Fil de discussion pour ceux qui se lancent à la rentrée (maternelle)


#259

fais toi confiance, si tu en es là, c’est que tu as l’essentiel: La motivation,


#260

Merci pour ton message, je crois que j’aurai pu écrire beaucoup de choses similaires sur la rigidité des groupes qui tournent, le gaspillage de papier, la connaissance des compétences des enfants. Moi aussi j’arrive souvent péniblement à présenter 2-3 activités dans la matinée, parce qu’il faut redire les consignes de rangement, de déplacement, régler un conflit… Je profite du mercredi matin où 2 PS sont absents (et la classe beauuuuucoup plus calme) pour faire plus de présentations.
J’ai changé mon emploi du temps pour faire un regroupement avant la récréation et éviter une perte de temps par un rangement supplémentaire. Mais je ne veux pas qu’ils aient accès à la dinette toute la matinée, il faudrai que je ferme le coin à un moment donné avec un feu rouge/vert… avez-vous des idées?
Pour le coin construction, ça se passe dans le couloir, quand tous les enfants sont arrrivés, avec un grand tapis pour que les jeux restent dessus, et 2 colliers pour qu’il n’y ait que 2 enfants à la fois.
Au retour des vacances je me suis aperçue que les élèves avaient oublié certains rituels: parler doucement, mettre la main sur l’épaule de l’adulte en silence pour lui demander qqc, terminer l’activité choisie, ranger son activité avant d’en commencer une autre. Je pensais pouvoir enchaîner pas mal de présentation à ce retour de vacances, mais il va falloir prendre le temps de rappeler les consignes.
J’ai eu la surprise d’avoir un puzzle en carton plein d’eau (activité presser l’éponge à côté): inconvénient des tables regroupées par 4. L’organisation est à revoir…
Bon courage à tous!


#261

Je regrette de ne pas avoir fait de photo avant/après car le changement est radical.
Je n’ai conservé que des tables seules ou par 2, contre un mur ou contre un meuble, parfois, sur le côté d’un meuble.
J’ai conservé également tout prêt du chevalet peinture (2 places) 4 places avec nappes permanente, pour des activités plutôt dirigées vers l’écriture, les arts plastiques en volume… ou un atelier diriger qu’on peut mener jusqu’à 4 élèves. Ce coin est le plus souvent géré par mon ATSEM
Et vers l’entrée, 5 tables, pour me placer face à la classe et avoir jusqu’à 4 élèves proches de moi, parfois pour une présentation en individuel ou par 2, ou un petit atelier jusqu’à 4 enfants. Je me le réserve le plus souvent, d’autant que c’est une place stratégique, d’où je vois toute la classe, l’entrée qui sert aussi de vestiaire, et proche du rangement des activités pratiques.
Je me demande s’il faut revenir quotidiennement sur les 3 activités phonologie, présentation des lettres, numération mais pour ma part, impossible de faire passer mes 11 GS tous les jours. Par contre, je trouve ça très positif de les prendre en individuel et notamment mes 14 MS, car 1 seul ne connait que tous les chiffres de 0 à 9.
J’essaie également depuis lundi, de faire passer tous les élèves avec les 2 premières pochettes de vocabulaire. J’en ai déjà fabriqué une vingtaine sur les 35 que j’ai prévu pour le moment, je les partagerai quand je les aurai finies.


#262

J’ai passé aussi toute la semaine à rappeler les règles du matériel, du rangement, et en plus comme on doit gérer les chaussons, c’est pas évident avec les vestes qui se rajoutent depuis qu’il fait froid.
Moi aussi la dinette m’embête, ma collègue qui fait montessori aussi va l’enlever mais moi je n’ose pas. Je me dis qu’ils ont encore besoin d’y jouer, mais je ne suis pas non plus très convaincue. J’ai gardé une seule table ovale de 6 mais c’est bien sur l’endroit le plus bruyant. Sinon que des tables de 1 ou 2. Je suis obligée de garder cette table de 6 car elle m’est utile pour que les enfants s’assoient quand je les rends aux parents. A ce moment ils ont remis leurs chaussures et j’ai placé cette table près de la porte de sortie, je ne veux pas qu’ils marchent dans la classe avec leur chaussures. Les parents viennent chercher les enfants à une porte qui donne sur l’extérieur donc quand ils les récupèrent ils sont déjà habillés et chaussés. Je change la place des meubles tous les 15j! A chaque fois, c’est mieux! Je vais bien finir par y arriver…


#263

Merci pour le lien de la tablette, je l’ai commandée. Je n’arrive pas non plus à faire passer mes 10 GS dans la journée sur 1 activité, car j’ai aussi 9 PS et 8 MS. Et mon ATSEM ne fait pas vraiment d’atelier de présentation, elle continue de s’occuper des arts visuels. Pour le vocabulaire, en complément des cartes, dès que c’est possible, je fais un bac sensoriel. Par exemple, période 1 on a travaillé sur les animaux de la ferme, j’ai mis des figurines des animaux à manipuler avec une ferme et les cartes de vocabulaire avec (après les avoir fait passer en individuel sur les cartes), j’ai fait pareil pour le matériel de la classe dans une boîte avec les objets et les cartes. Et cette période, c’est les animaux de la forêt, j’ai mis les figurines des animaux dans une boîte avec des glands, châtaigne, feuilles, écorces, mousse, cailloux… et je vais également les faire passer en indiv, puis leur laisserai le bac en activité autonome. Je trouve que ça les motive bien pour retenir le vocabulaire car il y a des objets en plus des cartes.


#264

J’adore l’idée de mettre des vrais objets en plus des cartes de vocabulaire ! Je prends ! :wink:


#265

moi aussi, c’est très intéressant en effet, je viens de récupérer des dizaines d’objets en rangeant ma réserve ce matin.
J’avoue ne pas avoir pris “un peu de retard” dû au fait de m’être lancé que début octobre.


#266

Belle idée les objets en lien avec les cartes!
Je suis impressionnée par ton objectif de présenter 1 activité par jour à chaque enfant! Quand j’arriverai à faire 1 à 2 activités par enfant par semaine (je suis à 80%), je serai déjà contente. Dis-moi comment tu fais, tu ne fais ni récré, ni motricité, ni regroupements ou est-ce que ta classe tourne super bien?


#267

Bonjour, non je n’arrive pas du tout à faire passer 1 activité par jour, loin de là. C’est comme toi 1 ou 2 par semaine. Si j’essaie d’aller plus vite, ça n’est plus dans le respect des enfants car je les presse et niveau apprentissages et c’est inefficace. On fait 1 récré le matin et 1 l’après midi (qui pourrait sauter mais si je suis de surveillance de cour je suis obligée d’aller dehors, si je ne le suis pas, je garde dans la classe ceux qui ont envie de rester). Je fais 2 regroupements en ellipse par jour.
Un matin on va au dojo, un autre on fait parcours de motricité, et certains jour je ne fais pas motricité car on est bien occupé dans la classe. Au début ça me perturbait un peu car avec le système traditionnel de groupes je pouvais faire 4 ateliers dirigés par semaine et en plus je ne sais plus combien d’ateliers autonomes… Mais j’essaie de “lâcher” prise sur ça, car la quantité n’est pas preuve de qualité et maintenant j’ai compris que les apprentissages en individuel étaient plus longs à faire passer mais plus agréables et efficaces sur le long terme. Dur dur de laisser de côté 15 ans d’habitudes de fonctionnement.


#268

Pour le coin dînette, perso, je n’en ai plus dans la classe, idem pour les coin jeu de construction ,qui est parti dans la salle de motricité attenante (que j’ai la chance d’avoir pour moi seule car c’est une toute petite école).
Avez pensé à sortir la dînette en récréation et à installer ce coin sous le préau par exemple? Cela permettrait d’avoir moins de bruit dans la classe tout en répondant au besoin des enfants de jeux d’imitation.


#269

Pour ceux qui constatent que les enfants en GS et MS ont du mal a reprendre en autonomie les activités de lecture et de mathématique, c’est probablement parce qu’ils ont encore besoin de l’étayage de l’adulte pour les faire.
Dans ma classe, les activités reprises en mathématique sont les barres rouges et bleues (assez peu), les fuseaux et les jetons (un peu plus). J’ai aussi des puzzles numériques.
En langage, c’est plus compliqué! Je fais de la phonologie tous les après midi avec mes MS (je n’ai pas de GS) avec apprentissage des graphèmes. Au fur et à mesure que les lettres ont été vu, je rajoute en libre service des petites trousse qui contiennent chacune 3 graphèmes rugueux (version un peu plus petite que celles utilisées en collectif) déjà vus en collectifs et pour chacun d’entre eux, 2 ou 3 objets qui commencent par le phonème correspondant. Les enfants replacent les objets sur le bon graphème. Cette activité est simple et rapide, elle permet de revoir les lettres facilement et de travailler la phonologie. les enfants la reprennent très souvent! J’ai actuellement 5 trousses à dispo mais j’en ai 8 autres prêtes pour la suite. Certaines sont d’une couleur différente, et sont prévues pour travailler les sons en fin de mot (je les introduirai vers le mois de janvier quand j’aurai entamé cette étape en collectif).


#270

Je garde en mémoire l activité des petites trousses à mettre à la disposition des enfants avec trois graphèmes rugueux et trois objets, c’est ça ?


#271

Plutôt 9 objets et 3 graphèmes, sinon, c’est vraiment trop rapide…


#272

Très bonne idée la dinette pendant la récréation mais dans mon école il y a 150 élèves, ça risque d’être compliqué mais on peut chercher une organisation. Les trousses aussi j’aime beaucoup, c’est vrai que dès qu’il y a des petits objets les enfants sont vraiment motivés et intéressés.
Je suis un peu déçue par rapport à la réutilisation du matériel en autonomie par les élèves. Ils réutilisent peu les barres rouges et rouges et bleues, peu les cadres d’habillage et les formes à dessin, pourtant en collectif je remontre ou valorise ceux qui les utilisent. J’ai un groupe de GS qui ne veulent pas lâcher le coin construction avec les polydrons magnétiques. Ils font des choses super avec, il y a des compétences travaillées mais ils ne voudraient faire que ça toute la journée et cela depuis septembre!
Que faire? Enlever les polydrons? le coin construction?
Autre questionnement, dans mon école on ne garde pas les mêmes élèves pendant 3 ans, on change chaque année. Est ce qu’on peut aller aussi loin en phonologie et numération si on a des GS qu’une année? Car tout le travail avec les phonèmes par exemple commence dès la PS. Je n’ai commencé que depuis la rentrée avec les GS et j’ai du présenter toutes les activités de vie pratique, de numération et depuis zéro. Cela prend du temps et je me rends compte qu’on ne pourra pas aller aussi loin que ce que j’espérais par manque de temps au final. Alors que si j’avais eu ces élèves pendant 3 ans, dès la PS certaines activités auraient déjà été présentées et en MS ou GS on pourrait enchaîner dès la rentrée avec la suite. Peut être je me trompe, je ne sais pas trop.


#273

Pour la cuisine, j’ai déjà enlevé 3 gros meubles et une poussette de la classe pour les mettre sous le préau. Il m’en reste encore 2 dont un tout neuf acheté l’an passé par la collègue précédente. Je vais attendre un peu avant de l’enlever…
Pour les jeux de construction, il y a 2 colliers (pour 2 enfants). Il peuvent s’installer dans le couloir avec un grand tapis et les boites de jeux qu’ils souhaitent (elles sont dans la classe).


#274

Moi aussi le coin construction est limité à 2, ils se battent pour y aller et certains enfants attendent devant le coin jusqu’à ce qu’un autre élève s’en aille. Tu n’as pas ce problème?


#275

Non, pour ça, ça va. Par contre j’ai un élève de MS qui n’a pas très envie d’aller à l’école et qui voudrait faire du travail de GS. Il semble bien éveillé, mais il a beaucoup de mal à attendre. Il veut tout faire, “ça a l’air super ça”. Je luis ai présenté “Laver la table”, mais il oublie ou mélange des choses quand il refait cette activité. Je n’ai pas réussi encore à trouver quelque chose qui l’intéresse vraiment, je sens qu’il a besoin d’être nourri davantage. J’ai rdv avec sa maman la semaine prochaine, j’apréhende un peu, dur de patauger dans la semoule pour savoir ce qui correspond à chaque enfant.


#276

Pour les jeux de construction (polydrons) on peut aussi réserver une plage horaire, par exemple à l’accueil du matin.
Mes élèves utilisent aussi assez peu les barres rouges et bleues.
Par contre Ils adorent les formes à dessin. il y a deux tables réservées, elles sont presque toujours occupées. Ils font le contour d’une ou plusieurs formes puis colorient aux crayons de couleur.
Je ne fait presque pas de phonologie en PS, mais je met le paquet en MS, en grosse partie en rituels collectifs avec les petits objets en début d’après midi. Je couple avec l’apprentissage des lettres rugueuses (et les gestes de Borel maisonny associés). L’inconvénient est que l’on travaille deux choses à la fois. Au début j’insiste sur la reconnaissance des sons et on pose les objets sur la lettre correspondante. Je l’indique quand l’enfant ne l’a pas mémorisée. Progressivement ils mémorisent les graphèmes. J’en travaille trois par semaine. En fin de semaine je fais le point avec eux pour voir ce qui a été mémorisé et la semaine suivante j’en propose un ou deux nouveau et on révise le ou les autres qui posent le plus problème.
Depuis le début d’année j’ai travaillé une quinzaine de graphèmes. La plupart de mes MS en reconnaissent entre 10 et 15, sauf deux élèves: l’un ne s’y intéresse pas (il en reconnaît 1 ou 2) et l’autre présente un retard de langage important (il en reconnaît 5 quand même). Je n’insiste pas pour ceux qui n’accrochent pas, ils ont le temps!!
Je pense qu’à partir de la MS il faut aller très vite vers des activités pratiques complexes (laver la table, le tableau, faire la lessive) pour éveiller l’intérêt des enfants.
Personnellement je choisis de présenter plusieurs activités différentes à plusieurs enfants différents.
Ainsi, au début seuls un ou deux enfants ont le permis pour laver la table,deux autres pour le tableau, deux autres pour la lessive, etc… ceux qui ont le droit se sentent ainsi privilégiés et valorisés, ça donne envie aux autres et les motive pour bien exécuter leur tâche (si j’observe un manque de concentration manifeste, ils doivent arrêter l’activité).


#277

Depuis la mise en place des tables lumineuses, le coin est pris en permanence.
1 Je choisis un modèle à reproduire
2 Je place 1 feuille sur le modèle
3 Je fixe les 2 feuilles sur la table avec la pince
4 J’appuie sur l’interrupteur (tactile)
5 Je reproduis le(s) modèle de mon choix (comme quand on décalque)
6 J’éteins la tablette
7 Je colorie mes reproductions, les découpe… (ils font comme ils veulent)
Très intéressant et captivant apparemment.


#278

Je suis impressionnée par ton avancée sur les sons en MS. Je n’ai pas commencé le langage avec eux, j’ai essayé de privilégier la vie pratique et en début d’après-midi je suis avec les GS. Je crois qu’il va falloir que je m’y mette, les MS en ont besoin (surtout un qui veut tout faire comme les GS et qui est démotivé pour venir à l’école).
Je suis en année 0, j’ai cru comprendre que tu avais quelques années d’expériences dans ce fonctionnement, bien utiles.
Cette semaine, j’avais une stagiaire Lycée pro, qui jouait au Verger avec 4 enfants. Je me suis aperçue que beaucoup d’enfants restaient près de ce jeu et les autres s’engageaient peu dans des activités, vadrouillaient. Par contre, les moments où elle a accompagné des enfants à finir une activité, les autres se sont mis davantage à s’installer pour faire une activité en autonomie. J’ai l’impression que les activités de groupes gênent l’autonomie et l’activité individuelle.