Aider des adultes à qui il manque certaines fonctions exécutives ?


#1

Bonjour à touts,

Je suis nouvelles sur le forum et je m’excuse si mon post fait échos à d’autres post qui traite déjà du sujet.

Je vais vous expliquer rapidement mon problème et après je vais renter plus dans le détail.

Je me présente, je m’appelle Elodie et j’ai 30 ans.
Actuellement je travaille comme développeuse. C’est un collègue avec qui je travaille souvent qui ma partager les vidéos de Celine Alvarez.
Pourquoi il m’a partager les vidéos ?
Tout simplement il a récrée le cadre que Celine à mis en place avec les enfants, adapter à mon travail de développeuse et avec un adulte.

Cela lui a permis de ce rendre compte que je n’ai aucune Flexibilité cognitive
-> Détecter une erreur
_ -> Ajuster nos stratégies_
_ -> Créativité_
Ce qui est un problème dans mon métier mais pas que.

Nous en avons discuter tout les deux après et il c’est avérer que dans toutes mes activités je souffre de se manque de Flexibilité cognitive.

C’est à dire que toute activité qui me demande de la Flexibilité cognitive, je vais finir pas la laissé tombé car cette activité devient trop difficile pour moi et à cela nous pouvons aussi rajouter sur l’activité un capitale émotionnelle très désagréable.

une Hypothèse que je formule : J’ai la nette impression que pour les 3 : Mémoire de travail, Controle Inibiteur et Flexibilité cognitive s’il n’y a pas un “Tuteur” (comme pour les plantes) qui pose un cadre et qui permet à l’humain en face de travaillé ces compétences (Mémoire de travail, Controle Inibiteur et Flexibilité cognitive) ce n’est pas possible de l’acquérir seule … <= à discuter

Pourquoi j’ai cette hypothèse ?
Quand Celine fait l’état des lieu d’un enfant qui n’a pas ces compétences elle parle de “l’enfant au stade du chaos”.

Autant dire que j’ai rapidement fait le lien avec ce que j’étais étant petite.
Je n’avais que la Mémoire de travail et dans la Mémoire de travail, je n’avais que Garder en mémoire. Pas de planifier des actions.

j’ai donc fait un état des lieu avec mon collègue de ce que j’avais pour le moment :
Mémoire de travail
-> Garder en mémoire
-> Planifier des actions
Controle Inibiteur
-> Contrôle des gestes
-> Contrôle des émotions
-> Réfléchir avant d’agir
-> Inhiber une distraction
-> Différer une distraction

J’ai donc constater que j’avais eu la chance de travaillé les autres compétences avec la thérapie familial de Virginia Satir. (sur 2 ans en 2018)
(bien sur il y avais un “Tuteur” pour m’accompagner.)

En plus de tout les rituels D’ eXtrem programming / Agile etc …

Tout cela pour dire que je vais changer de travaille, je suis entrain de faire une formation sur les neurosciences appliquées pour devenir coach dans cette branche et en plus avec moi la formation Virginia Satir fait sur deux ans.

Ce qui m’anime aujourd’hui, je vous le cache pas c’est de résoudre mon problème de Flexibilité cognitive en premier lieu. (tout mes activités maintenant sont des prétextes à travaillé la Flexibilité cognitive. Attention pas en mode isoler comme l’exprime Celine sinon c’est pas très utile.

Dans un deuxième temps j’aimerais vraiment faire quelque choses d’utile pour les personnes qui pourrais se trouver dans ma situation.
Pour voir aider des adultes qui malheureusement, non pas eu la chance de tomber sur les gens formidable pour les aider.

Dans mon cas à moi, je sais que c’est possible pour les adultes qui le souhaites vraiment au plus profond d’eux de pouvoir enfin s’émanciper de leurs problèmes.

Est ce que le sujet que je viens de posé sur la table vous intéresse ?
Avez vous des suggestions à me faire ?
Des lecture à me proposer ?

En tout cas pour moi, je me prend compte que s’il n’y pas les 3 piliers, l’humain que je suis n’est pas viable dans la société telle que je la connais…

Autre idée : Je me demande à quel points une activité qui est nourrir pas des sentiment désagréable est un bonne activités à continuer pour travaillé les 3 piliers de humain autonome et bien dans ses baskets ?
Ne faudrait-il pas laisser cette activité de côté (même si c’est le travaille que l’on fait au quotidien.) pour aller sur une autre activité qui nous évoque de la joie intérieur ?

(ce qui est mon cas quand on parle de développement, j’ai beaucoup de de sentiment désagréable. je ne développe pas si je ne suis pas avec une personne avec qui je me sens bien. (autonomie Zéro)

Par contre quand on parle de TCC ou de pédagogie alternative là je ressens une profonde joie intérieur, je vais lire des livres toutes seule, essayer des choses de ma propre initiative etc…

Voilà, n’hésité pas à me faire un retour, à me poser des questions supplémentaire si j’ai fait des raccourcis.

Très belle journée à vous.
Elodie

Ps : je suis dyslexique, excuser moi pour les fautes d’orthographes, ce n’est pas un manque de respect de ma part.


#2

Bonjour Elodie,

Je ne vois pas comment t’aider mais la lecture de ton message me donne une envie irrésistible de te répondre tout de même :wink:

Je trouve que tu analyses très finement ta situation, tout en ayant une grande force pour avancer, et je voulais tout simplement te dire bravo pour cela.

Je n’ai malheureusement pas de lecture(s) à te proposer qui me vienne pour l’instant mais je garde cette question dans un coin de ma tête au cas où je puisse glaner des infos pour au gré de mes rencontres…

Bon courage à toi !
Bonne continuation, j’espère que d’autres pourront t’apporter des conseils :slight_smile:

Anne