Promouvoir en masse les lois naturelles pour un changement plus rapide


#1

Bonjour,

J’ai envie de créer une campagne de financement participatif pour pouvoir promouvoir ce travail plus largement, chez les enseignants et éventuellement plus haut.

Mon idée de départ serait d’envoyer le dernier livre de Céline Alvarez à tous les enseignants concernés de France (et Francophones pourquoi pas). Mais c’est bien sûr à étudier et élargir.

Si des personnes sont intéressées pour créer un groupe de travail autour de ce sujet, je pense qu’on pourrait arriver à soulever de forts moyens pour sensibiliser et convaincre ceux qui ne le sont pas encore.

Je ne suis pas expert de la com, ce serait bien qu’on ai des personnes compétentes en communication et méthodes éthiques d’influence.

Bien entendu, rien ne se fera sans l’accord de Céline ou de son équipe, je lance ce sujet d’une manière un peu directe mais je reste évidement en respect de l’autorité de Céline sur son contenu et son image ainsi que je propose cela de manière tout à fait bénévole.

Personnellement je ne suis ni enseignant ni parent, mais le travail de Céline me parait une telle évidence et me touche tellement que je veux pouvoir faire quelque chose pour soutenir ce mouvement. Et j’aimerais donner les moyens à d’autres non enseignants de pouvoir faire de même.

Alors si vous aussi vous avez ce désir, rejoignez moi et réunissons nous pour démarrer ce projet.

Je collecterai les participants motivés le 15 Mars et nous fixerons une date pour le premier rdv :smiley:


#2

Bonjour, je crois que la reforme doit venir du haut maintenant … lire le livre c’est bien. Mais si il n’y a pas plus de moyen humains et une volonté globale …je crois que ça peut faire partir en déprime beaucoup de profs…


#3

Personnellement je pense au contraire que le système “vertical” ne fonctionne plus et que le mouvement partira “du bas”, même si la question des moyens est effectivement un frein


#5

Bonjour,
Message pour OursPaisible,
Votre proposition m’intéresse beaucoup.
Je ne suis pas dans le milieu enseignant, seulement maman d’une petite fille de 6ans.
Je pense, comme foufou, que le mouvement doit partir du bas. On a vu ce que les pouvoirs publics ont fait de l’initiative de C. Alvarez.
Il faut y aller en masse, il n’auront pas d’autre choix que de voir à quel point ça marche …
Vous pouvez me contacter quand vous voulez.
Eyram


#6

Je crois qu’avant tout il faut contacter Céline Alvarez pour savoir ce qu’elle ne souhaiterais pas.
Je vais laisser le sujet ouvert encore 15j pour l’instant.


#7

Bonjour OursPaisible,
Ton post tombe à pic, nous avons le même projet.
Mon ambition est cependant moins grande, je pensais commencer par les écoles autour de chez moi.
Maman de deux tous petits dont l’aînée devrait rentrer à l’école en septembre, je désespère de voir que nos maternelles sont encore bloquées sur les méthodes de l’éducation nationale.
J’aimerai promouvoir et accompagner leur transition. Seulement, je ne sais pas comment m’y prendre. D’autant que je ne suis moi-même absolument pas enseignante…
Je pense que nous ne devons pas attendre que le changement vienne de l’état. Ni même des écoles en elle-même. Beaucoup de parents sont, comme moi, déçus de l’EN. Alors pourquoi ne pas agir collectivement ?
Belle journée à tous


#8

Beaucoup d’enseignants appliquent des méthodes différentes des méthodes pédagogiques disons " traditionnelles ".
Je pense qu’il n’y a pas de " méthodes de l’éducation nationale ".
Chacun fait avec ses moyens et l’école publique a aussi de bons côtés.
Pour ma part, j’ai une vraie volonté de proposer autre chose à mes élèves dans une école gratuite et ouverte à tous.