Mots outils


#1

Bonjour

Une fois que les enfants ont appris les sons des lettres, qu’ils parviennent à lire des mots phonétiques, comment et quand leur apprend t-on les mots impossibles à déchiffrer phonétiquement (est, un, …)

Merci d’avance pour votre aide!


#2

Bonjour,
au début quand les enfant butent sur ces mots, je leur demande d’essayer de trouver le son à partir du reste de la phrase sinon je leur lis et j’écris ces mots sur une affiche pour qu’ils s’en rappellent. A force d’essayer de déchiffrer ces mots souvent et de les voir sur une affiche, ils les lisent rapidement. Ou sinon, ils peuvent écrire ces mots dans leur cahier ou dans un répertoire et s’y référer à chaque fois qu’ils le souhaitent.


#3

Il y a un article intéressant ici de l’ANAE sur la progression de la lecture à partir de statistiques sur l’orthographe du Français pour les lecteurs débutants/atypiques.
Et page 251 l’auteur note que certains mots très fréquents contiennent des CGPh (correspondances graphème-phonème) peu régulières, selon elle(Sprenger-Charolles) il faudrait les apprendre très tôt (comme les mots fonctions: avec/ et/ cet/ pendant… + verbes est/ eu…) car sans eux difficile de construire des phrases.
Voici le lien :slight_smile:
file:///C:/Users/Anne/Desktop/ANAE_SPRENGER_148.pdf


#4

Bonjour @pinkana , je pense comme Lunette le souligne qu’il faut les leur apprendre , systématiquement , et surtout éviter de leur demander d’essayer de trouver comment les prononcer car ceci risque de les amener à deviner .
Les enfants qui se mettent à lire en devinant font fausse route et ceci complique terriblement l’apprentissage , de plus ce n’est pas rassurant pour eux .
Lister ces mots dans un répertoire est en revanche une très bonne idée , puisqu’ils devront , de par leurs irrégularités , être stockés dans le lexique/répertoire interne orthographique ).


#5

Je parle uniquement des mots outils et non du reste. Leur faire deviner d’après le contexte leur permet d’apprendre ces mots qui ne peuvent être appris qu’en global mais il faut en effet un retour immédiat d’un copain qui sait ou de l’enseignant sinon cela peut créer de mauvaises habitudes et des erreurs.