L'impression d'être seule contre tous !


#21

Super cette idée de coller un petit mot pour les parents. Je ne fais que de coller les traces obtenues pour l’instant en précisant manuellement l’objectif de l’activité. Tu le fais pour toutes les activités ? Ça représente beaucoup d’explications à faire pour les parents ??? C’est mon année 0, je tâtonne encore un peu pour ça ? Merci pour ta réponse


#22

C’est très intéressant ! Pourrais tu nous montrer ce que tu expliques aux parents pour les activités de coloriage et de poinçonnage ?
Merci d’avancêtres!


#23

Pour Corinne
Je parlais de la photo déposée par Leila ci dessus . C’est très parlant, on y voit le mot concernant les deux activités collées (poinçonnage et mandalas).
Mais peut- être n’arrives-tu pas à ouvrir cette photo ?


#24

Bonsoir
J’ arrive à l’ouvrir mais je n’arrive pas à la lire. J’aurai souhaité voir le texte.:slight_smile:


#25

Essaye en la téléchargeant, après tu peux zoomer et le texte est très lisible ainsi . J’espère que ça ira


#26

Je le fais à chaque fois que c’est la première fois que je colle une activité. De toute façon dans le cahier je ne colle pas grand chose. Je colle ou la première fois qu’on fait quelque chose, ou la première réussite. Le reste ils le prennent chez eux au fur et à mesure.
Comme je le disais, c’est la première année que je colle ces petits mots, je n’ai donc pas encore tout rédigé.
Pour l’instant il y a :
formes à dessin
dessin guidé
découpage
mandala
poinçonnage
les petits secrets

Il faut que je rajoute au moins
l’écriture
la production d’écrit

Voici le fichier : explications activités cahier classe.docx (168,1 Ko)


#27

Merci pour ton partage Leila! Joyeuses fêtes !


#28

Merci Leila pour ton partage et ta réactivité !
Je pense que je vais mettre cela en pratique dès janvier 2019 !
Bonnes vacances et belles fêtes de fin d’année à toi :santa:


#29

Merci Leila. J’ai suivi ton exemple et ai mis des petits mots dans les cahiers. Ce sera plus clair pour les parents.


#31

Bonjour,
Les choses avancent petit à petit mais tu semes des graines ;-)… je suis également seule dans mon école mais je suis parvenue à garder mes élèves de MS dans la GS que j’ai aujourd’hui. Certaines collègues s’intéressent au matériel et se le procurent, c’est un premier pas. J’ai l’appui des enseignants du RASED. Une autre conviction : je me sens beaucoup moins fatiguée en fin de période qu’avec une démarche dite “traditionnelle”. Le changement effraie toujours… L’inspecteur me soutient et m’envoie même des stagiaires. Concernant les parents, en milieu de période j’envoie par mon mail professionnel (avant je passais par le mail de l’ecole) un petit journal illustré avec des photos des élèves et un petit explicatif sur les ateliers proposés. Je rappelle que ce n’est pas exhaustif mais ce journal les rassure. En fin de période, il n’y a pas grand chose dans les cahiers mais j’inclue un bilan sur toutes les activités proposées, avec leur objectif et le domaine des compétences auquel l’activité se rattache. J’ai prévenu les parents lors de la réunion d’information que notre travail s’axait sur l’autonomie. J’ai eu des retours très positifs de la part de qqls parents, et cela fait du bien. Je te souhaite bon courage et les phases de doutes sont normales.
Belles fêtes de fin d’année.
Elsa


#32

Merci, Elsa.
J’en suis encore à me recevoir presque quotidiennement des piques de la part de mes collègues. Même celle que je pensais plus intéressée m’a dit que ma classe n’était pas adaptée pour des PS. Et tous mes collègues se sont fait une joie de me dire que les coins jeux manquaient aux élèves car mes PS se sont précipités dessus lorsque nous sommes allés regarder un petit dessin animé de Noël dans la classe des TPS. Ceci étant aucun élève, ni PS, ni GS ne m’a réclamé de coin jeu, alors que les GS en avaient l’année dernière dans leur classe. Je vais peut-être quand même prendre un jeu de garage pour le moment l’accueil, qui se rangera facilement en hauteur. Il y a aussi une ferme qui ne fait rien. Je ne l’avais pas encore prise mais il y a des activités possibles à faire avec (orientation notamment). Ma classe n’est pas très grande et il me reste encore à installer pas mal de choses. Pour l’instant, je manque d’étagères. Pour les parents, j’ai créé des brevets avec les activités (vie pratique et maths, pour l’instant). Cela remplit un peu les cahiers et rend les choses plus concrètes pour les parents. Mais j’ai bien peur que cela ne devienne chronophage. La difficulté est que les parents ne voient pas du tout la classe, et que nous rendons tous les enfants de l’école au portail, donc difficile de pouvoir dialoguer. Ce lien avec les parents me manque. Le matin, j’attends les élèves dans ma classe et ne vois donc pas les parents non plus. Ils ne peuvent pas passer le portail. J’ai un blog de classe sur lequel je mets des photos des enfants en activité mais à peine la moitié des parents s’y sont connectés.
J’ai trouvé mes PS particulièrement énervés avant les vacances, et certains commencent à détourner du matériel, mélanger les graines et la semoule… Je vais devoir bien veiller à ce qu’ils ne recommencent pas à la rentrée.
La première année est vraiment difficile à tous points de vue, mais je m’accroche car j’y crois et je n’ai aucune envie de retourner en arrière !
Bonnes fêtes.
Séverine.


#33

Bonjour ! Je compatis car cela doit être lourd à porter, seule face à des collègues bornées ( je pèse mes mots, elles pourraient très bien se contenter de faire leur boulot sans critiquer le tien… ces attaques montrent combien ta pratique interroge la leur!)
Je voulais simplement t’envoyer mon soutien et te rassurer sur un point: le "n’importe quoi " d’avant Noël est quasiment vécu dans toutes les maternelles ! Je travaille en ateliers autonomes uniquement depuis 5 ans maintenant , avec une classe de cycle et je garde mes élèves les 4 ans. Et cependant j’étais RAVIE de les rendre à leurs parents le 21 décembre !! Mes élèves étaient surexcités , bruyants …
Voilà, belle fin d’année à toi et bravo pour ta ténacité !


#34

Merci ! J’essaie de me requinquer pour la rentrée et de mettre le holà aux critiques. J’ai fait beaucoup de fiches de présentation des ateliers pendant les vacances. Cela me donnera un peu plus de consistance pour prouver que les programmes sont bien respectés. Comme la CPE en maths va revenir bientôt, elle pourra découvrir ma façon de travailler car j’ai bien l’impression qu’elle ne connaît pas du tout le travail en autonomie.


#35

Le coup de grâce hier : mes collègues me mettent la pression pour que je refasse du traditionnel. Je n’en ai pas dormi de la nuit. Ils m’ont dit que si je voulais continuer, ce n’était pas dans cette école. Selon eux, ce n’est pas possible en REP car les enfants ont besoin de stabilité au niveau de l’équipe. Bref, c’est du harcèlement moral ou je me trompe ? Quelqu’un a-t il vécu cela ? Que faire ? Je ne sais pas vers qui me tourner. Cela fait maintenant plusieurs mois que cette situation s’empire de jour en jour.Je suis au bord du burn out et pourtant j’ai tellement envie de continuer avec mes élèves.


#36

Je ne sais pas si tu as essayé du côté des syndicats. Tu peux peut-être évoquer le problème de la liberté pédagogique avec des conseillers péda, s’ils sont un peu ouverts.
Tu peux aussi noter tout ce que tu as vu de positif dans ta journée, ça permet de continuer à avancer dans les moments difficiles.
Je te souhaite une belle journée!


#37

J’ajoute aux conseils de @mariemb de noter précisément les faits dont tu t’estimes victime : les dates, les paroles précises, les témoins présents. Note toutes les petites et grandes brimades, les sous-entendus etc… sinon, si un jour vous avez à vous expliquer, tu n’auras pas d’autres arguments que de dire “elles sont pas gentilles avec moi”, et ce sera parole contre parole. Tandis que si tu dis “tel jour, unetelle a dit telle chose devant tel et telle personne”, et que tu as comme ça toute une liste, c’est tout de suite plus concret.
Ensuite tu peux joindre un membre du CHSCT (cette liste est obligatoirement affichée à l’école). Si ce n’est pas le cas, tu la demandes à la directrice… normalement, rien que ça, ça devrait commencer à la mettre mal à l’aise si elle sait qu’elle a franchi la ligne rouge.
Tu peux aussi joindre l’assistant prévention de ton secteur (chez nous il y en a un par circo, je ne sais pas si c’est partout pareil). Il y a peut-être aussi à la DSDEN des gens vers qui tu peux te tourner : conseiller de prévention, assistante sociale des personnels, service des ressources humaines.
Je crois qu’il y a aussi des psychologues à la MGEN.
Et enfin, je ne sais pas si tu es adhérente à l’Autonome de Solidarité, mais là encore ils seront sûrement de bon conseil.

Bref, pleins de pistes à creuser, mais surtout ne reste pas seule. Et puis protège-toi… et pense au mouvement :wink:, c’est difficile à accepter, mais parfois, quand ça ne passe pas, inutile d’insister, peut-être que dans l’école d’à côté tu serais au contraire soutenue par l’équipe…


#38

Merci j’ai trouvé un numéro à appeler à la DASEN mais pas avant mercredi. En attendant mon conjoint m’a fait prendre un rdv chez mon médecin mercredi aussi. Il est sûr que je n’ai plus aucune envie de rester dans cette école l’année prochaine. Je n’ai pas le courage de travailler ce week-end. J’irai travailler lundi et mardi et je verrai dans quel état je suis pour la suite avec mon médecin.


#39

Bonsoir
Ce que tu vis à l’école en ce moment est difficile. Rapproche toi de celles qui ne te jugent pas. Protège toi des autres… ya t- il des collègues avec lesquels tu te sentes bien? Ou ton atsem?


#40

Je n’ai plus de collègue pour moi. Peut-être une éducatrice qui accompagne un enfant autiste. J’ai refait le point avec mon atsem qui se sentait un peu perdue récemment. Elle travaille aussi avec une collègue qui est très carrée et assez remontée contre moi. Je lui avais conseillé en début d’année d’aller faire un tour sur le site des lois naturelles en début d’année, si elle voulait comprendre un peu mieux ce que je voulais faire. Cela m’est retombé sur le nez car la directrice m’a dit vendredi que mon atsem n’avait pas à se former pour ma classe ! Je ne suis donc pas sûre d’avoir vraiment une véritable alliée en ce qui concerne l’atsem.


#41

Bonjour,
à mon sens, c’est LA bonne chose à faire, la procédure requise .
Tu peux remplir une fiche de “mal -être”.(je ne connais plus l’intitulé exact)
Ces procédures sont là pour ce genre de difficulté.

Si tes élèves sont joyeux, en bonne santé, si le matériel n’est pas dégradé, PERSONNE N’A RIEN A TE DIRE, sauf l’IEN.
Bon courage
CG