Enfant fatigué


#1

Bonjour à tous.

J’ai une très petite classe de 10 enfants, la plupart en MS. Un des enfants de MS est fatigué EN PERMANENCE et il m’est impossible de travailler avec lui (ni en début de matinée, milieu ou fin de matinée) : il bâille, son esprit n’est pas là et des fois lui-même me dit qu’il est fatigué. Quand il était en petite section il lui arrivait de s’endomir à table assez souvent. À l’école il fait 1h et demie de sieste, voire un peu plus, et c’est toujours le premier à s’endormir (environ 13:30 ) et le dernier à se reveiller. Des fois on doit le reveiller. La classe est très calme et il y a une bonne ambience de travail.

J’en ai parlé à sa mère car j’ai peur que cela soit causé par les écrans mais elle me dit qu’il en regarde très peu. Par contre elle m’a dit que la télé est souvent allumé dans la pièce, “même s’il ne regarde pas”…

Il se couche vers 21h30.

Avez-vous déjà eu des cas similiares? que faire? croyez-vous que le fait d’avoir la télé allumée dans la même pièce où l’enfant est en train de faire une autre choses pourrait causer des effet négatifs pareils?

Merci d’avance pour vos réponses


#2

Je suis persuadé que la tv allumée est une des causes. Ce sont des discussions (le cerveau va forcément chercher à les écouter et les comprendre) et des bruits “aggressifs” en permanence. Donc surstimulation. Cela peut l’empêcher de s’endormir et/ou provoquer un mauvais sommeil. Même si cela peut donner l’impression de le “bercer”. Qui plus est, à cette heure, je doute que les programmes regardés soient bénéfiques à un jeune enfant.

De plus, couché à 21h30 pour un enfant de MS cela me parait très très tard.


#3

Merci pour ta réponse. Moi aussi, je suis persuadée que la TV allumée a des effets très négatifs et je suis en train de chercher des articles, notamment de Serge Tisseron pour les donner aux parents.
Si vous avez des articles, des conférences etc… qui traitent cette thématique je suis preneuse.


#4

21h30 est effectivement trop tard, même à 5 ans, on ne préconise pas de coucher au delà de 20h15!
voici un tableau élaboré par des pédiatres, que tu peux montrer à la maman:
46

Le sommeil est très important pour l’élagage synaptique, et donc les apprentissages. J’espère que cette maman le comprendra…


#5

Merci pour ta réponse et pour ce tableau (quelle source?) mais après des années dans le métier et après avoir beaucoup écouté les temoignages des parents par rapport au sommeil de leurs enfants, je ne crois pas que ce tableau soit très réel ni adapté : déjà, il ne tient pas compte du temps de sommeil à l’école. Tous mes enfants de MS dorment entre 1h et 1h30 à l’école. Je ne connais aucun enfant de ma classe qui se couche avant 20h30.
Quand on oblige un enfant d’aller au lit à 20h et qu’il fini par s’endormir à 21h30, pour moi ça veut dire aussi que l’enfant n’a pas besoin d’aller au lit si tôt


#6

Dans notre école, seuls les PS font la sieste.
C’est pourquoi ce tableau n’indique que le sommeil nocturne.
Il s’agit en effet d’une heure de COUCHER et non d’endormissement… Il faut affectivement à l’enfant un peu de temps pour s’endormir et il doit apprendre que ce n’est pas grave d’être au lit et d’attendre que le sommeil vienne . J’ai déjà emmené des CP/CE1 en classe transplantée, à peine couchés, les enfants m’appelaient pour me dire: “j’arrive pas à dormir”; or je crois que c’est une erreur d’attendre qu’ils tombent de sommeil pour les coucher.
Même si ce tableau n’est que théorique, il montre qu’il faudrait éviter au jeune enfant d’avoir à se lever avant 7h00 du matin et qu’il vaut mieux VISER 20h00 pour être sûr que c’est fait à 20h30!
De toute façon, un enfant trop fatigué ne peut l’être que pour deux raisons: soit le temps de sommeil cumulé sur 24h est insuffisant, soit un problème physiologique l’empêche de profiter de son temps de sommeil. N’hésite pas à proposer à cette maman d’en parler à son pédiatre, l’avis de celui-ci sera peut être plus écouté que celui de la maîtresse…
Je ne sais plus où j’avais trouvé ce tableau, j’en avais fait une capture d’écran.