Le choix d'une école pour ses enfants


#41

Merci pour ce message, ce n’est pas une question administrative en fait, mais plus d’ordre personnel vis à vis de personnes avec lesquels j’ai tissé de bons contacts (équipe, directrice mais aussi parents d’élèves au sein de l’association). Je me dis qu’on me demandera d’expliquer ce choix de changer au bout d’un an à peine de scolarité.


#42

Je souris en lisant votre phrase sur le potager, les poules, la méditation etc. car effectivement ça semblerait l’école idéale !


#43

Bonjour
J’ai 2 enfants inscrits dans le privé, non pas par conviction religieuse mais juste à cause d’un refus de dérogation. Il y des préjugés pour le privé comme pour le public, je pense que c’est plus complexe qu’un simple clivage. Ayant fait des stages dans le privé, je constate quand même que c’est vieille école et que les valeurs inscrites sur papier ne correspondent pas forcément à celles que l’on voit au jour le jour. Dans le privé, j’ai trop souvent vu de la maltraitance psychologique mais me direz vous ça doit exister aussi dans le public car dans mon village, l’IEN s’est déplacé suite à un nombre de retraits importants d’enfants. Je pense que ça dépend beaucoup des enseignants mais je constate que les attendus sont supérieurs en privé. J’ai été convoqué pour mon fils qui est en 4ème car moyenne insuffisante (13.5) : on m’a précisé que s’il ne montait pas à 15, il y aurait un suivi avec avertissement et qu’il fallait 15 pour un avis favorable pour une seconde générale. Je retire ma fille du privé pour le collège à la rentrée prochaine car ce n’est pas la vision que j’ai de l’école. Je pense que chaque cas est différent donc c’est vraiment à vous de prendre votre décision mais ce qui est le plus compliqué en tant que parent, c’est de savoir ce qui se passe vraiment dans la classe. C’est un sujet tabou mais je pense que les exigences des parents sont également différents dans le privé même si cela est choquant : je connais des parents qui sont contre la mixité sociale et qui ne veulent surtout pas que leurs enfants soient mélangés aux enfants d’ouvriers… certains copains de mon fils doivent avoir 17 de moyenne sinon c’est punition et cours particuliers; du coup, certains enseignants rentrent aussi dans ce système.
Bien à vous.
Alexandra


#44

Bonjour et merci pour ce témoignage ! Je pense aussi que les attentes ne sont pas les mêmes dans le privé, que ce soit du côté des parents ou des enseignants. Je ne souhaite pas cette course à la note et cette compétition pour mes enfants ! Bon ils sont en maternelle, mais ça peut arriver très tôt en primaire hélas. J’ai surtout envie qu’ils s’épanouissent et visiblement l’école publique de notre ville s’est convertie à la méthode Céline Alvarez depuis la rentrée de septembre. Je suis allée voir la classe multi-âges lundi pour me faire une idée et j’ai été ravie de ce que j’ai vu ! des ateliers autonomes, 3 grande salles aérées, des élèves calmes et en autonomie, une ellipse au sol (ça a fait tilt tout de suite haha), une directrice super motivée, la méthode des alphas dès la Moyenne section. Pas de pression sur les enfants et même une bibliothèque ouverte pendant les temps de récrés avec un adulte… j’ai été conquise ! Le privé a des qualités aussi mais les classes y sont surchargées pour des mini salles, donc les enfants sont à l’étroit et ont peu d’autonomie pour bouger. Je me dis que mes enfants profiteront de cette classe multi-âges et que moi je débourserai moins d’argent, ou du moins je pourrai l’utiliser autrement pour aider l’école.


#45

Bonjour,
Je me pose également ces questions pour la scolarité mon enfant. A mon avis la question n’est pas tellement “public vs privé” (surtout en France ou les professeurs sont recrutés de la même façon et doivent suivre exactement le même programme), mais plus une question d’équipe. Les qualités humaines et la motivation des enseignants et de leur direction font toute la différence. C’est d’ailleurs pour cela que le choix est si difficile! Comment deviner si l’empathie et le respect sont présents au quotidien dans les classes? Comment deviner si l’équipe pédagogique est motivée, dynamique et que l’ensemble du personnel fonctionne bien ensemble?
Cela existe dans le privé comme dans le public… et malheureusement l’inverse aussi!

D’après le descriptif que vous avez fait des deux écoles, je pencherais plutôt pour le public. Peut être pourriez vous confirmer votre choix en allant flâner aux heures d’entrée et sortie des cours? Histoire de voir si les enfants sont détendus, si l’ambiance semble harmonieuse… J’ai visité une maternelle vers chez moi dont les conditions semblent idéales: aucun cris, les enfants sont calmes et sereins: J’ai tout de suite ressenti une atmosphère chaleureuse et harmonieuse! Malheureusement pour nous, c’est complet et nous n’aurons donc vraisemblablement pas de place là-bas.


#46

Bonjour,
J’ignore comment trouver une école publique ou même privée sous contrat dans le val d’oise.
Je suis très intéressée par les travaux de Mme Alvarez et je constate avec enthousiasme que les professionnels de l’éducation sont nombreux à travailler à partir de ses conférences, livres, expériences… mais je suis surprise par l’impossibilité pour nous parents à trouver une école qui ne coûte pas 500-800 euros par mois !
Les cartes (y compris sur ce site) indique essentiellement les écoles privées hors contrat et les forums de professeurs de école sont des forums privés d’échange et de retours d’expérience.
Je me permets de citer Mme Alvarez qui dit bien que se sont les professeurs des écoles qui sont les mieux à même de travailler avec les enfants sur cette pédagogie et même s’ils ne disposent pas de tout le matériel.
Est-ce que quelqu’un peut m’aider dans ma recherche ?
Je vous en remercie d’avance,
Emilie


#47

En ce qui concerne les écoles publiques, elles sont soumises à carte scolaire, ce qui signifie que les parents ne choisissent pas l’école de leur enfant, mais celui-ci est inscrit par la mairie à l’école correspondant à son secteur d’habitation. Je vous engage donc à aller à la mairie pour connaître cette école, et à essayer de prendre rendez-vous avec la direction de l’école pour les rencontrer (mais peut-être laisser passer la rentrée, là tout le monde est très occupé !:blush:).


#48

Pour les écoles publiques, vous dépendez de la carte scolaire et vous ne pouvez pas choisir votre école. Comme dit par Leila, vous pouvez aller rencontrer le directeur pour connaître la pédagogie, mais vous ne pouvez pas demander une autre école publique parce que la pédagogie ne vous convient pas. Et s’il y a plusieurs classes avec des pédagogies différentes vous ne pourrez pas forcément choisir, ce ne sont pas les parents qui ont la main sur la répartition des élèves.

Les écoles privées sous contrat coûtent généralement beaucoup moins que 500-800 euros par mois, là il faut aller rencontrer le directeur pour savoir si la pédagogie vous convient.

Pour le privé hors contrat, en effet c’est très cher car ces écoles n’ont que les frais de scolarité pour vivre. On peut trouver le meilleur comme le pire et ce n’est pas évident d’avoir des avis (les parents qui ont dépensé plusieurs centaines d’euros par mois n’ont pas forcément envie de dire qu’ils ne sont pas satisfaits). Le mieux est d’aller rencontrer l’équipe. Certaines proposent des jours d’essai qui permettent de se faire une idée avant de s’engager.

Bonne chance dans vos recherches