Faire classe dehors une journée par semaine


#1

Un ami se lance dans la classe dehors une journée par semaine et du coup il m’a donné envie. Pour ceux qui le font ou qui se lancent je veux bien quelques idées d’ateliers à mettre en place dehors.
J’avais pensé à :
-Jardinage
-Bricolage
-Landart
-gratter simplement la terre, s’amuser librement dans le jardin à gratter et chercher des petites bêtes
-randonnée
-un groupe pourrait cuisiner en autonomie des petites recettes très faciles
-s’occuper de nos cochons d’Inde, les caresser, les nourrir, leur donner à boire, changer la paille, mettre du foin et simplement les regarder.
-Cueillir des fleurs pour faire un bouquet pour mettre dans la classe


#2

Bonne initiative.
Lien vers un sujet qui pourra te donner des idées.
https://forum.celinealvarez.org/t/ecole-en-foret-transportons-la-classe-en-pleine-nature/


#3

Je pense qu’il ne faut pas leur apprendre à cueillir les fleurs!!!..enfin, moi, c’est ce que je fais…on peut les photographier, les peindre, les dessiner, les étudier, mais pas les cueillir! C’est l’organe génital de la plante, ce qui lui permet de se reproduire!
Nous, aucune sortie possible pour le moment…ce n’est plus pour raison de Covid maintenant, mais de Vigipirate!!!..je désespère!!!
Hélène


#4

Bonjour,
Je suis assistante maternelle depuis peu, mais j’ai un passé de photojournaliste spécialisée petite enfance, lors de mes reportages j’ai eu la chance de travailler en école maternelle pendant de nombreuses années, ce qui m’a naturellement conduit vers les travaux de Mme Alvarez.

C’est vraiment génial cette idée d’ouvrir l’école vers l’extérieur, je dirai même que c’est nécessaire.

Mon programme de la journée est essentiellement tourné vers l’extérieur, à la lecture de ce livre j’ai été frappée par l’ importance du rapport à la nature et à des choses simples mais essentielles.
Chaque jour les enfants donc je m’occupe (2 ans 1/2 et 20 mois) vont nourrir les animaux et ont la chance de pouvoir gambader dans les champs.

J’ai pu observer qu’un enfant en conflit, contrarié ou énervé s’apaise bien plus facilement à l’extérieur.

Les enfants aiment ramasser des choses alors j’ai mis en place des boites de collections qu’ils peuvent régulièrement ouvrir seuls. C’est l’occasion d’apprendre ce que l’on peut ou non emporter.
Dans nos boites il y a de la laine (trouvée au sol dans les champs) des feuilles, de l’écorce, des morceaux de bois des cailloux…

La météo est bien sur un facteur de sortie ou pas, mais bien équipés, ont peut s’offrir des virées sous la pluie ou dans la neige, rien de mieux pour comprendre les notions de saison, de découvrir que lorsqu’il pleut on trouve des vers de terre, des escargots…Cette année il a fait froid et il a gelé très fort, découvrir la glace ça c’est quelque chose !

Dessiner la nature, faire des transferts de feuilles, des relevés d’empreintes (plâtre), observer écouter…avec des plus grands la gamme s’étend encore plus !

Bon courage pour votre lancement, que je trouve vraiment pertinent, surtout dans cette période si particulière.

Le seul conseil que je me permettrai de donner tient en deux mots clés : l’anticipation et à contrario l’improvisation. Anticiper une sortie c’est prévoir que tout peut arriver (téléphone portable chargé, pharmacie de secours, eau,nourriture,appareil photo, jumelles) et aussi savoir se laisser porter par le plaisir des enfants à êtres dans leur jeux et leurs découvertes.

Je vous souhaite beaucoup de moments de partages avec vos élèves.
Cordialement,
Natacha