Echanger avec des professeurs de secondaire


#1

Bonjour !

Je suis enseignante de lettres modernes dans un collège ZEP de banlieue parisienne (91), après avoir passé des vacances très studieuses :innocent:, je modifie toute ma méthode à la rentrée :slight_smile: J’adorerais échanger des idées avec d’autres enseignants du secondaire dans la même démarche, dans ma matière ou dans une autre !

Je suis impatiente de discuter de tout cela !


#2

Bonjour Juliette,
Ca me fait chaud au cœur de savoir que des enseignants du secondaire s’intéressent à de nouvelles façons de travailler.
Bravo à toi, je suis de tout cœur avec toi :slight_smile: Merci pour nos enfants.


#4

Bonjour !

Je suis moi-même enseignante de lettres classiques dans un collège REP depuis 5 ans en banlieue parisienne (77), je viens d’arriver cette année dans un collège non-REP en Alsace, et les lois naturelles de l’apprentissage m’intéressent beaucoup. J’aimerais bien savoir comment on pourrait les appliquer concrètement avec des adolescents dans le système public et si ce que dit Céline Alvarez peut être adapté pour cet âge-là.

Cela m’intéresse tout particulièrement pour l’enseignement du latin car je pense qu’au début ce serait plus facile à appliquer que pour le français dans notre système. Idéalement, j’aimerais mélanger les 3 niveaux de latin (mais je pense que cela posera des problèmes d’organisation) et leur donner davantage d’autonomie dans l’apprentissage de la langue, un choix libre des textes parmi une sélection de mon cru etc.
Ce ne sont que des idées pour le moment car je me pose encore beaucoup de questions, donc je serais également contente d’échanger à ce propos.


#5

Bonjour, je partage avec vous un article qui pourrait peut être vous intéresser.


#6

À partir de la rentrée je les fais travailler en ateliers autonomes entièrement, plus de bureau du professeur, plus de tableau, plus de “cours”. Il m’a semblé que l’étude de la langue etait très propice à des ateliers autocorrectifs à manipuler (j’utilise les symboles de nature des mots de Maria Montessori, j’ai créé des puzzles de conjugaison, pareil pour la formation des mots) J’ai aussi réfléchi à des ateliers de mémorisation, d’attention et de gestion des émotions. Pour la lecture, j’ai un coin bibliothèque / lecture, mais le travail de la compréhension / analyse de texte reste mon point faible encore. Je continue à travailler dessus !

Si tu veux qu’on en discute par mail ou par téléphone, c’est avec plaisir !


#7

Je suis arrivée à peu près aux mêmes conclusions que toi concernant l’étude de la langue et les difficultés pour l’analyse et la compréhension en autonomie. Les ateliers autonomes, tu les conçois un par atelier comme Céline Alvarez en maternelle et donc créer 25 ateliers, ou bien plusieurs sur le même, ou en binôme… ?
J’imagine que pour instaurer cela, tu as ta propre salle ? Je ne pourrai pas le faire cette année, car je suis dans 7 salles différentes, mais je me renseigne pour changer les choses l’année prochaine, une fois que je connaîtrai mieux le fonctionnement de mon nouvel établissement. Comment as-tu fait par rapport à ta hiérarchie ? C’est passé sans problème ? Et par rapport à tes collègues ?
Est-ce que ton établissement fonctionne sans notes ? Comment comptes-tu t’y prendre pour les traditionnels bulletins de fin de trimestre ?
Bref, je me pose beaucoup de questions :slight_smile: je serais également ravie d’échanger par mail ou téléphone. Pour les coordonnées, je ne sais pas si on peut envoyer des messages privés sur le forum, je vais me renseigner.
@Celine @Anna que disent les sciences cognitives en ce qui concerne les lois naturelles de l’apprentissage chez l’adolescent ? pensez-vous qu’un changement au collège soit nécessaire également ? si oui, passerait-il par les mêmes moyens ? Merci d’avance.


#8

Bonjour Ismakia,
Les “lois” sont les mêmes, avec me semble-t-il une tendance sociale et morale accrue puisque les circuits du Cortex Orbito Frontal (COF) maturent à grande vitesse lors de cette période. Je vais prochainement échanger sur ce sujet avec le Dr Catherine Guéguen. Nous vous tiendrons au courant.
Belle journée !
Bien amicalement,
Céline


#9

@Celine Merci beaucoup !


#10

Bonsoir, je suis moi aussi enseignante en lettres classiques en collège, et je cherche une autre façon d’enseigner qui me corrresponde davantage. Le mot “autonomie” me parle énormément. Je fais travailler mes élèves par groupe depuis 2 ans maintenant. Ca marche très bien avec des élèves qui ont des facilités, qui se sentent bien dans leur peau. C’est bcp plus difficile avec ceux qui ne se retrouvent pas du tout dans le système. En fait, je cherche surtout quel doit être mon rôle auprès d’eux, que devient “l’autorité” dans tout ça. Mes élèves semblent perdus avec moi devant toute cette liberté qui leur semble offerte. Je n’ai pas lu le livre de Céline Alvarez, je pense le faire. Est-il adapter à nos ados ? En tout cas, discuter avec des collègues de secondaire qui avancent sur cette voie me permettra aussi de nourrir ma réflexion. A vous lire, donc !


#11

Bonjour, je suis enseignant en sciences dans un collège en Alsace. Après quelques années d’expérience et peu convaincu par l’enseignement “standard”, je cherche autre chose à base d’autonomie, d’atelier et de bienveillance. C’est tout naturellement que je m’intéresse donc au travail de Céline Alvarez pour, peut-être, envisager une adaptation au collège…si des pistes existent déjà, je suis prêt à les suivre.


#12

Bonjour, je suis professeur de français. Je cherche à développer un fonctionnement plus autonome dans mes classes. Depuis que j’ai lu le livre, je les vois encore plus, tous ces moments où les élèves s’ennuient, attendent que le cours avancent, ou au contraire, semblent déçus qu’une activité s’arrêtent, auraient eu besoin de plus de temps que les autres pour arriver à comprendre un texte, une notion…
J’ai commencé à créer des exercices pour mes sixièmes (grammaire, voc, lecture, écriture…), en privilégiant des formes à manipuler. Je pense commencer sur la moitié ou un tiers du temps en sixième avant de généraliser (plus d’heures? les autres niveaux? ) plus tard. Mes activités sont en création, pas encore en fonctionnement dans la classe, et j’appréhende le moment de les présenter. (autant que j’ai hate, finalement.)
Je serais intéressée par vos expériences. Juliette, comment se passe ton début d’année? Quelles activités proposes-tu? Quel suivi pour les élèves? Quelle évaluation?
Au plaisir de vous lire!


#13

Et Hop, je crée un post pour les profs de français en collège. J’y remets mon dernier message. Ce qui ne m’empêchera pas de venir suivre ici tout ce qui se dit sur le collège en général et sur les autres disciplines.


#14

Bonjour.

J’enseigne en Nouvelle-Caledonie, au college en francais. J’ai reçu l’accord de ma direction pour une classe expérimentale niveau 4eme.

Je lirai vos post avec attention et n’hésiterai pas à vous suggérer mes idées. A bientôt.


#15

Bonjour, je suis Juliette aussi :wink: future prof de lettres modernes car j’ai eu le capes cette année en reconversion professionnelle et je suis en report pour l’agrégation (je profite de la possibilité que me laisse mon administration actuelle pour bosser en congé formation). J’ai 41 ans et deux enfants de 10 et 7 ans.
J’ai aussi créé un groupe sur fb : profs et pédagogies alternatives qui est ouvert à tout type de pédagogie sortant de l’ordinaire, le sujet m’intéresse vraiment beaucoup, je pratique l’éducation bienveillante avec mes enfants, j’aimerais continuer avec mes élèves.
Et je prends tout ce qu’il y a à prendre :relaxed:


#16

Lilibulle, où te trouver sur FB et échanger avec toi si possible ? je suis titulaire d’un CAPLP et je cherche à enrichir ma pédagogie aussi pour qu’enfin les élèves progressent… et goûtent aux joies de l’effort intellectuel… merci


#17

@Juliette, je serais ravie d’échanger avec toi sur les pratiques de cours sans cours merci :slight_smile:


#18

Courage Mélanie,l’année prochaine c’est mon fils !J’aipeur!
A bientôt
Matthieu


#19

Bonsoir,
je suis professeur de français dans collège près de bordeaux et voilà des années que je cherche de nouvelles méthodes…Je me suis intéressée de près aux neurosciences et viens de dévorer le livre de Céline Alvarez qui m’a enthousiasmée. J’ai très envie de modifier le travail de cours mais suis prise de panique devant l’ampleur de la tâche et du travail de création de matériel… Si on peut s’échanger nos idées, nos échecs, nos trouvailles, je suis preneuse!


#20

Oui, bonsoir,
tout reste en effet à inventer pour des publics très difficiles. Je travaille en SEP et c’est les compétences fondamentales qui sont toutes au rouge chez nos élèves (contrôle inhibiteur, mémoire de travail, faculté de mise en relation des connaissances et de produire du nouveau…). Comment les travailler ? Je suis preneur aussi et prêt à échanger à ce propos. Cordialement, Gérard.


#21

Bonjour,
Je m’appelle Karine. Je suis professeure d’anglais en lycée à Bordeaux depuis TRÈS longtemps et je ne veux plus enseigner de manière traditionnelle.
La lecture du livre de Céline a été un électrochoc.
Je suis très heureuse de voir que je ne suis pas seule!
Je suis très impatiente d’échanger avec vous tous et d’avoir le retour de Céline suite à sa rencontre avec Catherine Guéguen.
À bientôt
Karine