Présentez-vous !


#392

Bonjour,

Enseignante en PS/MS je suis en pleine lecture du livre de Céline et en train de mettre en place ce fonctionnement dans ma classe… j’y vais progressivement … lol…

J’adhère totalement à ce type de fonctionnement et je veux réussir à le mettre en place mais au fur et à mesure j’ai des questions du type : et la motricité ? et l’inspection ? etc…

Sinon, je sais bien que pour le moment c’est loin d’être parfait mais j’essaie de changer ma posture tout en faisant en sorte que les enfants comprennent le côté ranger leurs activités, ne pas déranger les copains, etc… et je dois revoir l’aménagement de la classe pour que ce soit plus clair…lol…

Heureuse de pouvoir échanger sur ce forum car je suis sûre que mes questions y trouveront des réponses.


#393

Bienvenue à toi !
N’hésite pas à poser toutes les questions qui te viennent … nous sommes comme nos élèves : redire, réexpliquer autrement et choisir de nouveaux mots, nous permettent de réfléchir à nouveau et d’approfondir nos propres réflexions !

Pense à utiliser la fonction “recherche” (la loupe tout en haut), cela te permettra de trouver des discussions qui pour être anciennes n’en abordent pas moins des sujets/débats passionnants :grinning:


#394

Bonjour,

Je m’appelle Olivia, j’ai 33 ans et je suis maman d’un jeune Sacha (1 an).

Je m’intéresse depuis plusieurs année au développement personnel pour “adultes” (je lis beaucoup, je pratique le yoga et la méditation, et j’adore échanger sur le sujet). Et depuis la naissance de mon fils, je m’intéresse également beaucoup au développement de l’enfant, à la parentalité bienveillante et aux méthodes d’éducation alternative. Je trouve cela passionnant… à tel point que je réfléchis à me réorienter professionnellement pour m’investir pleinement dans un projet à visée éducative !

Merci beaucoup pour ce site et ce forum, qui sont une mine d’informations et une opportunité pour échanger des idées, des conseils et d’autres belles choses encore.

A bientôt!
Olivia


#395

Bonjour,

Je viens de m’inscrire sur le forum, bien que ce ne soit pas la première fois que je le visite.
J’ai 25 ans, un bac +5 en écologie, je m’intéresse beaucoup aux maux de notre société (à tous les niveaux) et l’éducation me semble être un point clé de beaucoup de problèmes, ou plutôt de solutions. J’ai été touché par la justesse des propos de Céline Alvarez et j’y ai trouvé en moi un écho et un jour nouveau. Je suis en reconversion, mais j’hésite beaucoup à me lancer dans l’enseignement. J’ai fait de la surveillance à l’école primaire et maternelle pendant quelques mois dans le public et cela m’a beaucoup marquée (positif et négatif). J’ai visité plusieurs écoles alternatives de différentes inspirations sans être assez convaincue pour m’y lancer. J’aimerais beaucoup échanger sur ces sujets.

Au passage, je voudrais remercier chacun et chacune pour l’espoir que vous apportez au monde (et à moi !).


#396

Bonjour à tous,
Je suis enseignante depuis bientôt 15 ans, j’ai eu tous les niveau et dernièrement j’ai passé 6 ans en maternelle. Mais je me suis sentie débordée, et surtout impuissante face aux diverses difficultés des élèves avec les méthodes classiques… J’étais au bord du burn-out et ai choisi de me laisser un an pour souffler en demandant un poste de BD. Je suis donc remplaçante depuis septembre, et ne fais que de très courts remplacements. L’avantage de ce poste est qu’il me laisse beaucoup de temps en dehors de la classe, n’ayant que rarement des préparations à faire.
Et voilà que je tombe sur Montessori, puis Céline ! Quel joie de voir qu’il est possible d’enseigner autrement ! J’ai ressenti un soulagement : c’était donc ça ! L’enseignement qu’on nous a appris n’est pas adapté au développement de l’enfant. C’est pour cela que cela ne fonctionnait pas ! Je lis donc passionnément Maria Montessori, Cathrine Gueguen, Stanislas Dehaene… J’ai regardé les deux conférences de Céline et je suis motivée, comme jamais je ne l’ai été ! J’aime de nouveau mon métier, plus passionnément ! Il ne me tarde plus que de retrouver une classe de maternelle dès la rentrée prochaine. J’attends le mouvement qui ne va plus tarder et espère de tout cœur obtenir un poste. Je suis en Seine et Marne, à Cesson. Si certains d’entre vous ont connaissance de postes qui vont se libérer dans le secteur pour la rentrée, je suis preneuse (j’aimerais ne pas avoir à faire plus de 30 minutes de route). En attendant, je commence déjà à préparer tout ce que je peux faire en amont, profitant du temps que j’ai cette année (c’est une chance), avant que j’aie un remplacement long, ce qui peut arriver n’importe quand d’ici la fin de l’année scolaire.
Je passe beaucoup de temps aussi sur le forum à vous lire, à me rassurer aussi car je ne sais pas si je pourrai avoir un niveau multiple de suite, ni une classe avec un point d’eau par exemple…
Tout est de plus en plus clair pour moi grâce à vous tous, alors un grand merci !


#397

Bonjour,

Je m’appelle Michèle, j’ai 33 ans et maman de deux princesses de 8 et deux ans et demi.
J’ai aussi un cap petite enfance qui jusqu’à maintenant ne m’a pas servi professionnellement.
Je suis très attirée et intéressée par le domaine de la petite enfance.
Je lis par vagues, et j’ai découvert le livre de Céline l’année dernière. Je ne l’ai toujours pas fini mais je compte m’y remettre bientôt.
On m’a conseillé de regarder la conférence sur YouTube et c’est plus qu’une révélation pour moi.

Voilà quelques mois que j’ai intégré une équipe pour “animer” une classe dite “montessori” à la base mais qui n’est pas encore très adaptée aux lois naturelles de l’enfant (à mon sens en tout cas). Étant passionnée par ce sujet, j’ai accepté de prendre part à l’équipe dans le but de m’inspirer du positif insufflé dans cette classe. C’est une classe bilingue arabe que nous animons le samedi matin.

Malgré ma passion, je me sens vite limitée dans la pédagogie : quel est le niveau des enfants, à quel rythme vont ils avancer, quelles activités leur proposer pour exploiter un maximum (même si ça n’est que 3 heures par semaines) leurs compétences et leur intelligence. Et puis surtout, je me retrouve limitée par l’éducation que j’ai eue et à laquelle j’ai beaucoup de mal à me défaire dans mon comportement. Comme je l’ai dit, je lis pas mal et j’essaie de m’inspirer et d’appliquer "la positive attitude.

J’espère trouver de nombreuses astuces parmi vous et pourquoi pas, le courage de sortir mes filles du système scolaire actuel et les accompagner moi même vers l’utopie à laquelle je rêve, 360 ° de confiance et d’estime de soi, d’empathie et de partage…

Je vous remercie pour votre accueil et je vais de ce pas découvrir les recoins du forum.

Bonne soirée,

Michèle, alias Bisou


#398

Bonjour,

je m’appelle Léo, j’ai 34 ans et je ne suis pas du tout enseignante (j’avoue que je me sens moyennement à ma place ici, la grande majorité des personnes dont j’ai pu lire la présentation sont enseignants :fearful:).
J’ai découvert les pédagogies alternatives en achetant “par hasard” le livre de Céline, au moment de sa parution.
J’ai été bluffée par toutes ces idées.
A l’époque, en parallèle de mon poste de RRH, j’étais chargée de cours en licence et master 1 et j’ai essayé de m’inspirer de certaines idées pour construire mes formations (même si je sais bien qu’on peut difficilement rapprocher les besoins d’un étudiant de 20 ans de ceux d’un petit de 3 ans). L’enseignement classique, au tableau en suivant un plan de cours, est de toute façon aussi soporifique pour les élèves que pénible pour le formateur, y mettre un peu de fantaisie m’a fait beaucoup de bien.
Un peu plus tard, j’ai eu l’occasion de participer au financement du film “le maître est l’enfant” (qui est sorti récemment) et le visionnage du film en avant première a encore été un grand moment de fascination.
Actuellement, je m’inspire de tout ça pour les séances de soutien scolaire que je donne à un jeune collégien dans un cadre associatif.
Depuis quelques temps, je me pose la question d’une reconversion pro.
Je me suis inscrite déjà à deux reprises au concours de prof des écoles et je me suis dégonflée au dernier moment en me disant que je n’avais aucune chance et que de toute façon, même si j’étais reçue, c’était du suicide de changer comme ça de profession, parce qu’on sait ce qu’on quitte, on ne sait pas ce qu’on retrouve, etc.
Je précise que mon poste de RRH me plaît, j’aime ce que je fais, mes collègues sont très sympas et ma boite tout à fait correcte … je pense que tout cela manque seulement de sens pour moi … J’ai l’impression d’utiliser mon énergie à m’occuper de faux problèmes, au profit d’adultes parfaitement à même de prendre leur destin en main, sans mon aide.
Bref, je sens bien que l’éducation, la pédagogie, est quelque chose qui m’attire vraiment. Pourtant j’ai très peur de me lancer “pour de vrai” parce que je pourrais me révéler mauvaise dans le domaine et puis surtout je crains de découvrir un monde vraiment trop différent de l’image d’Epinal que je dois certainement avoir.
Je pense que cela pourrait m’aider de rencontrer de vrais enseignants, d’échanger avec eux sur leurs pratiques, leurs joies, leurs difficultés, sans angélisme.
Je réside dans le 94.
Si certain·e·s d’entre vous, qui ont réussi à venir à bout de ce long message de présentation (pardon, pardon) ont envie d’échanger avec moi, virtuellement ou même “IRL”, ça m’aiderait beaucoup !!
D’avance merci à tous et bravo pour vos engagements en faveur d’une éducation vraie et positive, ça fait chaud au coeur :slight_smile:


#399

Bienvenue à toi!!
Pas d’inquiétude, il n’y pas que des enseignants sur ce forum même s’ils représentent une bonne part des intervenants (j’en suis…)!
Je pense que tu te poses les bonnes questions, notamment sur le sens du métier et sur la confrontation avec la réalité…
Dans quelle région es tu? Je pense que beaucoup d’enseignants seraient heureux de t’accueillir dans leurs classes pour partager leurs idées et pratiques (on est parfois un peu seul dans sa classe …ou dans son école :wink: )!
Il faut garder en tête que si le cadre institutionnel, l’environnement, les partenaires sont souvent contraignants et rigides, ce métier offre malgré tout une grande liberté de pratique, la possibilité d’inventer et d’expérimenter pour peu qu’on se l’autorise!


#400

Bonjour @nathalie ,

Merci pour ton message encourageant.
Je suis en région parisienne, plus précisément dans le 94.
ça serait en effet idéal de pouvoir jeter un œil à une vraie classe d’aujourd’hui, ça a du bien changer depuis le temps où j’étais moi même sur les bancs de l’école (et d’autant plus si la classe est tenue par un·e enseignant·e ayant adopté des méthodes pédagogiques plus respectueuses du rythme de l’enfant) !
Et puis je déduis de ta remarque que venir dans une classe en tant “qu’externe” est envisageable.
Je me disais que peut être, avec les dispositions vigie pirate et compagnie, ça serait mission impossible.
Bref, je ne demande qu’à découvrir :slight_smile:


#401

C’est possible! il faut l’accord du directeur, la plupart du temps ça suffit.


#403

Bonjour, je suis papa de deux enfants Lino et Apolline. Après des errements je me suis mis à la parentalité positive. La passion m’a tellement pris, et je me suis pris au jeu que maintenant je suis formateur en Discipline Positive et j’ai d’ailleurs créé un blog sur le sujet pour aider les parents. Je ne sais si j’ai le droit de mettre le lien : http://www.lebonheurenfamille.fr/ sinon l’admin le supprimera.
Je suis passionné aussi par le développement intellectuel des enfants, et à ce titre, je suis fortement intéressé par les travaux de Céline.
On a beaucoup à apprendre grâce à des personnes comme elle.
A bientôt tout le monde.


#404

Bonjour à tous et à toutes !
Je suis nouvelle ici, je passe le concours pour être professeure des écoles dans moins d’un mois et je me pose énormément de questions sur la didactique. Les enfants sont tous différents et comment les aider au mieux dans leurs apprentissages ?
J’ai découvert Céline Alvarez il y a un petit moment grâce à la Maison des Maternelles, son travail m’a tout de suite plu, j’ai acheté son livre, parcouru le site internet et je pense que ca m’a conforté dans le choix de ma reconversion professionnelle. Avec deux filles de 3 et bientôt 1 ans, j’ai relevé ce challenge !
Je souhaiterais avoir le plus de cartes en main possible pour apprendre des choses formidables aux enfants sans être dans un modèle uniquement transmissif.
J’espère trouver ici une aide et un échange sur les idées, les pratiques. Je me réjouie d’avance de tout ce que je vais pouvoir apprendre grâce à vous tous.
Bonne journée et à bientôt !


#405

Bonjour
Enseignante depuis 15 ans, j’ai obtenu un poste en maternelle l’année dernière et j’ai mis en place ce que je connaissais, c’est à dire les ateliers tournants par groupe. J’ai trouvé cette année particulièrement difficile, j’étais centrée sur les compétences mais je n’arrivais pas à suivre réellement l’évolution de mes élèves. Je courais après le temps, je n’arrivais pas à faire rattraper les ateliers quand un élève était absent. Je passais mes dimanches à organiser la semaine, et le moindre évènement venait tout chambouler, j’étais toujours stressée. J’ai découvert le site de Céline en juin et j’ai retrouvé ma motivation. Depuis septembre ma classe est donc en année 0. J’ai 13 PS et 15 GS et nous fonctionnons en ateliers autonomes. Je suis heureuse d’être entrée dans cette démarche, ce n’est pas tous les jours facile, loin de là, mais je ne reviendrai pas à la méthode traditionnelle. Ce que j’apprécie le plus c’est de suivre les élèves individuellement, de pouvoir leur proposer des activités adaptées à leur niveau, et de voir leurs progrès.
J’apprécie de venir lire ce forum, j’y retrouve toujours ma motivation et l’espoir de voir le monde de l’éducation changer. Merci à vous tous. :smiley:


#406

Bonjour,

Nouvelle venue, j’ai une classe de CE2-CM en Sarthe. J’utilise beaucoup de techniques Freinet en classe mais je cherche à aller au delà. J’ai passé de longues heures à lire les différents sujets du forum.

Merci pour les riches échanges proposés ici


#407

Bonjour Charline…
je suis parent d’élève d’un petit village dans le Haut-Doubs près de la Suisse, très intéressée par les lois naturelles de l’enfant, ainsi que d’autres parents de notre école. Dans quel coin es-tu ? Connaîtrais-tu des collègues qui cherchent un poste dans notre coin ?
En tous les cas, j’espère que ton parcours de maman autant que d’enseignante va te combler et te permettre de développer des compétences insoupçonnées ! au plaisir d’échanger… peut-être en MP ? J’ai pas réussi à le faire ! hihi


#408

Bonjour à tous,
Je suis enseignante en école française au Maroc et j’ai depuis l’an dernier une classe de CP.
J’ai depuis toujours trouvé que nos enseignements “classiques” ne correspondaient pas à ce que j’avais envie de transmettre à mes petits.
Aussi, tout en respectant les demandes institutionnelles, je me suis permis quelques petites libertés.
Le livre de Céline, et je tiens à la remercier pour tout son engagement, m’a confortée dans ma manière de voir les choses et la vie m’a alors tracé un chemin correspondant à ce dont j’aspirais.
J’ai la chance aujourd’hui de suivre une formation en neurosciences de l’éducation où les participants font partie d’un groupe de recherche. Les choses se mettent en place doucement et franchement j’espère que L’Ecole, celle avec le grand E majuscule aura la capacité d’aller de l’avant. Il en va de l’avenir et du bien être de nos enfants.
Optimismement vôtre.
Kensori


#409

Bonjour,

Ancienne informaticienne, j’aide depuis un peu plus de deux ans les enfants les plus faibles et les plus défavorisé de l’école de mon village, à côté de Bruxelles à l’école des devoirs. Certains d’entre eux viennent même chez moi les autres jours de la semaine pour avoir un peu plus d’aide. Avoir entendu Céline Alvarez à sa conférence, il y a quelque moi m’a aidé à voir les choses de manière bien plus large que Maria Montessori qui avait déjà attiré mon attention depuis longtemps. Un peu coincée entre les devoirs demandés par l’école qui respectent le programme mais sont souvent trop difficiles pour les élèves que j’aide, j’ai de la peine à ne pas trop mettre la pression, car la seule liberté que je peux leur donner est de les laisser choisir l’ordre des devoirs à faire… Ils bloquent donc facilement, terrorisés par une possible faute. Or certains jours sans devoirs, j’ai eu le bonheur de voir un déclic apparaître lors de la découverte d’une nouvelle activité que j’avais proposée…
Je suis venue sur ce forum pour pouvoir partager mes expériences et m’enrichir des vôtres afin de pouvoir aider ces pauvres enfants que ni l’école, ni leurs parents ne peuvent aider.

A moyen terme, j’aimerais redevenir assistante maternelle comme vous dites en France. J’ai en effet précédemment aidé une autre assistante pendant près d’un an et demi. J’avais déjà été positivement surprise des résultats que j’avais obtenus en bricolant des “pseudos activités Montessori” que je bricolais avec le matériel classique que j’avais à ma disposition. J’aimerais en effet offrir un beau départ scolaire et surtout une soif d’apprendre et de découvrir aux enfants de mon village, tout en étant loin de toute autorité scolaire…

Je vous remercie de m’avoir lue.


#410

Bonjour, Christine, détachée pédagogique depuis 10 ans, institutrice maternelle en Belgique dans la région de Charleroi, je reprends un poste d’institutrice en septembre prochain. J’ai découvert les lois naturelles de l’enfant grâce à un ami directeur d’école. Le soucis est que je suis convaincue !! Je ne saurai que fin aout quelle niveau, et l’endroit où je vais enseigner… et j’espère pouvoir mettre en œuvre cette méthode qui correspond tellement à ce en quoi je crois : la richesse des enfants et le pouvoir de la motivation… entre autres :wink:
La donnée essentielle qui me manque pour le moment : quelle est la position des inspections,… belges par rapport à cette méthode? Car outre le fait que je vais débarquer dans une équipe inconnue, je risque de “déranger” par mes souhaits pédagogiques… merci d’avance pour votre aide


#412

Bonjour, Gwenola, enseignante depuis 7 ans, je rêvais depuis 4 ans d’avoir une classe de maternelle comme lors de mes 3 premières années d’enseignement, et à la rentrée 2018 ce sera le cas ! Je suis ravie car cela fait un long moment que je me questionne sur ma façon d’enseigner (depuis le début je crois), je ne sais même plus trop depuis quand j’ai découvert Maria Montessori, Freinet, et l’expérimentation de Céline Alvarez, ni dans quel ordre. En cp-ce1 j’ai essayé de proposer beaucoup de matériel de manipulation à mes élèves, de mettre la bienveillance au cœur de ma pratique (même s’il m’arrive encore trop souvent de m’emporter ce que je regrette aussitôt), de favoriser l’autonomie, les échanges entre enfants … mais j’ai toujours préféré la maternelle…Je me sens davantage capable de remettre “à plat” ma posture d’enseignante, de permettre à l’enfant d’évoluer réellement à son rythme et selon ses besoins/envies en maternelle qu’en élémentaire. C’est pourquoi je me suis inscrite sur le forum,car je sais que ce parcours va être semé d’embuches, de doutes et que de vivre tout ça avec cette grande communauté sera aidant ! Cela l’est déjà rien qu’à lire les nombreux témoignages, les idées, les réflexions cela me motive encore plus à me lancer à la rentrée. J’ai même vraiment hâte même si j’avoue que pour l’instant à part mes nombreuses lectures je suis un peu paralysée et ne sais absolument pas par quoi commencer pour préparer mon année ! Alors sans doute à bientôt sur l’un ou l’autre des sujets du forum !


#414

Bonjour à tous, Camille, ancienne élève d’une école alternative Freinet, je suis aujourd’hui enseignante spécialisée dans les troubles des fonctions cognitives. Donc hop, une de plus dans le collectif, avec mes convictions, avancées, doutes, créativité… Parce que vous savez ce qu’on dit, les petites gouttes, les rivières tout ça :wink:. A très bientôt au fil des échanges !