Mise en lien avec les enseignants belges


#1

Bonjour,
Je suis enseignante en CE1. Après la lecture des livres de Céline Alvarez, le visionnage des vidéos du site, et d’autres lectures en lien, j’entame le changement. Je ressens un besoin d’accompagnement.
Serait-il possible de mettre en lien des enseignants en démarche avec des enseignants belges qui ont participé à l’expérience et qui seraient prêts à nous guider ?
Je pense que la transmission et le partage serait d’autant plus facilité.
Merci


#2

Je suis enseignante en maternelle mais si je peux vous aider en répondant à quelques questions ce sera avec grand plaisir


#3

Je suis enseignante belge en 2 eme primaire . J’ai suivi l’accompagnement avec céline en Belgique . J’ai changé ma manière d’enseigner depuis cet accompagnement . Si j’en peux répondre à certaines questions, ce sera avec plaisir .


#4

Je suis enseignante maternelle et je suis prête à répondre à vos questions.


#5

Nous sommes 2 enseignantes de l’école à se préparer au changement. Mais le chantier est tellement vaste que je ne sais plus par où ni par quoi commencer. Je suis dans la phase d’angoisse , peur du lâcher prise et de quitter ce que je connais pour aller vers l’aventure. Je suis pourtant très motivée et persuadée du bien fait de cette méthode. J’ai donc 1000 questions en tête…
Concrètement comment vous êtes vous préparés en amont ?
Comment amener les enfants vers ce dont ils ont besoin d’acquérir pour leur année future tout en les laissant gérer leur autonomie ?
Y a-t-il encore des “leçons” ? des traces écrites ?


#6

Bonjour, je suis instit maternelle (classes 3 niveaux) et si je peux vous aider dans votre questionnement, c’est avec plaisir. A bientôt.


#7

Bonjour, je suis institutrice maternelle et primaire belge. J’enseigne en 1ère et 2ème année primaire. Je garde mes élèves pendant 2 ans. Exceptionnellement cette année j’ai une classe de 1/2 en primaire.


#8

Alors merci à vous par avance :slight_smile:

N’avez vous vraiment travaillé que les fonctions exécutives (vie pratique et jeux disons “traditionnels” - par opposition à des jeux pédagogiques très spécifiques/avec des personnages de toutes les couleurs/que les enfants ne retrouvent pas hors de l’école), sans apprentissages scolaires (directs en tout cas)? Et ce pendant combien de temps? (quand je lis plusieurs mois ça fait un peu peur j’avoue).

Comment voyez vous (d’expérience), la répartition de votre temps, entre :

  • nouvelles présentations / explications (règles de classe, activité inconnue, etc.)
  • rappels de règles/présentations/gestions de conflits
  • accompagnement d’élève (une activité qu’il sait faire mais qui le met en difficulté)

Comment avez vous résolu les détournements de matériel? Il est souvent difficile de juger si un détournement est réellement constructif : l’élève qui fait tenir en équilibre des pièces de puzzles (alors qu’éventuellement il peut le faire avec des kaplas), qui fait des percussions avec stylos, kaplas, la table,…, les ateliers “partagés” (deux élèves, deux ateliers côté à côte, et on discute de tout et de rien mais certainement pas de l’atelier), etc.


#9

Bonjour, instit maternelle belge . N hesitez si besoin


#10

enseignante en maternelle et en fusion et autonomie depuis Pâques 2019, je suis disponible pour répondre aux questions :slight_smile:


#11

Je pense qu’il faut prendre beaucoup de temps pour installer les règles. C’est un travail lent et fastidieux mais il faut s’accrocher! J’avoue que le fait de fusionner et donc d’etre 2 enseignantes aide à tenir ;).


#12

Bonjour, je suis enseignante en maternelle, en Belgique. J’ai également suivi la formation de Céline. Si vous avez des questions à me poser je suis également disponible. Bonne journée.


#14

Merci à toi. Oui c’est ce que je pense aussi. Mais du coup, d’expérience, ça vous a pris environ combien de temps?


#15

Bonjour, je suis enseignante maternelle, cette année, nous avons fusionné nos 3 classes, nous côtoyons donc tous les niveaux, je peux essayer de répondre à vos questions.


#16

Depuis la rentrée de septembre, ayant pas mal de nouveaux, nous replaçons le cadre, c’est difficile mais important, quand le cadre est posé le reste suis. Petit à petit, différentes activités sont introduites. Pour plus de facilité, nous avons fait le choix de démarrer par des puzzles et les activités de vie pratique. Petit à petit, nous proposons de nouvelles activités aux enfants qui sont en demande.


#17

Bonjour je suis enseignante en 2et3 ème maternelle en autonomie complète :grin:
Si je peux aider, pas de soucis.


#18

Bonjour amis belges,

Excuse-moi si je parais insistante, je vais reprendre une question de Charles. Mais je souhaiterais des précisions, des exemples, dates, durées…
On est début octobre, ma classe de 1er et 2ème maternelle (petite et moyenne section) n’est toujours pas dans la concentration transcrite dans les livres de Céline Alvarez, (certains papillonnent, détournent les jeux, dérangent les autres…) depuis le début de l’année j’ai passé beaucoup de temps à montrer les activités pratiques (tapis, transvasement, laver linge, carreaux, chevalet…) en laissant les autres sur des activités complémentaires en autonomie (puzzles, pâte à modeler, construction…). Je ressens un besoin d’aller plus loin, de leur donner des activités plus ambitieuses : dois-je continuer à développer leurs compétences exécutives avec ses activités ? Avec d’autres activités ?Pendant combien de temps? Jusqu’à quel signe? Dois-je commencer à montrer des activités d’apprentissage? Par quoi commencer?
Il me manque quelque chose pour parvenir à cette transformation et je ne sais pas l’identifier… vos témoignages me seront d’une grande aide. Merci d’avance


#19

Bonjour, j’aimerais savoir si vous avez tout modifié d’un coup ou petit à petit ? Et quelles ont été les activités mises en place au départ ? Y avait-il aussi l’enseignement des fondamentaux ou avez-vous mi ça de côté pendant un moment ?
Merci d’avance pour votre réponse.


#20

Bonjour :wave: Tant que les enfants ne sont pas pleinement autonomes avec les ateliers que vous avez mis en place ( l’utiliser correctement, le ranger à sa place, pouvoir chuchoter, ranger sa chaise correctement ) il vaut mieux ne pas trop compliquer les ateliers. Si ils éprouvent des difficultés pour retenir ou ils doivent ranger les ateliers n’hésitez pas à placer des pastilles de couleur au dessus des étagères et une gommette de même couleur sur les ateliers correspondants. Bonne continuation :grin:


#21

Bonjour

Je viens également de lire le second livre de Céline Alvarez. Je suis aussi intéressée pour échanger avec des enseignants qui ont suivi l’accompagnement en Belgique. J’enseigne en France en GS/CP. C’est la deuxième année que j’essaie ce type de fonctionnement. C’est encore assez compliqué. Je pense avoir été trop vite l’an dernier et je n’ai pas pris le temps de bien poser “le cadre”. J’ai bien compris qu’il faut insister sur les fonctions exécutives mais j’avoue qu’après un mois j suis déjà épuisée et je n’ai pas l’impression de voir des changements: des enfants prennent des activités et ne finissent pas (par exemple puzzles), d’autres reprennent toujours les mêmes activités (très faciles) et passent d’une activité à l’autre sans vraiment y prendre plaisir juste parce qu’il faut faire quelque chose, au passage ils en profitent pour déranger les rares élèves au travail, ou se retrouvent entre eux pour chahuter. Ils parlent fort. Je n’arrive pas à avoir l’œil partout. C’est expliqué dans le livre qu’il faut des activités complexes mais quand prendre le temps de faire ces présentations si à côté certains chahutent ou abandonnent leur activité?
Si vous aviez des conseils à partager cela m’aiderait beaucoup. Merci par avance.