai plastifiées puis redéoupées en laissant le plastique dans les boucles, dans les creux et de façon à attacher les points sur les i et les j. C’est assez solide et finalement pas si long à faire…

Pour le rangement je cherche un mode de rangement vertical pour gagner de la place. J’ai pour le moment un carton type calendrier sur lequel j’ai collé du plastique autocollant pour faire des poches transparentes…mais ça se décolle et les lettres se collent au plastique transparent ou se mélangent, du coup ce n’est pas super pratique…


#105

Merci !

Mon ATSEM me propose de tester en colle de pistolet à colle … avez vous déjà tenté ? on vient de faire u, ça l’air pas mal, et ça se peint … si quelqu’un a déjà tenté, je veux bien vos avis !


#106

pour le rangement, si vous mettez des élastiques sur un calendrier cartonné, et les lettres se glisseraient sous l’élastiques… il faut voir si ça ne glisse pas.


#107

@nathalie, dans mon garage, j’ai ce casier à vis :


Je pensais fabriquer ce genre de rangement vertical, mais en bois, et sans la possibilité de le fermer.


#108

@clout j’ai peur que l’élastique ne suffise pas à maintenir les lettres, le papier plastifié est assez glissant…
Bonne idée le pistolet à colle!!! Je me demande même s’il n’existe pas de la colle colorée?
@Leila ça me parait tout a fait adapté!! c’est sur qu’en bois ce serait plus joli! Mais du coup, tu perds le coté transparent…il faudrait faire l’ouverture suffisamment large pour que les lettres soient bien visibles! à moins que tu ne mettes le modèle de lettre sur le devant?
Je suis très intéressée par ton idée! si tu fabriques ce rangement, n’oublie pas de mettre des photos!


#109

Si il existe de la colle de couleur m’a-t-on dit, mais je crois que je vais faire mes lettres avec de la colle transparente, et je les ferai peindre pas les élèves !
Bon courage pour la fabrication du rangement Leila !


#110

@nathalie : pour le rangement, si tu fais un truc en tissus, en cousant des pochettes transparentes sur un tissus un peu épais ou de la feutrine ? accroché bien tendu sur le mur, ou cloué sur une planche de bois …


#111

Ouiiiii! ça me rappelle que j’ai fait il y a 2 ans un rangement mural en tissu pour des étiquettes d’un carnet de compétences…que je n’utilise plus. Je peux peut-être le recycler!!
C’est tout simplement un rangement avec des poches faites dans du tissu un peu transparent il me semble…
Je vais dès demain regarder ça!! Et si ça ne va pas, m’en inspirer pour en faire un autre aux bonnes dimensions!
merci!


#112

vous pouvez découper le polypro ( matière des classeurs souples ou des dossiers suspendus) avec cette machine à découper non professionnelle simplement à partir d’un fichier informatique ou un copie papier des modèles . Il suffit pour cela de passer 2 ou 3 fois la tête de découpe. On peut trouver cette machine chez Zodio et ils font des démonstrations su rendez-vous

http://www.brotherscanncut.fr/fr_FR/cm300


#113

Je viens de faire mon découpage à la main, beaucoup l’ont fait, ça prend bien la soirée.
Pour les lettres rugueuses, j’ai utilisé de la feutrine sur papier autocollant, ça se découpe bien, ça a l’air résistant, et surtout c’est très agréable au toucher !!!


#114

Bonjour à tous…

Je me lance dans la production de mon alphabet mobile, et j’ai plusieurs questions à vous soumettre…

J’ai la chance d’avoir un mari qui est sculpteur de figurines, quel rapport me direz vous, et bien c’est qu’il vient d’investir dans une imprimante 3d et qu’il sait manipuler les logiciels, contrairement à moi, et donc j’essaie de concevoir avec lui un alphabet qui corresponde à mes critères pédagogiques de langage ET d’écriture (plutôt Dumont)…

Donc j’ai pris le parti que les accroches partent du bas,
mon mari a fait des encoches pour que les lettres puissent s’emboiter (sauf après les lettres qui s’accrochent en haut : b v w o) ;
comme c’est le premier alphabet mobile l’objectif est plus l’encodage que les liaisons à mon sens…
je pense expliquer aux enfants qui me poseront la question (sinon pas la peine d’en parler) que je leur montrerai plus tard comment accrocher les lettres quand une finit par le haut

et je pense faire le 2eme alphabet mobile plus petit (en 3D ou en 2d je ne sais pas encore) avec 2 versions pour les 20 lettres concernées par le problème (26-6 = tout l’alphabet moins les lettres qui n’ont pas d’accroche de début : a c d g o p) ;
avec ce matériel, les enfants pourront choisir la bonne écriture de lettre pour que cela s’accroche.

Je ne voulais pas de solution intermédiaire ou toutes les lettres s’accrochent vers le milieu
(comme on voit dans presque toutes les polices d’écriture manuscrites)
car cela fait baisser les accroches hautes de ces fameuses lettres : b o v w
et monter exagérément les accroches basses des autres lettres

Maintenant, première question : quels sont vos avis concernant le s et le q
je peux choisir ou non de placer le petit trait qui est le début de l’accroche (à droite) pour la lettre suivante… :

d’un côté : quand je montre le geste pour les lettres rugueuses c’est peut être plus logique de ne pas le mettre

d’un autre côté : pour le s suivi d’une lettre sans accroche de début (a c d g o q) est ce que vous apprenez aux enfants à ajouter un petit trait pour les lier ? si oui il faudrait peut être apprendre aux enfants dès le début le s suivi de son petit trait… ou pas ? et on leur explique plus tard aussi ?

J’essaie d’être claire mais à mon avis je ne le suis certainement pas assez !

merci de vos avis éventuels !


#115

Pour les lettres rugueuses, étant donné que l’enfant trace (et avec un peu de chance retient) le geste qui sera plus tard celui de l’écriture, je trouve important de respecter la logique de l’écriture (pas de liaison supplémentaire pour les lettres rondes, une vraie boucle pour le “e”). Les polices de style Dumont sont tout à fait adaptées à cet usage.

En ce qui concerne l’alphabet mobile, l’enfant n’engramme pas le tracé des lettres, il encode des mots, et je trouve important que l’aspect final ressemble le plus possible à une écriture cursive, qu’il puisse commencer à lire ces mots. Je n’aime pas du tout voir la liaison d’un o finir toute seule, suivie d’une lettre qui commence en bas. Je trouve cela très perturbant parce que ça va complètement à l’encontre du concept d’écriture cursive, qui consiste à lier les lettres les unes aux autres dans le mouvement.

L’idée d’avoir plusieurs versions pour chaque lettre (accroche haute ou basse, liaison finale ou pas pour le q et le s) est intellectuellement satisfaisante, mais j’ai peur qu’à l’usage cela ne complique les choses pour les enfants. Cela va multiplier les tâches pour les enfants, qui au stade de l’alphabet mobile ont déjà fort à faire à “retrouver quel son on entend après”. Je privilégierais donc un alphabet à liaison médiane, même si cela ne correspond pas au tracé réel de la main, c’est à mon sens le meilleur compromis (simplicité d’utilisation et résultat visuel correct).

Dans mon alphabet mobile, j’ai deux versions du s : une avec et une sans accroche. C’est la seule lettre qui a deux versions, le q en final étant tellement rare que je ne trouve pas utile d’en faire deux versions.

Voilà, pour ce que j’en pense, mais si tu vas au bout de ton alphabet mobile très élaboré, surtout reviens nous dire si ça a fonctionné ou pas avec les enfants ! Ce serait chouette d’avoir ton retour d’expérience. :blush:

Tu nous feras aussi des photos de ce que ça donne en imprimante 3D, c’est probablement l’avenir ! Viendra un temps où il y en aura dans toutes les écoles, et où nous échangerons ici nos fichiers spéciaux imprimantes 3D :heart_eyes:.


#116

Il semblerait que ce soit prévu pour 2195. :innocent:
Ici lors du renouvellement du photocopieur j’ai osé parler de couleur et on m’a gentiment fait comprendre que ce serait pour dans 50 ans. Bah oui, une technologie pareille …


#117

Bonjour Anne,
Avez-vous réussi votre alphabet mobile avec l’imprimante 3D?
Je me rapproche du fablab de ma ville pour éventuellement fabriquer le mien, votre expérience m’intéresse beaucoup :wink:
Bonne journée!
Emilie


#118

Bonjour Emilie,
je suis en cours d’impression…

l’avantage de le fabriquer est surtout que c’est toi qui choisis la forme des lettres :wink:

(donc beaucoup de prises de têtes aussi, mais c’es notre lot quotidien :smile: :
…j’avais notamment beaucoup d’hésitations sur le choix de formes / pour que ça s’accroche / comme je le disais dans un précédent message, j’ai fait le choix de faire des formes de lettres qui commencent vers le bas et finissent vers le bas pour ce premier “gros alphabet mobile” et je pense expliquer aux enfants au cas par cas le problème de l’accroche par le haut avec b o v w
l’étape suivante est de voir ce que cela donne auprès des enfants !..)

et contrairement à la découpe pure mon mari m’a gentiment fait des sortes d’encoches dans l’épaisseur pour les liaisons entre les lettres

en tous cas je pense que c’est vraiment solide (plus que le bois je pense, même si je n’ai pas d’exemple en bois pour comparer, mais Leila disait le sien fragile)

sinon je pense aussi que dans un fablab j’imagine qu’il y a aussi de la découpe laser…
surement plus rapide donc peut être à étudier aussi

oui, je pense à cela car l’inconvénient de l’impression c’est le temps que ça prends !
environ 1h pour "ch"
et entre 15 et 20 min je crois pour juste une petite lettre
enfin tout dépend de la taille des lettres que tu veux de l’épaisseur et de la résolution

sinon je trouve que le rendu est très beau :slight_smile: :sunny:

je pense finir l’impression des lettres pour mon premier travail de dictée aujourd’hui :tada: et donc pouvoir vous dire ce que les enfants en pensent !
(j’ai finalement opté pour une première boite avec seulement les lettres nécessaires pour 12 mots de 2 ou 3 sons phonétiques = 34 lettres / puis l’alphabet complet avec les digrammes pour toutes les autres dictées)

PS : je suis en train de refaire le “s” pour qu’il ne soit pas fermé


#119

Ah oui c’est super! bravo!
effectivement il y a la découpe laser. Je ne pensais pas que cela prenait autant de temps pour l’imprimante 3D. Je vais essayer de les contacter pour savoir ce qu’ils en pensent.

Merci pour ton retour!


#120


#121

:scissors: Bravo Florian ! :hugs: