L'effet des écrans sur le développement du cerveau


#23

Une conférence de Michel Desmurget sur son livre “TV lobotomie”. Sans appel… :scream:


#24

Bonjour,
J’ai 4 élèves de petite section dans ma classe que je soupçonne être « drogués » à la tablette, ils ont très peu progressé au cours de l’année et semblent être dans un autre monde. Je souhaite sensibiliser les familles au danger des écrans mais comment faire pour les alerter sans paraître être donneuse de leçons éducatives. Merci de vos réponses et de vos retours d’expérience sur cette question.


#25

Il existe peut-être un " café des parents" organisé dans ton secteur. Il existe des structures associatives ou de médecine préventive qui en organisent parfois. Cela peut peut-être venir d’une demande d’une école. Ce sont des réunions sur des thèmes éducatifs dans lesquelles les parents échangent autour de leurs expériences, sans jugement et avec l’animation bienveillante de l’intervenant.
Cela peut permettre de mettre le doigt sur le problème mais aussi de donner des clés, des idées pratiques pour le résoudre.


#26

Pour cette année, j’ai demandé aux éditions ERES de m’envoyer (gratuitement) des affiches A4 de Serge Tisseron (3 6 9 12). J’en ai donné une à chaque famille de l’école. J’en avais parlé à la réunion de rentrée: j’ai expliqué que cette affiche donnait les grandes lignes de l’introduction des écrans chez les enfants, un peu comme la liste des aliments à introduire progressivement chez les bébés. Nous venons aussi de recevoir une info: la CAF de notre secteur organise une conférence sur les dangers des écrans avec le docteur Ducanda et va nous envoyer des flyers.
Il est aussi possible de lancer un défi “semaine (ou plus) sans écran”, noter les effets avant/après http://www.ecoconseil.org/decouvrir-nos-actions/sensibilisation-et-formation/le-defi-10-jours-sans-ecrans. Bon c’est plus pour l’élémentaire, mais à voir avec des maternelles comment s’en inspirer. Si quelques familles sont concernées, tu peux les rencontrer et leur proposer de voir les effets sur leur enfant au bout de quelques jours.


#27

Il y a aussi cette association qui milite pour les 4 temps sans écran, qui je trouve complète bien les repères 3 6 9 12 de Serge Tisseron.
http://www.alertecran.org/les-4-pas/


#28

Merci beaucoup pour vos réponses!!!


#29

Bonjour,
Quelques années plus tard (!) j’ai lu votre échange, merci beaucoup pour les liens, en particulier, pour agir avec les enfants, : l’affiche “3, 6, 9, 12” https://www.editions-eres.com/ouvrage/3355/affiche-3-6-9-12-apprivoiser-les-ecrans-et-grandir , “le défi des 10 jours sans écran” https://10jourssansecrans.org/ dont ici “outils pour la classe” https://10jourssansecrans.org/accueil/outils-partages/outils-pour-la-classe/ et “4 pas pour mieux avancer” : http://www.alertecran.org/les-4-pas/

Merci à vous,
Et hop, la discussion remonte pour le bien de toutes et tous :smiley: !


#30

Salut, je trouve tout ces articles vraiment intéressent, merci pour le partage

ShowBox Tutuapp Mobdro


#31

J’entre dans la discussion sur un sujet qui me touche à cœur. Petit-fils de 23 et 19 ans MAIS petite-file de 2ans !
J’ai lu et apprécié “La fabrique du crétin digital”. Desmurget a raison d’employer le mot “digital” plutôt que numérique, car cela montre que la maladie est d’origine anglo-saxonne. Je lui ai écrit, il n’a jamais répondu. Actuellement je suis dans “Les tout-petits face aux écrans” et le témoignage de la docteure Ducanda est sans appel. J’ai la possibilité d’entrer directement en contact avec elle, ce que je ferai quand j’aurai terminé son livre.
Ce que je veux dire pour l’instant, avant de publier un article plus détaillé et argumenté, c’est que le concept d’ECRAN ne tient pas la route. Voir un film à la télé, est-ce la même chose que le voir au cinéma ? Bien sûr que non. Voir la télé en solitaire comme un distributeur à foin est-ce la même chose que regarder un DVD en famille?
Quel est le rapport entre écran et informatique ?
J’apprécie beaucoup ce forum, dont les contributions sont riches et sincères. J’espère y revenir rapidement.
Don Pedro


#32

Personnellement j’utilise le mot écran comme simplification quand j’en parle aux parents. Et je précise bien sûr : TV, console, ordinateur, tablette, téléphone, ordinateur. Parce que ce sont eux qui peuvent être problématique, en cas d’abus.

A mon humble avis, voir un film au cinéma est tellement rare que pour moi cela ne risque pas de poser problème. Si et seulement si les parents respectent les ages minimum (les salles ne contrôlent pas toujours bien…)

“Voir la télé en solitaire VS voir en famille” et bien… à partir du moment où la famille à les yeux rivé sur l’écran et ne communique pas (ce qui est je le crains souvent le cas… le pouvoir hypnotisant des écrans), cela revient un peu au même. En plus, est-ce que ce sera un film adapté au plus jeune enfant, ou plutôt un film qui plaît d’avantage aux parents. Non je préfère conseiller de fixer une durée réduite d’écran, d’en informer clairement l’enfant pour éviter la frustration et favoriser l’autonomie (par exemple : regarder 2 épisodes d’un dessin animé puis éteindre).

Concernant le terme digital (anglais) ou numérique (français), cela regroupe des domaines plus larges que les seuls “écrans” : audio (musique, histoires lues, sons d’animaux, etc.), tactile, une manière d’encoder et stocker des données, etc.
Le problème à mes yeux et de mon expérience vient surtout des écrans. Au contraire, je conseille fortement aux parents de laisser leur enfant écouter des comptines, histoires, … tant qu’il n’y a pas de vidéos :wink: Cela oblige l’enfant à écouter, comprendre, mémoriser, se fabriquer ses propres images mentales.


#33

(message supprimé par son auteur, sera supprimé automatiquement dans 1 heure à moins qu’il ne soit signalé)


#34

Edit : euh… c’est une pub déguisée pour un site de vente de CBD? Sur un forum dédié à la pédagogie auprès d’enfants?.. :confused: Le lien ne me parait pas, mais alors PAS DU TOUT pertinent.
/ fin de l’edit

A vrai dire on ne parlait pas des émissions d’ondes :wink: Même si c’est aussi une question pertinente.

Mais plus de :

  • Pas/quasi pas de communication avec une autre personne;
  • Agression par des images et sons qui s’enchaînent très rapidement, beaucoup plus que dans la vie réelle (le corps humain n’est pas taillé pour des expositions longues à ce genre de stimulis);
  • Pas de motricité;
  • Pas de développement du sens du toucher, de l’odorat, de l’ouie et la vue dans l’espace, du sens stéréognostique, etc.
  • Manque d’apprentissage de la patience et de la frustration -> on zappe très vite sur des écrans;
    et sûrement plein d’autres problèmes liés à l’abus d’écrans. J’insiste sur abus, je ne suis pas pour les supprimer totalement, mais les limiter fortement.

#35

Ça y ressemble :(. Parfois quand j’en trouve, je signale aux modérateurs.