Fil de discussion pour ceux qui se lancent à la rentrée 2018 (maternelle)


#82

Bonsoir!
Après 16 ans d’enseignement en maternelle dans des classes à un seul niveau, à la rentrée j’ai choisi d’être pour la première fois dans une classe à 3 niveaux : ps, ms gs. Il y a dans l’école également 2 autres classes avec ces 3 niveaux. Je serai à mi temps et complétée par un PES.
Les activités individuelles autonomes sont une pratique quotidienne écrite dans le projet d’école.
J’ai choisi de travailler dès l’accueil du matin et cependant 1h en activités autonomes, pareil l’après-midi. Le reste du temps, en projets collectifs.
J’aurai GS, 9MS et 7 PS. Les MS et les GS(donc les PS et les MS de l’année 2017-18)ont eu l’habitude cette année de fonctionner en activités individualisées avec des plateaux
J’ ai pas mal d’interrogations.

  • Dans les premiers temps, quelles activités proposer afin que ça tourne?
  • Pour les MS et GS, mettez-vous des activités déjà connues en attendant plusieurs présentations?
  • Comment faire pour que les petits ne touchent pas les plateaux adaptés aux plus grands avant d’avoir intégré le protocole?
  • A chaque période, est- ce que certains de vos plateaux évoluent?En supprimez vous?
  • Pour ceux qui pratiquent les frises pour le suivi des élèves avec une auto-inscription par les élèves eux-mêmes, comment faire quand je ne peux pas coller la frise au-dessus des étagères?
    Pour les 3 niveaux, combien de plateaux à prévoir dans les domaines vie pratique, sensorielle, maths,oral et écrit, explorer le monde?
    Merci d’avance pour ceux qui vont prendre le temps de me répondre?

#83

Je pars aussi pour 3 semaines et j’emporte de quoi découper mes lettres mobiles et les figures superposées. Ca va occuper quelques soirées. Et bien sûr de quoi lire !
bonnes vacances !


#84

Bonjour à tous,

Me voilà totalement chamboulée suite à la lecture du livre des lois naturelles de l’enfant (et je n’en suis qu’à la moitié ;-)).
Plusieurs questions me trottent dans la tête… A savoir, je n’ai qu’un niveau de maternelle mais je suis les enfants de leur première année à leur troisième, pensez-vous qu’il est tout de même possible de mettre en place tout ce que Mme Alvarez propose?

Vous ne ‘travaillez’ donc plus jamais par thème?
Merci à vous de me conseiller


#85

Je te conseille de lire ce fil de discussion, ton livre, de visionner les vidéos du site en commençant par l’accompagnement théorique de l’été 2015.

De te laisser le temps de mûrir tout cela, de te rapprocher du groupe local le plus proche de chez toi.
Pour répondre à une de tes questions, je fonctionne par ateliers autonomes et j’ai des temps consacrés à la motricité, aux projets (l’année dernière notre projet sciences sur les oiseaux nous a bien embarqués.)…pose toi la question ; aimes tu travailler par thèmes, il y a t-il des thèmes, des sujets qui te tiennent à cœur, qui te passionnent ? Pourquoi sous cette forme là le thème serait incompatible avec cette démarche ? Surtout si le “thème” fait entrer la vie dans la classe, ou mieux, sortir la classe vers la vie.


#86

je suis un peu comme toi elzouille 11 ans de Cm puis la maternelle pendant 3 ans et…lecture du livre de Céline et alors …plongeon dedans avec joie et enthousiasme l’année dernière, je redémarre en septembre avec plus de matériel et des ateliers autonomes toutes la journée sauf sans doute un peu d’apprentissage de l’écriture plus traditionnel sauf si j’arrive à faire des ateliers autonomes dans ce domaine…à voir…
bon courage aussi Kristou, on peut échanger quand tu veux


#87

utilise des jeux bien connus et faciles en autonomie(jeux de construction,jeux d’imitation, puzzles , coloriages de mandalas…)pour avoir assez d’activités qui occupent tout le monde au début, mais en limitant le nombre de places dans chaque activité(1 ou 2), cela permet de démarrer les présentations que tu proposes au fur et à mesure que les enfants sont libres ou inoccupés;
au début on patauge mais en quelques jours il ya déjà pas mal d’ateliers qui commencent à fonctionner, les jeux de "verser " “semoule” sont très appréciés on peut les doubler au début je pense…
bons préparatifs


#88

Bonjour
Je me pose pas mal de questions sur “les activités complémentaires”. D’un côté c’est vrai que cela facilite la mise en route en indiquant aux enfants que pour ces activités ils n’ont pas besoin d’attendre une présentation et en même temps, étant donné que cela comprend des activités de différents domaines je trouve que cela fait un peu “fourre’-tout” et occupationnel.
Qu’en pensez vous ?


#89

À toi de mettre en place des activités intéressantes :slight_smile: et permettant de viser des objectifs sans pour autant nécessiter ta présence ou ta présentation. C’est la qualité de la proposition qui compte et qu’elle soit en autonomie ne doit pas faire d’elle une activité occupationnelle. Un puzzle est toujours intéressant mais tu peux t’en servir aussi pour la géographie, les sciences, l’art… Les bûchettes de bois, les geomag, attrimaths sont intéressants pour la représentation dans l’espace, la géométrie et peuvent être détournés. L’activité circuit peut elle aussi être enrichie par des voitures identiques mais de couleurs différentes, ou numérotées, ou encore avec des lettres dessus… Un circuit customisé…
Un mode d’emploi audio serait une bonne idée :bulb: Tu pourrais faire un CD avec une piste par explication, utiliser un casque pour éviter le bruit.
Bon préparatifs :slight_smile: et bonnes vacances !


#90

L’objectif premier de ces ateliers est d’apprendre aux enfants à être autonomes dans le choix, l’utilisation et le rangement des ateliers de la classe. Pour moi, ils doivent correspondre à cette exigence d’isoler un concept et ne travailler que ce concept. En l’occurrence ; " travailler en ateliers autonomes".
Et cela implique de respecter tellement de règles d’utilisations : choisir un atelier, savoir où aller le chercher, accepter d’attendre s’il est pris, saisir correctement le plateau, choisir où l’on va s’installer, si c’est au sol avoir d’abord été chercher un tapis l’avoir déroulé, se déplacer en marchant et en évitant les tapis, respecter les limites de son espace de travail, réaliser l’atelier sans papillonner et sans déranger les autres, ranger le matériel sur le plateau, ranger sa chaise ou son tapis, se déplacer à nouveau dans la classe en respectant les règles, retrouver l’emplacement du plateau, le ranger et choisir un autre atelier.
Libre à toi, lorsque la classe tourne, d’enlever certains de ces ateliers.


#91

Merci pour vos conseils !
En fait, ce qui me dérange c’est de mettre dans un même meuble ou même espace des ateliers qui renvoient à des domaines différents d’apprentissage


#92

Je comprends, mais je pense que ce qui prime c’est : meuble des ateliers sans présentation obligatoire.
Et puis, une fois que les enfants sont familiarisés avec ton fonctionnement et que les activités que tu appelles complémentaires ne sont plus nécessaires, rien ne t’interdit d’intégrer ce que tu trouves intéressant à la progression d’un domaine (et à son étagère dévolue) et à enlever le reste, ou à laisser mais avec une consigne. Je pense à l’atelier des perles à chauffer qui dans ma classe est devenu un des ateliers “la bonne idée”. J’avais décrété à moment donné qu’ils pouvaient continuer à remplir les plaques de façon aléatoire, mais que je ne repasserai désormais que les plaques qui obéissaient à une règle. Libre à eux d’inventer la règle de leur choix et de l’expliquer en regroupement. Ça a été très riche.


#93

bonjour,

Je me lance aussi cette année, enfin je vais essayer! J’ai une classe de TPS/PS depuis l’année dernière.
J’ai beaucoup tâtonné durant cette année: groupe de couleurs (je n’ai pas tenu 1 semaine), des ateliers avec inscription plus ou moins libre (j’ai du tenir 2/3 semaines) et sur la fin je faisais 1 atelier dirigé 1 atelier ATSEM souvent pour l’art plastique et le reste en atelier autonome, le tout sur la base du volontariat. La dernière période j’ai introduit des longues plages dans la matinée en totale autonomie et je dois avouer que ça pouvait parfois être très bien et parfois très bruyant, le désordre total (peut être dû aux changements de méthode ou à la fatigue). J’ai beaucoup culpabilisé sur tous les changements que j’imposais aux élèves sans compter les nombreux changements de disposition de la classe…mais ça va dans l’ensemble ils se sont bien adaptés.
Cette année j’aimerais fonctionner qu’avec des ateliers autonomes mais je me pose encore beaucoup de questions. Est ce que je maintiens quelques ateliers dirigés? est ce que fais encore des activités liés aux albums étudiés en classe? Les maintenir n’est ce pas finalement ne pas lâcher prise? j’ai peur de retomber dans le “avant” si je fonctionne comme cela ou en projet. Qu’en pensez vous?
J’ai commencé à lister les ateliers dont je dispose, que je vais fabriquer ou acheter selon les domaines et vais commencer à faire mes espaces dans la classe. Je vais également prévoir un meuble d’ateliers sans présentation (très bonne idée de Zartine merci! car je commençais à me casser la tête pour savoir où les disposer) par contre je me demande si je commence à installer le matériel des activités sensorielles et pratiques dès la rentrée, j’ai peur qu’ils touchent à tout et qu’ils comprennent pas qu’ils ne doivent pas y toucher tout de suite surtout à 2 ans…du coup je laisse mes étagères vides?


#94

merci pour ton commentaire précis, qui m’aide à y vois plus clair.
Combien de temps gardes tu ces activités du début d’année qui t’aident à mettre en place les règles de fonctionnement ? Un mois…Plus ? Comment les différencier des autres activités ? Sur une étagère spéciale ?
Et ensuite, quand tu introduis les activités pratiques et sensorielles, mathématiques etc…que tu présentes individuellement et dans un certain ordre…comment leur fais tu comprendre que ce ne sont pas les mêmes activités que celles du début d’année où ils pouvaient se servir comme ils le voulaient ?
Tu ne fais donc plus d’ateliers tournants alors ?
Que des activités individuelles ?
je ne sais pas si je suis très claire, mais je me lance aussi et c’est le gros bazar dans ma tête, après 20 ans de fonctionnement classique en maternelle. Pas facile de d’imaginer faire autrement…
D’avance merci
Stéphanie


#95

En effet, elle est super aérée, ta classe.
Le meuble bleu, c’est pour la rentrée…activités pour mettre en place les règles de fonctionnement, si j’ai bien compris.
Mais ils ne risquent pas d’aller partout et de vouloir prendre les activités des autres étagères ?
Autre question : tu ne fais plus d’ateliers tournants du coup ?
Merci
Stéphanie


#96

Merci pour tes idées…
Ton meuble référent du début d’année…reste toute l’année ou bien il disparait quand tu commences les présentations ?
Tu ne fais donc pas d’ateliers tournants avec 4 groupes mais que des activités individuelles ?
J’ai vraiment du mal à abandonner mes habitudes de 20 ans de carrière…mais je suis persuadée du bien fondé de cette pédagogie alors je me lance malgré mes peurs.
Merci
Stéphanie


#97

Non, effectivement, plus du tout d’atelier tournant.
Le seul que j’avais plus ou moins conservé au départ était celui géré par l’ATSEM au début de l’année … cela la perturbait trop et elle disait ne pas savoir quoi faire dans la classe. Elle s’était donc spécialisée dans les Arts Plastiques “dirigés” (décors de cahiers, fabrication/décor d’objets pour les fêtes, découvertes de techniques). Personnellement je n’en pouvais plus de voir 30 fois la même production sur mes murs, mais ça la rassurait.
J’avais très vite instauré un atelier libre l’après-midi pendant la sieste, et quand elle a vu ce que faisaient les enfants seuls, elle a évolué dans sa façon de voir et de présenter cette activité.
A la fin, on ne donnait plus que des consignes ouvertes, avec une seule contrainte. (type : “aujourd’hui je te donne de la peinture bleue, tu fais ce que tu veux avec” et le lendemain " aujourd’hui on travaille avec des pinceaux, tu veux de l’encre, de la peinture, de l’eau ?")

Pour répondre à tes inquiétudes … oui, au début, ils vont tout sortir, aller vers les étagères “interdites” et ne pas ranger là où il faut … mais je dirais, pas plus qu’un début d’année classique !
Il suffit d’être présente, d’intervenir dès que nécessaire (tu es libre, puisque pas d’atelier à diriger) et de dire, redire et reredire … Tu seras surprise de voir qu’ils intègrent finalement assez vite ce mode de fonctionnement (et tu auras probablement quelques “vigies” qui se chargeront de te signaler les erreurs des autres !!!).

Le secret, c’est de ne pas vouloir aller trop vite, de se donner du temps pour mettre en place l’organisation avant de vouloir se lancer dans les apprentissages. On a souvent l’impression de perdre du temps au début, mais c’est indispensable. Pour pouvoir présenter une activité individuelle, il faut que les autres sachent s’occuper seuls, dans le calme, sans venir te déranger … cela met du temps à s’installer, mais c’est autant de temps de gagné pour la suite de l’année.

Et si cela te rassure, rien ne t’oblige à te lancer à 100% dès le premier jour … tu peux très bien installer cela progressivement, à ton rythme. L’important, c’est l’ambiance de la classe, le calme, l’écoute et la bienveillance. Il faut que chacun se sente bien et soit heureux de venir … toi la première !


#98

Tu as vécu, je dirais “une année de tâtonnements” … une année zéro quoi ! Je suis persuadée qu’elle t’a fait beaucoup réfléchir sur ce que tu voulais (et ce que tu ne voulais pas !) dans ta classe.
C’est génial !
Si tu as envie de mener un projet particulier, de suivre un album ou autre, que celui-ci te porte et t’aide, fais-le ! Le simple fait que tu t’interroges sur le risque de “retomber” dans les habitudes montre que tu y seras attentive, justement …

… et bien, oui, pourquoi pas ?
Si tu as la place de les stocker ailleurs en attendant, ça peut être une solution.
Sinon, tu peux aussi tout installer dès le début et placer un rideau (ou retourner le meuble) pour en empêcher l’accès.

… tu fais comme il te semble juste, et tu réajustes en fonction de comment cela se passe.
Fais toi confiance !


#99

Si je comprends bien , en début d’année les coins vie pratique , sensoriel langage et mathématique sont fermés et vous n’ouvrez que les espaces activités complémentaires, artistiques et bibliothèque pour que les élèves intègrent bien le fonctionnement?


#100

C’est à peu près ça … mais cela reste une possibilité de fonctionnement, chacun procède comme il le souhaite :wink:

Cette organisation est surtout valable pour débuter, lorsqu’aucun élève n’a fonctionné ainsi l’année précédente. Une maîtresse qui aura déjà travaillé comme ça mettra très vite en place les activités pratiques et sensorielles, une maîtresse qui débute prendra son temps pour bien instaurer l’organisation de la classe et se lancer dans les présentations individuelles.


#101

Merci de tes commentaires, ça me redonne confiance :wink:
Je crois que je vais prendre mon temps en période 1 afin d’être un maximum disponible pour les élèves, mettre en place l’ambiance de classe et établir la relation. Je vais m’attarder avec les activités complémentaires/le coin bibliothèque (prendre soin des livres, car ça a été la cata l’année dernière) /des activités en arts plastiques libre avec l’ATSEM/des lectures “plaisir”. Je commencerais les présentations des activités sensorielles et pratiques l’après midi avec les 13 PS (vu que je n’aurai qu’eux l’am) quand ils auront intégrer le fait de prendre un atelier et le ranger. Une fois que ça sera bien mis en route pour les PS je commencerais avec les TPS, je verrai en quelle période cela sera faisable, j’arrête de me mettre la pression, enfin j’essaie :slight_smile: