Proposition d'école alternative en milieu rural


#1

Bonsoir,

je suis Laure, professeur des écoles en disponibilité cette année 2019-2020.

Je me forme actuellement à la pédagogie Montessori, et je souhaiterais proposer un projet d’école maternelle à pédagogie alternative au sein d’une école qui pourrait potentiellement fermer dans le département de l’Ain ou alentours.
Je souhaiterais m’intégrer dans un projet tel que celui proposé à Blanquefort sur Briolance ou Gavaudun (école maternelle rurale sur le point de fermer, des enseignantes se sont formées à la pédagogie Montessori pour sauver leur école. Cela a permis à l’école de rester ouverte, et même de redynamiser le village, avec l’arrivée de nouvelles familles)
https://sylviedesclaibes.com/2018/05/16/une-ecole-de-village-sauvee-grace-a-montessori/.

Certains savent-ils comment s’y prendre ? Dois-je aller chercher l’appui de maires dont l’école communale serait dans cette situation (sur le point de fermer) ?
Certains connaissent-ils des écoles, dans l’Ain ou départements alentours, qui se trouveraient dans cette situation ?
Enfin, dernière question : certains enseignants ou enseignantes seraient-ils intéressé(e)s pour se joindre à moi dans ce projet ?

Laure


#2

Je te souhaite plein de courage car pour avoir tenté la chose il y a 2 ans, mon projet a été refusé malheureusement…


#3

Merci Karine de ta réponse.

Ou as tu tenté ce projet ? Tu étais déjà formée ? Sais tu pourquoi ce projet n’a pas abouti ? Est-ce que tu avais l’appui d’un maire pour mener à bien ce projet ?

En tout cas, bravo à toi d’avoir tenté, mais je me doute que c’est un long parcours, semé d’embûches !
Laure


#4

J’étais déjà formée pour les 3/6 ans et les 6/8 ans . J’avais l’appui d’un Maire qui était près à me laisser des locaux inutilisés mais l’IEN n’a pas adhéré du tout…Ceci dit à défaut d’une école maternelle entière, j’ai rebondiet j’en suis très heureuse car j’ai monté ma classe “alternative” même si je n’ai pas 3 niveaux , dans une école publique EN . J’ai pu rebondir, c’est le principal. Je t’avoue que j’y ai laissé des plumes effectivement. Aujourd’hui, il me manque juste des collègues qui adhèrent à ce type de pédagogie…un jour peut -être? Tu as tous mes encouragements, c’est un beau combat malgré les obstacles !


#5

Il faut que la nouveauté entre à l’éducation nationale, qui est l’école pour tous, et non que seuls quelques parents “éveillés” ou plus riches profitent des bonnes choses!Que l’école publique reste la meilleure et la plus bienveillante des écoles!..POUR TOUS!
Hélène LIBERT, professeur d’école dans l’AIN


#6

Complètement d’accord mais nous manquons totalement de soutien de notre hiérarchie, c’est dommage mais cela ne nous empêche pas de faire cela au sein de l’EN quand on est motivés tout est possible !