Confusion entre 3 et + de 3


#1

Bonjour,

J’instruis mon fils de 3 ans en famille. Je sais qu’à son âge, il n’y a pas besoin de se précipiter dans l’apprentissage des chiffres et du dénombrement, néanmoins, comme mon enfant a un peu de goût pour cela et que nous aimons jouer à divers jeux et compter des scores, je m’aperçois que mon fils repère instantanément de visu des quantités jusqu’à 3 et s’il ne fait pas l’effort de compter au-delà, il va annoncer qu’il y a trois éléments.
En bref, il considère “3” et “+ de 3” comme étant la même chose, sauf s’il prend le temps de se concentrer pour compter.

J’imagine que les programmes de PS qui s’arrêtent alors à 3 prennent appui sur ces observations, qu’il y a peut-être une limite de compréhension normale à la quantité 3 pour un enfant de trois ans. Quelqu’un aurait de la documentation à ce sujet ?
Ai-je la bonne attitude d’attendre qu’il ait la maturité nécessaire pour comprendre la distinction entre 3 et 3+ ou faut-il tenter d’effacer cette confusion ?


#2

Bonjour, il n’y a pas d’âge pré-défini mais plutôt des étapes dans l’apprentissage. L’étape que tu décris ressemble à celle où l’enfant dénombre jusqu’à ce qu’il reconnaît facilement et lorsqu’il y en a plus (+) il utilise le terme “beaucoup” par exemple. C’est une étape, il va continuer à étoffer sa connaissance des quantités, des mots nombres, leur association… au fil de ses rencontres et activités.
Il n’ y a aucun blocage inhérent à un âge déterminé en tout cas. Il s’agit de continuer à le nourrir sans le forcer ni le freiner. Il trouvera ainsi ce dont il a besoin dans l’environnement qui lui est proposé, pensé pour lui. Il reste ainsi le moteur de ses apprentissages.

Bonne journée.


#3

Ce n’est pas une confusion. C’est un développement tout à fait normal. L’enfant construit peu à peu ses savoirs. :slight_smile:


#5

exactement j’allais dire la même chose


#6

Merci pour ta réponse. Bon en ce moment il se concentre sur d’autres apprentissages alors, peut-être que lorsqu’on reviendra à des jeux de dénombrement, il fera autrement. :slightly_smiling_face:


#7

Dans la didactique des mathématiques cela s’appelle le subitizing : la reconnaissance instantanée de petites quantités (environ 3 max chez les enfants) ensuite à l’école les enfants apprennent à reconnaître des quantités instantanément grâce à l’organisation spatiale de la constellation du dé (des objets organisés comme les points sur le dé) ou bien les doigts de la main.
En ce qui concerne le dénombrement faites attention au comptage numérotage et au comptage dénombrement :slight_smile:
Attention aussi à la différence entre compter et dénombrer, ce n’est pas là même chose !
A 3 ans votre enfant est encore jeune, vous pouvez par exemple lui faire des exercices qui lui permettent d’associer des éléments ensemble : lui mettre 3 bouteilles sans bouchons, lui demander de visser les bouchons, puis ensuite mettre les bouchons plus loin pour qu’il aille les chercher (sûrement qu’au début il ira les chercher un par un ou bien il en prendra bcp d’un coup pour en être sûr d’en avoir assez) demandez lui alors d’aller chercher juste ce qu’il faut de bouchons en un seul voyage, ce qui l’obligera a dénombrer le nombre de bouteilles pour savoir combien de bouchons il lui faut !

Je vous conseille d’aller voir ce que sont les 5 principes de Gellman, qui constituent les savoirs nécessaires pour pourvoir dénombrer cela vous aiguillera dans les ateliers à faire pour votre enfant !

Je suis étudiante en INSPE pour être professeur des écoles et c’est ce que j’ai appris l’an dernier en M1 :slight_smile:


#8

Merci pour votre retour. Quand il se concentre, il dénombre correctement (pas de confusion compter dénombrer de ma part), de même pour les nombres ordinaux, il peut me dire les positions des lettres d’un mot, par exemple.

Nous jouons à la bataille, à dénombrer ce qu’il reste de morceaux de fromage ou de pain, dénombrer un peu tout et n’importe quoi dans le quotidien, je lui demande de me chercher x cubes pour construire un château, etc… Le 3 en tant que “beaucoup” apparaît encore mais de moins en moins.

Ma question portait sur le programme de petite section s’articulant autour de la quantité trois, savoir si ce programme s’appuyait sur une observation scientifique de l’enfant de 3-4 ans.