Besoin d'aide - grande difficulté avec une enfant


#1

Bonjour,

Je viens vers vous car j’ai vraiment besoin d’aide.

Je suis institutrice en 3ème maternelle. Il y a un an et demi, j’ai modifié ma manière de fonctionné et c’est génial. Je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. Malheureusement, dans mon école je suis la seule à avoir changer ma manière de travaillé par conséquence, je n’ai pas de classe verticale. Donc chaque année en septembre, il faut repartir à zéro. Je sais que c’est pénible mais ça vaut vraiment la peine.

Je viens vers vous car cette année, j’ai un réel problème. Parmi les nouveaux élèves, il y a une petite fille qui ne s’exprime pas, qui ne réagit pas à son prénom, qui ne reste pas assise, qui ne mange pas seule, qui ne sais pas mettre ni enlever son manteau (je ne parle même pas de fermer la tirette ni de mettre les chaussures), elle en est au stade ou elle met tout en bouche et grimpe sur les meubles de la classe. De plus, elle frappe constamment des rythmes que se soit avec le taille-crayon, la gomme, les crayons, le marqueur vélléda, une cuillère, elle s’est rendu compte que le bruit émit change en fonction de l’outil qu’elle a en main et du support sur laquelle elle frappe (armoire en métal, étagère en bois, plateau, sol, …) en soit c’est génial mais le bruit constant est insupportable.
Je n’arrive pas à lui proposer quelque chose.
De plus à chaque intercours, je range le matériel qu’elle a déplacer. Elle trouve super de faire disparaitre des objets dans le trou du tapis roulé.

Etant seule en classe, cela devient insupportable. Je ne sais pas quoi faire et j’ai vraiment peur de craquer. C’est super dur surtout que cela ne fait que 4 jours d’école. Hier j’ai eu envie de tout arrêter. je me suis reposée et cela va mieux mais je ne me suis jamais sentie aussi démunie.

Pour l’instant, je me suis fixé des objectifs simples d’autonomie j’ai besoin de trouver un moyen pour qu’elle s’occupe calmement afin de pouvoir avancer avec d’autres enfants.
Une collègue m’a conseillé d’installer un coin en classe rien que pour elle mais je ne sais vraiment pas quoi mettre dedans. Je pense essayer la semaine prochaine mais comment faire pour qu’elle n’utilise que le matériel qui sera mis dans ce coin-là ?

Je sais bien que chaque enfant est différents et qu’il est difficile de me conseillé sans connaitre l’enfant. mais si vous avez des idées, je suis preneuse.

Je m’excuse pour la longueur de ce message et merci d’avance pour toute aide.


#2

Bonsoir,
L’an passé en PS j’avais un enfant avec le même profil. La première chose, j’ai fait une demande d 'AVS après visite de la psychologue scolaire en classe. J’ai organisé un coin juste pour lui avec une tour de tiroirs en plastique. J’ai également limité les stimulations visuelles en me servant des meubles de la classe. Dans les tiroirs j’ai "privatisé " des activités en fonction de ses goûts mais également des compétences que je voulais lui faire acquérir. Au dos d’un des meubles, un emploi du temps visuel type pictogrammes était installé tous les jours avec lui. Les pictogrammes étaient retirés au fur et à mesure de la journée. L’enfant était seul dans cet espace au début de l’année. Il pouvait avoir la compagnie d’un camarade s’il n’avait aucun geste violent, ni aucune crise. Au fur et à mesure il a progressé grâce à ça. Les copains aimaient bien participer à ces moments privilégiés avec lui. Juste avant le confinement, on était à rien, d’un retour dans le grand groupe.
J’espère t’avoir aidé. Tu peux me contacter si besoin.
Agnès


#3

Un grand merci. Je vais tester.
Effectivement, j attend avec impatience la visite du psychologue de l école (qui n a pas encore repris ses fonction).
Ton message m encourage.
Encore merci.


#4

Bonjour, tu peux me contacter en cas de besoin.
Agnès


#5

Un tout grand merci.
J ai installé un coin dans la classe avec du matériel juste pour elle. J ai expliqué aux autres que c était du matériel pour répondre à ses besoins; que si les enfants ont envie d utiliser ce matériel, il peuvent mais uniquement avec la petite fille en question. Ils ont très bien compris.

Pour l instant, j ai mis un puzzle d encastrement, une poupée (car la maman ma dit que cela la calmait beaucoup), des boîtes à son, des cubes de construction, des pinces à linge et du coloriage.
J éprouve des grandes difficultés à lui présenter des activités car je n arrive pas à capter son regard.
Pour l instant, cela ne l attire pas beaucoup. As tu d autres idées ?

Aujourd’hui, je me suis risqué à sortir un xylophone. Elle a adoré. En résumé, il y a autant de bruit mais au moin le mouvement (taper avec un outil) est autorisé. Si j ai le courage, je le sortirai a des moments bien précis. Faire du bruit avec un instrument c est permis. Faire du bruit avec les meuble non.


#6

Bonjour,
Votre description m’a fait pensé au site Hoptoys, qui propose des idées pédagogiques et des objets pour les enfants à besoins spécifiques (autistes, troubles du langage…). Ils ont une très bonne connaissance de ces questions, avec notamment une partie blog qui propose des articles intéressants sur les pédagogies alternatives adaptées aux enfants à besoins spécifiques. Peut-être pouvez-vous aussi les contacter pour avoir un conseil? https://www.hoptoys.fr/
On y retrouve des inspirations Montessori, Steiner, des outils d’othophonistes… J’aime bien ce site, même pour des enfants “sans besoins spécifiques”.


#7

Bonjour,
Le fait qu’elle ne regarde pas, ne signifie pas qu’elle ne te voit pas. Certains enfants ne peuvent pas te regarder et se concentrer en même temps, ils doivent faire un choix. Du coup, tu peux quand même lui présenter certaines activités assise à côté d’elle. Essaie avec des gestes encore plus lents que d’habitude, genre "images par images “. Je te donne mon mail "laclassedesptitsloups@mailo.com”, comme ça je te transmettrai mon téléphone. Bon courage.
Agnès


#8

Bonjour,
Pourrais-tu demander à tes collègues de prendre le relai pour alléger tes journées et celles de tes élèves?
Nous avions mis en place un planning pour que l’AVS d’un enfant très perturbateur puisse l’emmener dans les autres classes, de façon régulière lorsque cela était nécessaire. Ton ATSEM pourrait se charger de la confier à tes collègues puis revenir en classe avec toi. Certains enfants sont trop difficiles à gérer dans une classe, c’est bien mieux lorsque l’équipe entière prend sa part plutôt que de laisser une collègue, son ATSEM et les enfants dans la galère, non? Je te souhaite bon courage. Cécile


#9

Merci j irais voir.
Pour la présentation, ça ne l intéresse vraiment pas :pensive:


#10

Merci mais malheureusement en Belgique, il n y a pas d atsem. On est seul en classe ce qui complique les choses. Heureusement la psychomotricienne l a prend en sport plusieurs fois par semaine.
Que signifie AVS ?


#11

C’est en France que nous avons des AVS.
Lorsqu’un enfant interroge et manifeste des besoins spécifiques, si une solution satisfaisante n’a pas été trouvée au sein de la classe, nous faisons une demande d’aide auprès du RASED (psychologue scolaire et 2 enseignants spécialisés). L’intervention peut aboutir à une équipe éducative qui réunit les parents, l’enseignante, la directrice, la référente de scolarité et le RASED.
Au terme de cette équipe la référente de scolarité peut se faire la voix des membres de l’équipe éducative et saisir la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) pour présenter la situation et exposer les besoins de l’élève. Une des réponses de la MDPH peut être d’allouer à l’enfant du temps d’accompagnement humain via une AVS (Assistante de Vie Scolaire). Cette personne est recrutée par l’Education Nationale.
C’est un statut qui reste précaire et mal payé au regard du travail et de l’implication fournis et du rôle essentiel joué dans le bon fonctionnement de la classe.


#12

Essaie des jeux d’eau, ça calme souvent!


#13

Merci pour cette explication.
On a quelque chose qui ressemble un peu a cela en Belgique mais pour cela, l’enfant doit être diagnostiqué. Ce qui prend malheureusement beaucoup de temps.