Fil de discussion pour ceux qui se lancent à la rentrée (maternelle)


#187

Ça c’est une super idée! Je vais tester. Tu as un affichage pour le tutorat?


#188

Alors aujourd’hui, j’ai laissé de côté des principes que je m’étais imposés depuis le départ et j’ai laissé aux élèves la possibilité de prendre l’atelier de leur choix à partir du moment qu’ils aient assisté à une présentation (suite de mon message sur les présentations individuelles ou pas). Hé bien cela m’a changé la vie. Je n’ai pas eu l’impression d’enchaîner validation puis présentation. J’ai eu le temps de me poser et d’observer plusieurs enfants et de pouvoir valider plus d’ateliers qu’en temps normal, d’avoir le temps de réexpliquer tranquillement un atelier, de dire à un élève signalé comme étant en difficulté qu’il pouvait reposer un atelier qu’il jugeait trop compliqué. Il a alors choisi de reprendre un atelier sur lequel il s’acharne depuis septembre et qu’il est enfin heureux de pouvoir mener presque à son terme. Et c’est quand je vois cet enfant progresser parce qu’on lui laisse le temps de le faire que je me dis que je suis dans la bonne voie.
Je vous remercie donc pour votre aide qui est vraiment précieuse lorsque l’on est seule dans son école à fonctionner ainsi.


#189

Merci de vos conseils. J’ai fait un premier gros tris et je verrais le reste plus tard … (oui je repousse )


#190

Wahoo vous m’épatez, je ne sais pas comment vous trouvez le temps d’en faire autant … Pour ma part j’ai juste repris le principe de Marion http://laclassedemarion.eklablog.com/carnet-de-suivi-a131066896 et pour l’instant certains n’ont presque rien de collé … Car ils utilisent toujours beaucoup les activités individuelles. Et j’ai déjà du mal à trouver le temps de coller les photos avec eux…
J’aime beaucoup l’idée du tuteur, mais après comment gérer le suivi des présentations ? Si c’est un tuteur qui la fait, comment savoir si on est occupé quelles présentations ont été faites ?


#191

Bonsoir @Psychee , @Edefia et @dragonne63

Les enfants ont chacun une petite barquette (casier de rangement pour les vis en bricolage) dans lequel ils ont des étiquettes prénoms et des photos. Je n’ai pas d’affichage, je scotche les photos directement sur les activité s’il y a la place, ou sur l’étagère de rangement à côté de la photo de l’activité, ou sur la couverture du livre… Je me fais une petite liste récapitulative que j’essaie de tenir à jour, mais sinon je vais voir directement sur les étagères. Il faut que cela soit simple !

Quand je leur présente une activité, ou que je leur lis une histoire, je leur demande s’il souhaitent continuer à s’entraîner. Si oui, ils peuvent aller chercher une photo noir et blanc que je scotche sur l’activité.

S’ils le souhaitent, ils peuvent valider une activité qu’ils connaissent bien ; je vérifie alors qu’ils sachent présenter à un autre élève avec des gestes et des mots précis. Si c’est le cas, je scotche leur photo en couleur.

Ils en sont fiers, et jouent leur rôle de tuteur avec plaisir quand un petit vient avec l’activité ou le livre dans la main leur toucher l’épaule et leur demande de leur raconter le livre ou leur montrer l’activité. Cela me décharge d’une partie des présentation, tout en responsabilisant les élèves qui doivent réinvestir leurs connaissances en les présentant.

Inversement, un grand qui connait bien une activité pourrait aller trouver un élève qui a collé une photo noir et blanc pour lui proposer de l’aider à s’entraîner. Mais je mentirait en disant que j’observe ce comportement spontanément dans ma classe pour le moment. Mais ça viendra, en les encourageant en ce sens … Ca peut me me permettre en tout cas de guider un élève qui ne saurait pas quoi faire.


#192

Voilà, les vacances de Noël sont passées et comme je l’ai dis plus haut, je me suis lancée (après un déménagement de toute l’école maternelle).
Les enfants ont adoré la nouvelle classe. Ils ont en peu eu dur avec la table de dessin (juste deux enfants) mais je n’ai pas cédé. Enfin presque car j’ai ajouté le chevalet mais c’est tout.
Ils ont adoré les tapis et ne se sont même pas rendu compte qu’il n’y avait plus de banc en classe. (je trace l’ellipse cette semaine car je n’avais aucune idée de la taille nécessaire).
Ils se sont assis par terre en forme d’elliptique :wink:
Il est vrai que j’ai passé la majorité de mon temps à montrer, remontrer et encore remontrer comment rouler et dérouler un tapis. Mais les enfants étaient tellement demandeur et fier.
J’ai même surpris un enfant qui réexpliquait à un copain comment faire. :grinning: Première Victoire.

J’ai pu également présenter quelques plateaux alors que ce n’était pas prévu puisque je suis encore dans les cartons.

Bref je suis ravie de cette première journée.
Merci à vous tous car les lectures de ce forum m’ont beaucoup aidé.


#193

Bonsoir,
Je me sens un peu démunie et extrêmement frustrée par ma classe cette année: il y a énormément d’agitation et d’enfants qui ne sont pas bienveillants entre eux (certains se tapent, d’autres se disent des méchancetés…). Les enfants ne prennent pas non plus soin du matériel (quelques petits ne rangent toujours pas leurs ateliers une fois qu’ils ne s’en servent plus, certains mélangent les graines des différents ateliers de vie pratique… je retrouve de tout partout!)… Et j’ai l’impression que certains de mes grands en profitent pour ne faire que des ateliers de petits si je ne suis pas avec eux, ils ne tiennent pas en place, ne pensent qu’à jouer… et râlent si jamais je les oriente vers un travail… ça me fait peur pour l’annee prochaine en CP…
Bref entre cette ambiance électrique dans laquelle il est très dur de pouvoir travailler et le bazar qu’il faut que je range ou fasse ranger très régulièrement, je ne m’y retrouve pas du tout… Et surtout c’est tellement loin de ce que j’aimerais qu’il se passe dans ma classe… et je suis tellement loin moi aussi de ce à quoi j’aspire… je m’enerve, perds mon sang froid de plus en plus rapidement et me pose de plus en plus de questions quant à une reconversion professionnelle car en même temps je ne me vois pas du tout revenir en arrière car je suis convaincue que cette façon de travailler est celle qui permet le plus aux enfants de s’epanouir et celle qui me convient le plus… mais là je ne m’y retrouve tellement pas…
Alors je ne sais pas si l’un ou l’une d’entre vous vit un peu le même calvaire, s’il a réussi à en sortir ou si vous avez des astuces pour apaiser la classe, retrouver un climat favorable au travail… je prends tout conseil qui pourrait me permettre de créer une harmonie de classe où il ferait bon vivre, travailler, partager, grandir…
Un grand merci d’avance pour votre aide, lire ce forum est déjà une grande source de motivation et d’inspiration…


Matériel
#194

Bonsoir,
Le fait d’exprimer ton ressenti est déjà un grand pas. Nous connaissons tous des moments de classe plus agités, mais le fait que ce soit constant te préoccupe.
Je te conseille de marquer une rupture pour revenir au fondamentaux, ce qui te parait essentiel, et que les enfants à priori n’ont pas bien intégré. Et concentre toi là-dessus. Quitte à laisser de côté une partie du matériel que tu ressortiras ensuite.
Prends aussi le temps de consacrer des moments collectifs à de la relaxation, de la musique, des lectures offertes.
Pour les grands, tu pourrais passer un temps à du travail imposé ciblé pour le CP. Cela les valoriserait et te rassurerait.
Courage… Tiens nous au courant.


#195

Bonjour,
Je pense que cela dépend déjà des élèves que l’on a. Certaines années il n’y a rien à faire c’est plus bruyant et plus désordonné que d’autres et puis c’est un cercle vicieux : ils sont énervés donc cela m’agace, donc ils le ressentent et sont encore plus agités. Cela dépend aussi de notre maîtrise des présentations : personnellement plus le temps passe, plus je suis à l’aise avec le matériel et plus les enfants se sentent (en)cadrés.
L’année dernière j’avais un groupe très difficile et j’ai eu une grosse période de doute comme toi. Je me demandais s’il ne fallait pas que j’impose des fiches à certains pour avoir la paix ! :worried:
Quelqu’un sur ce forum m’a alors conseillé effectivement d’imposer un travail à une partie de la classe (mais pas forcément des fiches !) pendant que les autres travaillent en ateliers libres. Cela m’a permis de remettre les choses à plat. Je pense que même si on est convaincue de la démarche, il faut savoir parfois faire une pause pour mieux redémarrer.
Bon courage !


#196

Merci pour votre soutien et vos conseils.
Oui en effet j’ai une classe avec certains PS trèèèès agités…
Il est extrêmement difficile de pouvoir faire un regroupement calme sur l’ellipse, même pour une histoire ils ne sont pas capables de rester poser et d’écouter… J’essaie de faire des temps de relaxation, ils ne sont pas toujours disponibles pour cela et dans tous les cas l’apaisement n’est que de courte durée…
L’après-midi est beaucoup plus agréable, je vois mes grands progresser chaque jour et lorsque les petits reviennent de la sieste ils sont plus enclin au travail et moins agités. Deux enfants « perturbateurs » ne reviennent pas l’apres-midi, ça doit y jouer aussi…
Il faut aussi que je trouve plus de temps pour échanger avec mon atsem qui a des difficultés à trouver sa place dans ce nouveau fonctionnement… mais leurs horaires ne permettent pas d’avoir un temps seul sans enfants pour pouvoir trouver des solutions ensemble…
En tout cas, même si ces derniers temps je suis plus à ruminer mes problèmes de gestion de la classe, que j’ai du mal à me les sortir de la tête et à redescendre en pression, je sais aussi que lorsqu’il y a des moments où tout s’est bien passé, des petits yeux qui brillent, des sourires remplis de bonheur, des envies d’apprendre encore plus venant d’enfants qui étaient en grandes difficultés et qui avancent maintenant à pas de géants… et bien, dans ces moment là, je ressens un tel bien être, une telle satisfaction… je sais que je ne me suis jamais sentie aussi épanouie dans mon travail… et que pour ces instants là il faut persévérer!


#197

j’en suis à peu près au même point que toi Globule (1ere année de fonctionnement en ateliers autonomes à 100%) avec des jours de galère totale, les enfants qui"zonent" et disent qu’ils ne savent pas quoi faire ou qui se retrouvent à 5 autour d’une activité avec disputes et matériel perdu ou livres déchirés ou des PS qui sortent des activités inadaptées, par exemple le système décimal, des grands qui font sans arrêt des encastrement de 5 pièces ou des dessins toute la journée!.. je vois bien que par moments certains ont du mal à trouver leur place ou leur motivation; à ces moments j’essaie de faire évoluer en proposant à un de ces enfants(ou 2) une activité qui les motive(parce que non encore présentée ou parce qu’ils la maitrisent sans me préoccuper de savoir si c’est dans leur progression…je suis aussi assez inquiète pour le CP mais comme toi je ne veux pas revenir en arrière et refaire des groupes …je viens de recevoir ma date de rv de carrière et à la fois je m’en inquiète et je m’en "réjouis " car j’ai l’intention de prendre les critiques(qui ne vont pas manquer) mais aussi de défendre ce choix de pédagogie , j’ai fait 4 ans de maternelle après 10 ans de CM2 sans trouver un fonctionnement correct (l’horreur des groupes qu’il faut faire tourner et des activités stoppées pour cause de minutage!!)mais depuis mon changement(radical) de fonctionnement je sais que c’est la bonne direction et je n’en changerai pas, j’y ai mis et j’y mets tous les jours une telle énergie que je ne me vois pas retourner en arrière, je n’ai qu’une solution: progresser , améliorer mon matériel et mon choix d’activités, arriver à suivre la progression des enfants(très dur pour moi) j’ai 58 ans cela me demande beaucoup d’efforts mais l’inspectrice ne pourra pas me faire tout remettre en question, les enfants y trouvent leur compte, je le sais quand je vois 21 enfants qui font 21 activités différentes en harmonie et chacun à un niveau qui lui convient: avec des progressions inattendues OUI il y des jours comme cela…même peu nombreux:heart_eyes: et pour cela je CONTINUE!! haut les coeurs!
.


#198

Ça fait du bien de voir qu’on n’est pas seul! Merci Catmat!
Tiens nous au courant de ton rdv de carrière.
Bon courage!


#199

ça y est!! La rentrée prochaine nous nous lançons avec les collègues: 4 PS/MS/GS et 1 TPS/PS-fin-d’année pour respecter au mieux leurs besoins (cette année j’ai des TPS/MS/GS et les TPS accaparent sans cesse un adulte).
Nous cherchons des financements, du mécénat (mais est-ce autorisé ? notre IEN n’a pas encore répondu à cette question).
Nous allons essayer d’acheter le maximum de matériel que notre budget le permettra; en fabriquer peut-être un peu aussi. (moi j’ai déjà presque toute la vie pratique)
Je fonctionne en atelier autonome depuis quelques années déjà. Le début d’année m’inquiète guère car je suis rodée sur le démarrage très très cadré/cadrant: se déplacer dans la classe, rouler le tapis, déplacer une chaise. Les premiers jours me semblent “facile”… mais après quand il faudra que tout le monde soit au travail, présenter des ateliers… ça m’inquiète déjà un peu.
Qui se lance aussi ? Qui a des conseils pour le démarrage ? Merci pour vos retours et conseils.


#200

J’ai déplacé ton sujet dans ce fil déjà existant.


#201

Bonjour,

Je termine actuellement mon congé parental. J’ai 'ai été nommé à titre définitif sur un poste de maternelle (PS, MS,GS) à la rentrée. Je me suis déjà intéressée à la pédagogie Montessori, mais n’ayant jamais eu ma propre classe, et n’ayant que très peu d’espoir d’obtenir un poste en maternelle (pris d’assaut chez nous!), je n’ai jamais imaginé pouvoir pratiquer!

Bref, je serais à mi-temps l’an prochain. J’ai fais très peu de maternelle. Et je suis réaliste, je ne suis pas capable et pas assez formé pour me lancer à fond. Mais j’aimerais commencé en douceur, expérimenter et donc prendre un créneau dans la journée pour mettre en place des ateliers individuels “type Montessori”. J’ai quelques questions:

  • y a-t-il une grande différence avec les “atelier de manipulation individuel” que je vois sur beaucoup de sites Internet (je ne voyais pas cela avant mes 3 ans de congé parental, quelle évolution!). Ça me semble inspiré de la pratique Montessori, non?

  • plutôt le matin avec les petits ou plutôt l’après midi pour commencer?

  • quelle durée: 45 minutes est-ce suffisant?

  • quels serais pour vous les ateliers “indispensables” pour commencer?

  • je dois passer ma commande de matériel demain, budget serré. Je sais qu’on peut fabriquer pas mal de choses et utiliser du matériel de la classe, mais si je peux acheter 2 ou 3 matériels Montessori, que me conseillez-vous?

Merci pour votre aide, car j’ai vraiment envie de me lancer (et peut-être d’ajouter petit à petit d’autres créneaux), mais là en urgence je suis un peu perdue.


#202

Bonjour, avant tout, ne te mets pas la pression, fais toi confiance et reste à l’écoute. Les choses vont se mettre en place progressivement à la rentrée. Je te conseille de prendre sur le temps d’accueil par exemple pour mettre en place quelques ateliers autonomes. Ce temps pourra à terme se prolonger ou être reconduit à un autre moment de la journée.
Les ateliers seront librement choisis par les enfants, sous condition que tu le leur présentes une première fois. Au début tu repère un élève qui tourne un peu en rond, tu lui proposes de lui présenter en exclusivité une nouvelle activité, souvent il est ravi de passer un temps avec toi. Je collais au début la photo de l’enfant sur l’atelier, en noir et blanc quand il a suivi une présentation et est donc autorisé à le reprendre pour s’entraîner, puis en couleur quand il devient capable de le présenter lui-même à un autre (je me place alors en observateur). Je fais la même chose avec les albums de la bibliothèque de classe. Maintenant j’ai mis en place un livret de réussite avec des photos réunissant toutes les activités présentées à l’enfant.

Sépare bien ces ateliers du reste des activités d’accueil de la classe, que les enfants ne se servent pas seuls au début. Avant de commencer à mettre en place ces activités autonomes, prends le temps de bien installer un climat de classe serein, calme, sans autre contrainte que le respect des autres et le rangement de chaque matériel sorti. Tu sentiras que c’est le moment quand toi-même tu commenceras à t’ennuyer pendant le temps d’accueil où tu es en retrait, en observation dans un premier temps.
Cela peut prendre quelques semaines juste pour apprendre à ranger, à chuchoter. La règle dans ma classe qui a évité bien des conflits, dans la classe mais aussi en récré, était que chacun est responsable du matériel qu’il a sorti : personne ne peut le lui prendre tant qu’il ne l’a pas lui même rangé à sa place, l’élève doit ranger un premier matériel avant d’en sortir un nouveau. Le chuchotement vient par l’exemple donné par les adultes.

Les premiers ateliers mis en place peuvent être sur des compétences exécutives : balayer, découper… Voir sur le site de Céline, il y a plein d’idée. J’ai investi aussi dans le guide “Vers l’autonomie” édité chez Acces qui est riche en propositions…
Mais propose aussi quelques activités plus scolaires simples que certains choisiront peut-être comme de l’écriture dans le sable, la boîte phono avec des petits objets (j’utilise les signes Borel-Maisonny avec), les barrettes de calcul Cuisennaire, les pavages géométriques…

Petit à petit les activités d’accueil de rentrée seront enlevées pour être remplacées progressivement par les activités libres autonomes que tu auras mises en place. Pour cela, il faut limiter le matériel disponible. Si tu limites à 4 boîtes de feutres par exemple, seuls 4 enfants pourront dessiner en même temps, chacun sa boîte ; les autres devront aller vers d’autres choses. Cela va contre la tendance naturelle des enfants à faire tous la même choses en même temps, sans pour autant empêcher deux enfants de travailler en binômes sur certaines activités, ce qui est essentiel pour le langage. Certains élèves vont aussi juste observer les autres dans un premier temps, ce qui est autorisé sans déranger.

Bonne rentrée à toi Audrey @athevibe


#203

“y a-t-il une grande différence avec les “atelier de manipulation individuel””. Oui et non. Montessori n’est pas une marque déposée. Il y a beaucoup d’abus de langage et - à mon avis - pas de réel consensus sur ce qui est “Montessori” et ce qui ne l’est pas.
Mais surtout, ce n’est pas réellement important pour toi, maintenant : mets en place des ateliers autonomes et des pratiques qui te paraissent pertinents et avec lesquels tu te sens à l’aise. Y compris avec du matériel “Montessori”.

Pour le reste, ce que dit Florian me parait très pertinent :wink:

Perso, comme ateliers individuels et autonomes mes élèves adorent le découpage, la pâte à modeler, le collage, le dessin, le coloriage, les kaplas,… avec inducteurs/contraintes/modèles ou totalement libres. Bref, des ateliers très classiques et simples à mettre en place. La loupe, les sabliers, les puzzles, les aimants, les versés, le balai, et bien d’autres objets “réels” (par opposition à des jouets/du matériel pédagogique non issu du quotidien) sont très appréciés également.
En matériel “Montessori”, les cylindres à encastrer ont eu pas mal de succès. Et j’aime beaucoup car ça permet aussi de poser/calmer certains élèves (notamment ceux très speeds). Et là c’est vraiment du matériel difficile à fabriquer :wink:


#204

J’ai déplacé ton sujet dans ce fil de discussion déjà existant pour plus de lisibilité du forum. Tu trouveras des pistes plus haut.
Pour le choix de tes ateliers individuels, pose toi pour chaque atelier de vie pratique cette question : a-t-il un sens ? C’est à dire : construit il l’autonomie de l’enfant dans son environnement familier (l’enfant essore une éponge non pas uniquement pour faire passer de l’eau d’un bol dans un autre, mais pour exercer le geste qui lui permettra de pouvoir utiliser l’atelier de peinture autonome, entres autres, puisqu’il saura nettoyer son espace de travail). L’atelier lui permettra-t-il d’avancer dans la conquête de son monde ?


#205

Bonjour à tous,
Je suis en PS/MS, avec fonctionnement en ateliers individuels en début de matinée et début d’AM pour les MS. Je suis plutôt contente de mon année : élèves motivées, heureux de venir à l’école et leur niveau est tout à fait conforme aux attentes de fin de cycle (malgré mes inquiétudes en les voyant si souvent au coloriage, découpage, etc …)
Mais lors de notre dernière concertation, mon directeur a affirmé “attention aux dérives Montessori !” puis plus tard "en maternelle la numération c’est jusque 10, pas plus loin ! Pour privilégier la manipulation …
Lisez les derniers BO !"
Et moi qui suis plutôt à fleur de peau en cette fin d’année je me suis pas mal remise en question : suis je sur la bonne voie ? Et puis en étant à mi-temps avec une collègue très “tradi” , difficile de voir réellement l’impact de ce que je mets en place …
Et puis comme je ne garde pas mes élèves, l’idée de devoir tout remettre en place l’année prochaine me déprime !
Bon ok je suis fatiguée ! Vive les vacances !


#206

C’est faux, qu’il relise les programmes :slight_smile: C’est l’attendu de fin de maternelle, rien n’empêche d’aller plus loin. Tant que ce n’est pas au détriment des autres attendus (il pourrait attaquer là dessus).