Fil de discussion pour ceux qui se lancent à la rentrée 2018 (maternelle)


#122

Bonjour ! Merci pour le lien !
Combien de tapis faut-il prévoir pour une classe de 27 élèves? Avez-vous une idée?
MERCI !


#123

Avec une classe de 23 élèves, j’avais 9 tapis. Ils n’en utilisait que 6. C’était facile à voir car j’avais 3 types de tapis différents et 3 tapis de chaque type.
Ils n’utilisaient jamais les 3 tapis les plus lourds et les plus « durs ».

Pour 27 élèves, je dirais 9 tapis.


#124

J’ai fouillé et trouvé des tapis à deux euros (vive la foire fouille!!)
Je pense qu’ils sont adaptés pour les enfants, j’ai testé dans le magasin.


#125

Je suis en train de programmer mes ateliers autonomes, et là… problème!!
Pensez vous qu’il faut que je fasse une progression type en faisant par période? ou je présente les ateliers par domaine (vie pratique, sensorielle…) suivant les indications de Céline Alvarez en précisant les compétences et matériel?
Je pense que si on suit le raisonnement, préparer les ateliers par période ce n’est pas cohérent. Mais j’hésite sur quoi leur présenter à la rentrée…
Je vous remercie pour vos réponses et soutien ^^!


#126

J’aurai 27 élèves à la rentrée et j’ai prévu 10 tapis (identiques par contre). Ca me permet de vider ma classe des tables arrondies qui prennent de la place dans ce tout petit lieu.
Et dans l’année je rajouterai des tables si necessaire en fonction des besoins et demandes des élèves


#127

Je n’ai pas fait de progression par période, mais des progressions par domaines.


#128

Je vois qu’on a tous le même genre de problématiques!!
Pour 25 élèves vous pensez qu’il faut avoir combien de places assises (tables individuelles ou autre)?
Pour les PS il faut commencer par les ateliers de vie pratique ou on présente aussi les ateliers de vie sensoriel?
Merci pour l’aide précieuse des plus expérimentés!


#129

La rentrée approche et j’avoue m’inquiéter pour les 1ers jours. Je vais avoir 27 (peut être 28 aux dernières nouvelles) PS. Je les accueille par demi-groupe lundi et mardi uniquement le matin. Jeudi classe entière et journée entière.

Que faire ces 2 premiers jours où j’aurai une demi-classe? Pour l’instant je n’ai que très très peu de matériel Montessori. J’attends la semaine prochaine pour voir avec mon nouveau directeur concernant le budget (je suis dans le privé et mon nouveau directeur est pro Montessori…contrairement à l’ancien directeur).


#130

je me pose encore la question du “que faire à la rentrée?” quoi présenter et comment… Mais je pense que ce sera de rassurer , observer les élèves et de les inviter à choisir des activités simples sans présentation necessaire. Afin qu’ils apprennent le fonctionnement de la classe.
Après c’est tout nouveau pour moi donc je me trompe peut être…


#131

Bonjour,

C’est mon premier message sur ce fil et sur le forum . J’ai lu le livre de Céline A il y a maintenant 18 mois et j’ai tout de suite été emballée. Cela confirmait quelque chose de pressenti. Je l’ai fait lire à mon ATSEM qui a aussi beaucoup apprécié. Puis je me suis inscrite sur ce forum et j’ai lu tous ces messages, semaine après semaine, et ça m’a donné envie. Mais bon j’ai une classe minuscule et très encombrée, dans une vieille école en zone rurale. Je précise que je suis en maternelle, en double niveau, depuis 3 ans: des MS/GS. Cette année j’aurai des PS/GS.
Alors j’ai fait des petits trucs: j’ai amélioré mon coin bibliothèque, j’ai ôté 2 des 4 bancs de mon coin regroupement et j’y ai mis un tapis, j’ai installé une frise numérique qui fait le tour de la classe (0 à 200), j’ai proposé aux élèves des après midis “autonomie”: je propose 7 ou 8 activités et ils choisissent, pas plus de 4 par activité. Tout cela a eu bien sur un grand succès.
Puis depuis février j’ai proposé chaque jour des ateliers où l’on s’inscrit, pas plus de 4 par ateliers, et qui tournent sur la semaine ou plus, mais on peut faire le même plusieurs fois ou ne pas le faire.
C’est déjà un progrès, il y a un certain choix, plus de groupes figés.
Mais je vois bien que ce n’est pas suffisant. J’ai aussi un meuble avec quelques ateliers autonomes, pas classés par thème, un peu fourre tout: élastiques, épingles à linge, découpage…
A la rentrée j’enlève les 2 derniers bancs du coin de regroupement.
Mais j’ai vraiment un problème de place pour faire mieux.
En effet je ne peux pas enlever mon bureau car je suis aussi directrice et je partage le local de direction avec l’école élémentaire, dans l’école élémentaire, mitoyenne. De ce fait, je fais aussi un peu de direction dans ma classe.
D’autre part, mes élèves avaient jusqu’à présent des casiers: une barquette en carton par enfant, qui est un peu son espace, dans laquelle il met le travail non fini, son cahier de dessin, sa trousse, ses petits trésors, une feuille ramassée à la récré, …Tout cela sur des étagères.
Et j’aime bien l’idée et eux aussi. Mais cela prend de la place.
Sur les photos de classe je ne vois jamais cela. Comment faites vous? Je sais qu’à la fin il y a très peu de fiches, mais malgré tout. Donc voilà juste pour avoir des idées car j’aimerais bien augmenter le nombre de mes ateliers autonomes et les classer un peu mieux.
Merci d’avance.


#132

Bonjour,
J’ai le même problème de place car à mi-temps donc nécessité de garder ce grand meuble dont tu parles (et qui effectivement est quand même pratique …) ainsi qu’une place par enfant (grandes tables …) et des bancs pour le regroupement. Je ne peux pas imposer à ma collègue ma façon de travailler. Dans l’idéal j’aurais voulu un coin par domaine. Parce que les tables groupées au centre je trouve que ça génère des bousculades et du bruit. Mais bon …
Par contre, cette année j’ai vraiment tenu à avoir une étagère (même très petite) par domaine. Je trouve que c’est plus lisible déjà pour moi et sans doute pour les enfants : “est ce que tu veux faire travailler tes mains ? ou travailler sur les nombres ? sur les lettres ?” et ils savent à quelle étagère se référer.
Mais on fait ce qu’on peut avec les conditions que l’on a … Et ce qui semble important pour l’une ne l’est pas forcément pour quelqu’un d’autre. Certaines collègues par exemple ont besoin d’avoir beaucoup de jeux dans leur classe, c’est important pour elles alors que moi je préfère “épurer” au maximum.


#133

4 messages ont été intégrés dans un sujet existant : Etiquettes de présence


#134

Bonjour,
Je me lance aussi cette année.
J’ai un poste en MS/GS depuis cette année. L’année dernière, j’étais décharge de direction et j’avais une journée dans une maternelle qui suivait cette méthode et cela m’a donné envie d’essayer.
Je ne sais pas trop ce que cela va donner étant seule à faire la méthode dans mon école et n’ayant pas beaucoup de matériel pour cette méthode.
Je me demande comment vont réagir les enfants et les parents.
En plus, je suis à 75%. J’ai donc une décharge et je ne sais pas si elle va suivre la méthode.
Bientôt le grand saut!


#135

bonjour, après 2 années de transition dans une autre école où je n’avais pas pu avoir un triple niveau je me lance cette année dans une nouvelle école avec 32 élèves… J’aurais besoin de vos expériences et conseils concernant les GS qui débutent dans ce fonctionnement autonome. J’imagine qu’il faut commencer par les bases (règles et organisation des ateliers) mais est-ce que vous leur présenter beaucoup d’ateliers de vie pratique et sensorielle avant d’aborder le reste? en présentation systématiquement individuelle? j imagine que c’est à adapter à chacun mais j’aurais aimé avoir vos retours d’expérience…
merci d’avance


#136

Comme toi je démarre dans une nouvelle école, avec donc 25 nouvelles têtes dont 6 GS. Lorsque j’avais démarré dans ma précédente école il y a deux ans c’était avec des PS/MS et le problème ne s’était pas posé. Là je me rends bien compte que certaines présentations n’ont aucun intérêt pour eux, j’ai envie qu’ils se confrontent assez rapidement à la difficulté “challengeante”, je vais donc sûrement griller des étapes. Cela-dit, certains ont quand même besoin de “booster” leurs fonctions exécutives, et je ne veux pas aller trop vite non plus pour le regretter plus tard. Il y a donc un savant dosage à faire, et j’avoue que je me prends un peu la tête là tout de suite.


#137

@do38, @magaliL, vous trouverez pleins de réponses ici :grinning:


#138

bonjour,
c’est un peu rassurant de voir que je ne suis pas la seule avec ces interrogations…merci de ta réponse il est vraiment difficile de trouver le bon dosage sans connaître encore vraiment les enfants.
on peut peut être se tenir au courant de l’avancée de nos réflexions et présentations dans nos classes respectives si tu es d’accord. bon mercredi…


#139

Bonsoir à toutes et à tous!
Je tente moi aussi l’expérience d’une année de transition, du moins je vais tâcher de faire de mon mieux ^^
C’est mon premier poste fixe, une MS/GS de 25 enfants en REP+ :blush: Avant cela je n’ai quasiment fait que de l’élémentaire. J’ai commencé à m’intéresser aux travaux de Céline Alvarez il y a quelques années, alors que j’avais des GS/CP en remplacement long, et j’attendais depuis avec impatience ma propre classe de maternelle, nous y voici enfin!
Dans cette nouvelle classe je n’ai aucun matériel de type Montessori, mais j’ai commencé cet été à fabriquer ce qui pouvait l’être, et j’ai complètement trié et réorganisé le matériel présent et l’espace par aires de travail. Néanmoins je demeure toujours un peu frileuse, je n’ai pas encore réussi à me séparer des tables et des bancs (mais j’en ai quand même enlevé un sur trois, micro victoire!).
Cette semaine, j’ai fonctionné de manière traditionnelle pour commencer, avec des ateliers tournants, mais j’ai vraiment détesté… Qui plus est les élèves sont très remuants et ne tiennent pas en place! Ils veulent TOUS faire de la pâte à modeler et boudent les autres activités quand ils y sont! Ça crie, ça bouge dans tous les sens, ça se chamaille… dur dur!
Je vais essayer cette semaine de capitaliser sur les GS que j’ai seuls en début d’après-midi pour tenter de lancer des premières activités autonomes. Mon souci, c’est que la plupart de mon matériel est un matériel traditionnel qui demande validation de l’adulte (boites à compter, jeux de topologie…etc), de fait je suis accaparée par des « Maîtresse, j’ai fini » dans tous les sens!
J’espere trouver ici des réponses et des astuces qui me permettront d’aller dans le bon sens, car là je me sens un peu perdue face à cette semaine 2 qui approche!!!


#140

Bonsoir,
Juste une réflexion qui me vient: certaines activités Montessori pouraient aussi demander une validaton par l’adulte: les fuseaux, les jetons, les addtions avec les perles… C’est la façon de les utiliser qui compte: donner aux élèves les critères de réussite, le moyen de vérifier par lui même (recompter, verifier que l’on a tout utilisé, qu’on a assez de jetons ou fuseaux pour finir).
Les enfants qui ont commencé leur scolarité dans une classe traditionnelle ont l’habitude d’attendre une validation par l’adulte, cela devient meme le but de l’activité pour eux…
Il va falloir changer de façon de considérer le travail des enfants: leur faire confiance, ne pas tout vérifier, parfois ne pas savoir ce qu’ils ont utilisé…
Et les enfants vont aussi devoir changer leur façon de travailler: le faire pour soi et pas pour la maitresse…ce sera surement le plus difficile!
Ca vaut surement le coup d’en parler en regroupement: de leur dire que ta validation n’est pas obligatoire, qu’ils doivent ce rendre compte pat eux même s’ils ont réussi, que tu peux venir admirer leur réussite si ça leur fait plaisir mais qu’ils peuvent aussi choisir de ne pas la montrer…et préciser aux enfants selon quelle modalité ils peuvent te sollliciter: se déplacer, ne pas appeller, lever la main, poser la main sur ton épaul etc…à toi de trouver ce qui te convient le mieux! Pour ma part, les élèves se déplacent et attendent à coté que je sois disponible (je n’aime pas la main sur l’épaule, ça me dérange). quand j’ai terminé je me tourne vers le ou les enfants qui attendent. Si l’enfant commence à me parler alors que je ne suis pas disponible, je lève juste la main entre lui et moi en silence, les enfants comprennent bien ce geste qui fait “écran” entre nous deux.


#141

Oui, je suis d’accord : le problème ce n’est pas le matériel. Certains enfants ont effectivement toujours besoin de la validation de l’adulte. En fin d’année dernière, à force de répéter, répéter, ces enfants là avaient toujours besoin de me montrer leur travail mais commençaient à comprendre qu’il ne fallait pas m’interpeller quand j’étais occupée avec un autre enfant. Oui la main levée fonctionne bien !