Langue des signes en classe


#1

Bonjour,

J’aimerais avoir vos témoignages quant à votre utilisation (ou non) de la langue des signes en classe. Sans être bilingue en LSF, c’est un apport important pour nous et les enfants que de passer par la gestuelle pour communiquer. Loin de gêner l’apprentissage du langage oral, objectif principal en maternelle, le fait de signer en classe complèterait parfaitement la communication.

Pour l’enseignant déjà, la communication non verbale est essentielle en maternelle. Le masque gène grandement en ce moment, mais bon ! La posture, l’attitude, le ton de la voix, notre emplacement : tout cela peut soit appuyer ou détourner le message que l’on veut faire passer. L’idéal serait de compléter nos postures professionnelles par l’utilisation de gestuelles simples.

De plus, certains jeunes enfants s’expriment encore mal à l’oral, voire pas du tout quand ils arrivent à l’école. Leur communication passe donc naturellement par le geste. On a alors des enfants qui tapent pour exprimer leur désaccord. Apprenons leur plutôt à dire non, à exprimer leur émotion, à communiquer par les gestes.

J’ai vu et testé diverses initiatives en ce sens. La météo des humeurs permet par un signe de la main de communiquer comment on se sent : main levée pour le soleil, main fermée pour l’orage, main tombante pour la pluie. Quelques signes pour les bébés peuvent être réinvestis en classe. D’autres gestes sont inventés avec les enfants : caresse pour dire pardon, main partant du coeur comme signe d’amour, bras croisés pour un refus… Certains clips musicaux sont doublés en langue des signes, on a même des films comme “La famille bélier”.

Professionnellement, je ressens le besoin d’aller plus loin, en cohérence, dans une vrai progression vers un langage signé qui doublerait la communication orale en classe. En appui sur la LSF à laquelle il faudrait que je me forme vraiment. @Eraul pourrais-tu me conseiller ?

Je rêve d’une classe bilingue français / LSF où chacun s’exprimerait à la fois par la parole et par le geste. L’écoute, la bienveillance, l’ironie, la poésie, la clarté du message. Pouvoir parler dans deux langues complémentaires et simultanées serait une sacré richesse.

Et si le monde entier apprenait à signer en deuxième langue, ce serait un sacré outil de communication, plus besoin de traduire ou de passer par l’anglais… Mais là je rêve vraiment. Commençons concrètement par mettre déjà ça en place petit à petit en classe. Communiquez moi vos expériences… ou lançons nous ensemble si vous êtes tentés. Merci pour vos retours.


#2

Je suis très intéressée par la langue des signes, que j’ai pratiquée avec mes enfants quand ils étaient bébés. J’essaie de continuer cette pratique en classe, essentiellement avec les comptines et les chansons. Mais c’est vrai que cela pourrait être utilisé lors des échanges verbaux, en particulier pour exprimer les émotions ressenties, et aider les non parleurs à s’exprimer.


#3

Depuis l’année dernière, j’ai une petite sourde moyenne appareillée dans ma classe. J’ai donc décidé pour cette année, d’introduire à chaque période les mots de vocabulaire principalement étudiés dans la période en LSF. Du coup, pour cette période, nous avons commencé par les émotions. Pour le moment, je dirais que c’est sympa. Pour les PS, c’est compliqué. J’ai un élève de GS qui signe sa colère quand il a un problème dans la cour. En dehors de ça, ce n’est pas encore utilisé au quotidien mais on s’entraîne au regroupement et je les ai rajoutés dans la pochette d’images classifiées des émotions. C’est intéressant pour la petite qui se sent valorisée parce que c’est évident pour elle.


#4

Bonjour,
Il y a deux ans, j ai accueilli dans ma classe un enfant porteur de trisomie mozaïque. Cette enfant avait besoin d un langage signé pour mieux comprendre les consignes même si lui ne signait jamais. J ai donc appris énormément de mots dans le langage sésame (une langue des signes simplifiée ).
Je me suis vite rendue compte que cela aidait beaucoup les enfants qui ne parlait pas français.
Aujourd’hui j emploi ces signes pour les consignes mais également pour exprimer mes émotion. Il arrive que des enfants les reproduisent mais ce n est pas ce que je recherche :wink:.
Il est vrai que je signe beaucoup plus avec les enfants qui ne comprennent pas le français. C est vraiment une aide à la compréhension car les gestes sont généralement très explicite.