Fil de discussion pour ceux qui se lancent à la rentrée (maternelle)


#200

J’ai déplacé ton sujet dans ce fil déjà existant.


#201

Bonjour,

Je termine actuellement mon congé parental. J’ai 'ai été nommé à titre définitif sur un poste de maternelle (PS, MS,GS) à la rentrée. Je me suis déjà intéressée à la pédagogie Montessori, mais n’ayant jamais eu ma propre classe, et n’ayant que très peu d’espoir d’obtenir un poste en maternelle (pris d’assaut chez nous!), je n’ai jamais imaginé pouvoir pratiquer!

Bref, je serais à mi-temps l’an prochain. J’ai fais très peu de maternelle. Et je suis réaliste, je ne suis pas capable et pas assez formé pour me lancer à fond. Mais j’aimerais commencé en douceur, expérimenter et donc prendre un créneau dans la journée pour mettre en place des ateliers individuels “type Montessori”. J’ai quelques questions:

  • y a-t-il une grande différence avec les “atelier de manipulation individuel” que je vois sur beaucoup de sites Internet (je ne voyais pas cela avant mes 3 ans de congé parental, quelle évolution!). Ça me semble inspiré de la pratique Montessori, non?

  • plutôt le matin avec les petits ou plutôt l’après midi pour commencer?

  • quelle durée: 45 minutes est-ce suffisant?

  • quels serais pour vous les ateliers “indispensables” pour commencer?

  • je dois passer ma commande de matériel demain, budget serré. Je sais qu’on peut fabriquer pas mal de choses et utiliser du matériel de la classe, mais si je peux acheter 2 ou 3 matériels Montessori, que me conseillez-vous?

Merci pour votre aide, car j’ai vraiment envie de me lancer (et peut-être d’ajouter petit à petit d’autres créneaux), mais là en urgence je suis un peu perdue.


#202

Bonjour, avant tout, ne te mets pas la pression, fais toi confiance et reste à l’écoute. Les choses vont se mettre en place progressivement à la rentrée. Je te conseille de prendre sur le temps d’accueil par exemple pour mettre en place quelques ateliers autonomes. Ce temps pourra à terme se prolonger ou être reconduit à un autre moment de la journée.
Les ateliers seront librement choisis par les enfants, sous condition que tu le leur présentes une première fois. Au début tu repère un élève qui tourne un peu en rond, tu lui proposes de lui présenter en exclusivité une nouvelle activité, souvent il est ravi de passer un temps avec toi. Je collais au début la photo de l’enfant sur l’atelier, en noir et blanc quand il a suivi une présentation et est donc autorisé à le reprendre pour s’entraîner, puis en couleur quand il devient capable de le présenter lui-même à un autre (je me place alors en observateur). Je fais la même chose avec les albums de la bibliothèque de classe. Maintenant j’ai mis en place un livret de réussite avec des photos réunissant toutes les activités présentées à l’enfant.

Sépare bien ces ateliers du reste des activités d’accueil de la classe, que les enfants ne se servent pas seuls au début. Avant de commencer à mettre en place ces activités autonomes, prends le temps de bien installer un climat de classe serein, calme, sans autre contrainte que le respect des autres et le rangement de chaque matériel sorti. Tu sentiras que c’est le moment quand toi-même tu commenceras à t’ennuyer pendant le temps d’accueil où tu es en retrait, en observation dans un premier temps.
Cela peut prendre quelques semaines juste pour apprendre à ranger, à chuchoter. La règle dans ma classe qui a évité bien des conflits, dans la classe mais aussi en récré, était que chacun est responsable du matériel qu’il a sorti : personne ne peut le lui prendre tant qu’il ne l’a pas lui même rangé à sa place, l’élève doit ranger un premier matériel avant d’en sortir un nouveau. Le chuchotement vient par l’exemple donné par les adultes.

Les premiers ateliers mis en place peuvent être sur des compétences exécutives : balayer, découper… Voir sur le site de Céline, il y a plein d’idée. J’ai investi aussi dans le guide “Vers l’autonomie” édité chez Acces qui est riche en propositions…
Mais propose aussi quelques activités plus scolaires simples que certains choisiront peut-être comme de l’écriture dans le sable, la boîte phono avec des petits objets (j’utilise les signes Borel-Maisonny avec), les barrettes de calcul Cuisennaire, les pavages géométriques…

Petit à petit les activités d’accueil de rentrée seront enlevées pour être remplacées progressivement par les activités libres autonomes que tu auras mises en place. Pour cela, il faut limiter le matériel disponible. Si tu limites à 4 boîtes de feutres par exemple, seuls 4 enfants pourront dessiner en même temps, chacun sa boîte ; les autres devront aller vers d’autres choses. Cela va contre la tendance naturelle des enfants à faire tous la même choses en même temps, sans pour autant empêcher deux enfants de travailler en binômes sur certaines activités, ce qui est essentiel pour le langage. Certains élèves vont aussi juste observer les autres dans un premier temps, ce qui est autorisé sans déranger.

Bonne rentrée à toi Audrey @athevibe


#203

“y a-t-il une grande différence avec les “atelier de manipulation individuel””. Oui et non. Montessori n’est pas une marque déposée. Il y a beaucoup d’abus de langage et - à mon avis - pas de réel consensus sur ce qui est “Montessori” et ce qui ne l’est pas.
Mais surtout, ce n’est pas réellement important pour toi, maintenant : mets en place des ateliers autonomes et des pratiques qui te paraissent pertinents et avec lesquels tu te sens à l’aise. Y compris avec du matériel “Montessori”.

Pour le reste, ce que dit Florian me parait très pertinent :wink:

Perso, comme ateliers individuels et autonomes mes élèves adorent le découpage, la pâte à modeler, le collage, le dessin, le coloriage, les kaplas,… avec inducteurs/contraintes/modèles ou totalement libres. Bref, des ateliers très classiques et simples à mettre en place. La loupe, les sabliers, les puzzles, les aimants, les versés, le balai, et bien d’autres objets “réels” (par opposition à des jouets/du matériel pédagogique non issu du quotidien) sont très appréciés également.
En matériel “Montessori”, les cylindres à encastrer ont eu pas mal de succès. Et j’aime beaucoup car ça permet aussi de poser/calmer certains élèves (notamment ceux très speeds). Et là c’est vraiment du matériel difficile à fabriquer :wink:


#204

J’ai déplacé ton sujet dans ce fil de discussion déjà existant pour plus de lisibilité du forum. Tu trouveras des pistes plus haut.
Pour le choix de tes ateliers individuels, pose toi pour chaque atelier de vie pratique cette question : a-t-il un sens ? C’est à dire : construit il l’autonomie de l’enfant dans son environnement familier (l’enfant essore une éponge non pas uniquement pour faire passer de l’eau d’un bol dans un autre, mais pour exercer le geste qui lui permettra de pouvoir utiliser l’atelier de peinture autonome, entres autres, puisqu’il saura nettoyer son espace de travail). L’atelier lui permettra-t-il d’avancer dans la conquête de son monde ?


#205

Bonjour à tous,
Je suis en PS/MS, avec fonctionnement en ateliers individuels en début de matinée et début d’AM pour les MS. Je suis plutôt contente de mon année : élèves motivées, heureux de venir à l’école et leur niveau est tout à fait conforme aux attentes de fin de cycle (malgré mes inquiétudes en les voyant si souvent au coloriage, découpage, etc …)
Mais lors de notre dernière concertation, mon directeur a affirmé “attention aux dérives Montessori !” puis plus tard "en maternelle la numération c’est jusque 10, pas plus loin ! Pour privilégier la manipulation …
Lisez les derniers BO !"
Et moi qui suis plutôt à fleur de peau en cette fin d’année je me suis pas mal remise en question : suis je sur la bonne voie ? Et puis en étant à mi-temps avec une collègue très “tradi” , difficile de voir réellement l’impact de ce que je mets en place …
Et puis comme je ne garde pas mes élèves, l’idée de devoir tout remettre en place l’année prochaine me déprime !
Bon ok je suis fatiguée ! Vive les vacances !


#206

C’est faux, qu’il relise les programmes :slight_smile: C’est l’attendu de fin de maternelle, rien n’empêche d’aller plus loin. Tant que ce n’est pas au détriment des autres attendus (il pourrait attaquer là dessus).


#207

Superbes programmations. Merci pour le partage. Bonne continuation.


#208

Bonjour Annabelle. Ca me parle beaucoup tout ce que tu as écris, un an plus tôt.
Je démarre en année 0 avec 32 Ps et MS.
Me conseilles-tu les projets en aprèm, la motricité dehors que devient récré si besoin,
Aurais-tu un emploi du temps qui a marché pour toi? pour la rentrée surtout.
Merci et bel été.
Maureen


#209

Bonjour,
Certain(e)(s) de ce sujet continuent-ils l’aventure avec la même classe que l’an dernier pour la rentrée 2019 ?
J’ai pour ma part la chance de pouvoir continuer, même si j’ai eu une longue pose car j’étais en congé maternité depuis le mois de mars (mais j’ai eu une remplaçante qui a bien voulu continuer sur ma lancée, et elle était super).
C’est étrange car même en ayant déjà fait une rentrée avec cette façon de travailler, je me sens perdue pour préparer la rentrée. Cette rentrée qui s’annonce moins évidente que l’année passée où je n’avais que 22 élèves, là j’en aurai 29 avec un enfant avec reconnaissance en cours d’autisme à la mdph et un autre avec la maladie des os de verre pour lequel il faudra que nous soyons tous très vigilants. Je tourne en rond pour préparer, par quoi avez-vous commencé ?


#210

Hello, comme toi je garde ma classe à la rentrée, PS-MS-GS en REP+. J’ai entièrement réaménagé ma classe l’année dernière, comme j’arrivais dans l’école, mais il me reste encore quelques petites choses à faire pour la rentrée.

En gros, réaménager chaque espace en fonction des commandes récentes ou des observations de l’année dernière: enrichir le coin arts plastiques de nouveaux outils, monter le meuble de géographie que je viens de recevoir et lui trouver une place dans le coin culture, échanger des plateaux de place, enlever les plateaux qui n’ont pas vraiment plu aux élèves… Et du coup refaire tous les suivis en fonction !

Et puis des choses qui sont propres à une rentrée: faire les étiquettes porte-manteaux, emprunter des nouveaux livres à là médiathèque pour le coin bibliothèque, faire le stock pour le coin vie pratique (bandes pour le découpage, canevas, fils, éponges…) et d’arts plastiques (feuilles de dessin, d’origamis…)

Voici quelques exemples qui me venaient à l’esprit, après cela est propre à chaque classe. Mais peut être pour y voir plus clair tu peux te demander si chaque espace est bien identifiable par les élèves dans l’espace de la classe, si la progression des activités te semble cohérente et surtout si chaque activité fait sens.

Bons préparatifs et bonnes vacances surtout !


#211

Je me joins à vous… Je commence à la rentrée ou plutôt je recommence puisque je change d’école. J’avais des PS/MS et j’aurai des TPS PS MS GS qui n’ont jamais fonctionné en Montessori (enfin si quelques GS lorsqu’ils étaient en PS…) et je suis en panique!
Je ne sais plus fonctionner en ateliers mais je me dis que si dès la rentrée je les lache dans la classe ils vont prendre de mauvaises habitudes le temps que je leur présente les ateliers non?
Qu’en pensez vous?


#212

Je t’ai cité une ancienne réponse qui peut correspondre. Si tu ne l’as pas déjà fait, lis le post en entier, revois les vidéos sur la mise en place…


#213

Je mets également cette réponse très détaillée d’Hélène.


#214

Merci beaucoup!
Je vais aussi rechercher les vidéos. Pour ma part c’est frustrant de devoir repartir de rien masi au moins je sais ce que j’ai à y gagner! J’ai vu mes élèves tellement épanouis et calmes dans ma précédente classe que pour rien au monde je ne retournerai à un fonctionnement classique!


#215

Je commence cette rentrée en PS-MS-GS, 21 élèves, dans une nouvelle école. Je viens de terminer de lire ce fil de discussion: merci beaucoup à tous pour vos conseils et vos états d’âme.


#216

Bonne rentrée 2019 à tous!
Je crois que c’est la 1ère année où j’ai vraiment envie de faire la rentrée, même si l’appréhension est toujours là.


#217

Pareil ! Bonne rentrée à tous !


#218

Bonjour,
Alors comment s’est passée cette rentrée ? Pour ma part un peu difficile (je reviens après presque 6 mois sans travailler : congé mater vac d’été) dans une classe chargée avec quelques profils compliqués, heureusement que je connais bien les MS et GS. J’ai l’impression que je fais un retour en arrière, je me sens “obligée” de proposer des ateliers un peu plus dirigés, car sinon c’est le bazar, il y a trop d’enfants dans un trop petit espace. De plus, je suis en train de lire le nouveau livre de @Celine et je me rends compte que j’ai laissé trop d’activités “autonomes” qui sont plutôt de délestage, pas assez ambitieuses et qui ne répondent pas aux besoins intellectuels des enfants, mais tant que je n’ai pas présenté d’activités aux PS je ne vois pas comment faire autrement, bref j’ai l’impression de presque repartir de zéro …


#219

De nouveau je répondrais : pareil ! J’aurais pu écrire ce que tu as noté …
30 enfants de PS et MS qui découvrent ce fonctionnement, un mi-temps avec une collègue plus “traditionnelle” donc impossible d’enlever des tables alors que la classe est vraiment petite et qu’on ne peut pas y circuler sans se cogner ! Un niveau sonore qui me pèse (30 enfants dans un petit espace c’est compliqué ! ) Même constat après lecture du nouveau livre de Céline Alvarez. Et la difficulté à trouver des activités qui “occupent” les enfants (bah oui !) le temps de faire les 1ères présentations à une partie de la classe puisque je m’oblige cette année à prendre le temps de bien montrer les bases du fonctionnement (ranger, rouler un tapis, parler et se déplacer doucement, etc …). Moi aussi j’ai l’impression de revenir en arrière et je suis un peu découragée !