Manque d'élan


#22

Bonjour,
c’est vrai que les lettres rugueuses… que c’est fastidieux!! (même pour nous!!)
(Je suis bien d’accord qu’en GS il est déjà presque trop tard)
Pour certains GS récalcitrants, je leur propose de jouer 2 par 2 au traçage des lettres rugueuses dans le dos, ça en motive certains.
Concernant les dictées muettes, je les propose aussi rapidement, dès qu’ils connaissent 6 lettres rugueuses (lac, os…), et j’essaie de passer rapidement à la boite à objets et aux mots à scotcher. Chez moi c’est cette activité qui a le plus de succès, du coup je leur propose même s’ils ne connaissent pas toutes les lettres et dès qu’on rencontre une lettre inconnue et bien on l’apprend à ce moment là.
Malgré cela cette année j’ai encore 3 GS sur 10 qui ne sont pas encore “entrés dans la lecture”… et qui semblent ne pas du tout en avoir envie… (par contre ils connaissent bien les alphas et les sons).
Pour ce qui est des présentations d’activités, j’ai bien sûr mon petit papier avec ce que je voudrais présenter et à qui (essentiellement des activités de maths et de langage) mais c’est toujours au libre choix de l’enfant: si l’activité que je lui soumets ne le tente pas je lui présente ce dont il a envie (je lui reproposerai l’autre plus tard) Il y a ainsi dans la classe une grande émulation. Personnellement, je trouve que plus on lâche, plus ils apprennent! Mais c’est un long chemin pour nous!!
Et ce qui fonctionne bien et que je ne fais pas assez c’est de reprendre en collectif ce qui a été vu dans la matinée ( Baptiste, peux-tu venir montrer les 3 nouveaux sons que tu as appris aujourd’hui? Maëlle peux-tu venir montrer le nombre 13 sur la bande des nombres…)
Voilà, j’espère avoir un peu aidé!


#23

Merci Greg pour le partage de ton expérience, c’est très inspirant ! Je vais d’ailleurs potasser le sujet des alphas…


#24

Oui, je suis d’accord sur le lien lecture-compréhension, hypothèses, etc.
J’ai acheté les fichiers de lecture Freinet que je vais tester en classe pour travailler les hypothèses.
L’activité des billets d’ordres, où l’enfant lit une instruction de type “Va à la porte” avant de la faire, travaille bien la compréhension aussi.
Mais effectivement, je pense que ça ne suffit pas et la lecture par voie directe m’intéresse.
Je suis d’accord aussi sur ce que tu dis que cette pédagogie n’existe pas, qu’elle s’invente tous les jours dans nos classes et qu’on n’est formé à aucune pédagogie. Ce que je veux dire, c’est qu’à l’IUFM/ESPE on a été formatés à la pédagogie traditionnelle et que, même si nous ne la maîtrisons pas pour autant, elle nous “habite” et fait que dans un premier temps il est difficile de changer de paradigme quand on se tourne vers une pédagogie qui individualise plus.


#25

Bonsoir,
Pour les lettres rugueuses je ne sais plus qui avait donné l’idée sur le forum des boites : 3 graphèmes par boite et des petits objets à classer en fonction de leur son d’attaque (le er1, le 2ème ou le 3ème). Mes élèves sont nettement plus motivés cette année grâce aux petits objets. Et j’essaie aussi une à deux fois par semaine en début d’après-midi de prendre une boite de manière collective : je présente les 3 sons puis chacun vient choisir un objet à poser sous le graphème correspondant au son d’attaque.
Et si vraiment je sens qu’ils commencent à se lasser au bout de la 3ème ou 4ème boite et bien … on commence tranquillement les mots à encoder avec les lettres mobiles (sac, bus, as …) avec un fort étayage pour continuer à apprendre les sons.
Bon, en même temps je n’ai que des PS MS donc moins stressée par l’apprentissage de la lecture ! :wink: