Effet de l'alimentation sur le développement du cerveau


#1

Je suis tombée sur ce documentaire très éclairant:

Voici sa description:
Quels sont les effets de l’alimentation sur nos humeurs et nos capacités intellectuelles ? Entre décryptage et précieux conseils, un captivant tour d’horizon des découvertes de la neuro-nutrition.

Si l’on connaît depuis longtemps les conséquences de l’alimentation sur notre santé physique, des chercheurs en neuro-nutrition ont récemment révélé que notre état mental est lui aussi influencé par ce que nous mangeons, et ce dès la gestation. Les femmes enceintes se nourrissant de junk food, riche en gras, en sucre et pauvre en nutriments, donneraient davantage naissance à des enfants colériques. Le lien entre propension à l’agressivité et alimentation déséquilibrée a également été prouvé aux Pays-Bas lors d’une expérience menée en prison, qui a montré que les détenus supplémentés en vitamines, minéraux et acides gras – dont les fameux oméga-3, protecteurs de nos neurones, que le cerveau ne peut fabriquer lui-même – commettaient moins de violences. Ce que nous avalons modifierait donc subtilement la chimie de notre cerveau, entraînant des répercussions sur nos humeurs, notre mémoire et même, selon certains chercheurs, sur nos décisions. Plébiscité par la communauté médicale, le régime méditerranéen constituerait le remède pour ménager notre santé mentale. Mais sommes-nous les seuls maîtres de nos choix alimentaires ? À Lisbonne, des scientifiques ont montré que certaines bactéries intestinales dialogueraient avec notre cerveau pour influencer notre comportement alimentaire.

Bien dans son assiette
De Cork à Melbourne en passant par Bordeaux ou Lübeck, ce documentaire dresse un panorama des récentes découvertes concernant l’impact de l’alimentation sur les méninges. Au fil d’interviews de spécialistes, d’animations didactiques et d’expériences en laboratoire, il décortique les mécanismes à l’œuvre dans cette étonnante relation et livre de précieux enseignements pour faire de notre assiette une alliée de notre santé mentale.


#2

Bonjour Marie

Si ce sujet t’intéresse, tu trouveras de nombreuses informations sur le site de Thierry Casasnovas (regenere.org). Cette personne s’appuie sur des études scientifiques (à comité de lecture, donc validées par d’autres scientifiques qui ont constaté des résultats identiques en reproduisant les expériences), et a le grand mérite de nous les mettre à notre portée très simplement sans dégrader leurs contenus.
Je suis ces conseils depuis maintenant une dizaine d’années, et toute la famille s’en porte à merveille (aucune maladie, même “de saison” pour mes enfants de 14, 11 et 6 ans).

Bien à toi
Renaud


#3

Sa page wikipedia fait un peu peur quand même (de même que son site internet) :

"Il affirme s’être guéri en mangeant cru de maladies comme la tuberculose ou l’hépatite C, et affirme à ses auditeurs par exemple que le cancer n’est « rien de très grave », qu’il suffit pour l’éviter de faire des choses qui paraissent « tout bête », comme manger « des fruits et légumes » parce que c’est la nourriture « faite » pour l’être humain. De plus, selon un ancien partenaire, il tirerait des revenus très importants de son activité par le biais de son association Régénère. Certains journaux le qualifient de « gourou » et il est suivi depuis août 2012 par la MIVILUDES, une mission interministérielle chargée de prévenir les dérives sectaires. "

Juste une mise en garde, à chacun de se faire ses vérifications et son propre avis.


#4

Bonjour Charles

Il explique quelques principes fondamentaux de physiologie communs à tous, et demande ensuite de se fier à nos propres ressentis pour répondre à nos propres besoins. Il dit lui-même qu’il ne faut pas suivre des règles figées, que chacun doit expérimenter à sa mesure.
Je le suis depuis de nombreuses années, et j’ai toujours vérifié ses affirmations, étant moi-même scientifique et passionné par la santé.
Ce qui dérange, c’est que même s’il dit qu’il ne faut pas arrêter les traitements médicamenteux, il faut les rendre caduque par un renforcement de nos capacités de régénération, que ce soit les médecins qui décident de stopper les traitements car les symptômes se sont réduits ou ont disparu.
Le crudivorisme et le jeûne ne sont que des outils, pas des finalités, et ne doivent pas enfermer dans des dogmes. Il dit lui-même qu’il lui arrive de manger cuits et même de la viande, si l’animal n’a pas été maltraité.
Je trouve qu’il y a beaucoup de similitudes dans les démarches de Thierry Casasnovas et de Céline Alvarez. S’il en fallait une preuve, Thierry Casasnovas va lancer en fin de cette année le projet d’une nouvelle école basée sur les lois naturelles de l’enfant de Céline Alvarez, et projette de les dupliquer en France.

Bien à toi
Renaud


#5

Bonjour,
@Celine Alvarez est qualifiée de gourou par certains média. Doit-on les croire ?
Bien cordialement
Nadia


#6

Personnellement non. Mais parce que (en général et de mon point de vue) soit il s’agit de sources peu fiables, soit parce que leurs arguments sont très discutables. Mais ça n’empêche pas de les lire, il peut y avoir des angles intéressants ou au moins qui donnent à réfléchir et se remettre en question.