PS GS 1ere année de changement, besoin de partager!


#1

Bonjour, avec ma collègue, nous avons visionné toutes les vidéos de l’accompagnement en Belgique durant l’été et nous nous sommes lancées à la rentrée en autonomie pure. J’ai des PS/GS et j’aimerais beaucoup échanger avec des collègues qui démarrent ou qui se sont lancées l’an passé, pour se rassurer ou corriger ce qui n’irait pas, enfin pour avoir des avis extérieurs et voir si nos classes évoluent de la même façon! Avec les PS, c’est très compliqué ce début d’année, certains touchent à tout, veulent tout faire et c’est bien normal mais du coup j’ai l’impression de courir partout comme Vania dans sa vidéo! Quant aux GS, j’ai l’impression de ne pas avoir d’activités assez intéressantes pour eux, qu’ils s’ennuient et par contre certains ne prennent que ce qui est destiné aux PS (puzzles de quelques pièces par exemple). Comment réagir? Pour l’instant je laisse faire mais à l’intérieur de moi, c’est difficile! J’ai mis en place les Kaplas, des mandalas, des jeux de construction, le chevalet de peinture, des puzzles… Certains ne prennent que des “jeux” du type légos et y passent la journée. Je sais que ça devrait passer, mais c’est vrai que c’est stressant et je suis tentée de leur faire déjà des présentations alors que l’autonomie n’est pas du tout acquise. Et vous, où en êtes vous?


#2

Bonjour,

J’ai également une classe de PS/GS. Ce n’est pas ma première année de changement mais c’est un nouveau groupe et j’avoue que je trouve cela difficile pour le moment comme toi. Je me concentre sur le développement des fonctions exécutives mais comme toi les gs se tournent vers les activités destinées aux ps… J’essaie de leur présenter d’autres ateliers mais ils reviennent à la facilité. Pour le moment, je laisse faire tant qu’ils ne perturbent pas la classe…
Comment s’est passée ta semaine?


#3

Cette semaine il y a eu un jour mieux la classe était calme. Mais la plupart du temps je cours partout. Je vais essayer de me poser plus cette semaine. D’après ton expérience combien de temps met l’autonomie à s’installer ? J’ai tellement l’impression que ça ne rentre pas, qu’il faut répéter sans arrêt la même chose ! Pour les GS c’est mieux ils prennent leurs activités et vont un peu plus au bout. Bon en en parlant je me rends compte que ça avance quand même !


#4

bonjour
moi aussi je viens de faire le grand saut !!! j’ai 1 classe de MS/GS avec des GS (18 dont 12 que j’avais en MS ) c’est assez déstabilisant comme fonctionnement mais je commence à voir des habitudes de travail qui me plaisent bien . (certains enfants restent longtemps sur le même jeu , d’autres commencent à ranger chaises et matériel automatiquement , les enfants ont l’air heureux .les 1iers jours ils étaient déconcertés de pouvoir circuler librement entre 2 salles : en effet j’ai la chance d’avoir 1 salle attenante à ma classe où l’ATSEM accueille au maximum 10 enfants (10 colliers dispos) pour des activités d’art plastique, bricolage (1activité différente par plateau 12 plateaux )
Ce que je trouve le plus difficile c’est de résister à l’appel de changer les activités au bout de quelques jours alors que quand on les observe peu d’enfants ont réalisé correctement et jusqu’au bout toutes les activités proposées . Et là j’ai pris conscience que dans le fonctionnement "habituel " on change d’ateliers tellement souvent que l’on est responsable de l’impatience de nos élèves et de leur facilité à bâcler les choses !!!
l’après midi je n’ai que les GS jusqu’à 15h je propose d’autres boites à réaliser individuellement avec des activités plus math graphisme ou écriture .
Mes difficultés: les présentations je n’en fais pas suffisamment trouver le bon moment pour changer les activités et faire diminuer le bruit dans le couloir .
voilà je suis preneuse pour échanger des idées
au plaisir de vous lire


#5

Ah ben voilà je suis la collègue de Stéphanie!
Moi je trouve que tes élèves ont déjà des belles progressions dans ce que tu me racontes.


#6

Bonjour, est ce que tu as une aide maternelle?
De mon côté, j’ai PSMSGS et j’ai un peu laissé les PS en coin jeux dans la salle de motricité avec mon aide maternelle pour faire intégrer les règles aux grands… Du coup, quand mes 7 PS reviennent dans la classe plus calme ils ont tendance à imiter les plus grands… Mais je constate comme toi que mes grands vont beaucoup vers les puzzles, les voitures, les kapplas alors que je leur présente des ateliers de maths ou de langage et cela me pose question…
Je crois qu’il faut se laisser du temps…


#7

J’ai moi aussi des PS/GS et j’ai remarqué la même chose: les GS vont plus facilement vers puzzles, kapplas, dessins que vers les activités que je leur ai déjà présenté. Ils ont aussi beaucoup de mal avec l’autonomie: ils ne savent pas trop vers quoi aller et je ne veux pas trop les guider non plus, bref, je suis un peu perdue.


#8

Oui j’ai une ATSEM mais j’ai 11 PS et pas de salle attenante. Les grands commencent peu à peu à se diversifier dans leur choix d’activité, surtout que pendant la sieste, je n’ai qu’eux et du coup on avance bien. C’est beaucoup plus dur quand les petits sont là car ils font du bruit et certains sont incapables d’aller prendre une activité rangée, ils veulent les activités des autres! Et cela excite tout le monde, de plus j’ai des grands très remuants… Mais ça va venir! J’y crois!


#9

Bonjour à tous,
Question trés “matérielle” : je suis en train de trier le matériel de la classe car il y a énormément de choses et je me retrouve avec 6-8 puzzles de 4 pièces, pareil pour les 6 pièces, 9 pièces, etc …et j’avoue que je ne sais pas trop quoi garder. Quand il y a trop de choix les enfants ont tendance à tout retourner mais est ce que je ne vais pas regretter de n’en garder que quelques uns ?


#10

Pour ma part, je change les puzzles à chaque période, en laissant des puzzles de différentes difficultés pour aller de la PS à la GS. Les puzzles sont rangés dans un petit meuble avec des étagères espacées de quelques cm.


#11

L’année dernière je n’avais que 1 ou 2 puzzles de chaque “difficulté” (6, 9, 12 pièces,…) Je ne les ai pas changé, mais ça peut être intéressant pour relancer l’intérêt. En tout cas ça n’a pas eu l’air déranger mes élèves, ils étaient régulièrement pris. Par contre j’encourageai à prendre des puzzles de plus en plus difficiles (et qu’ils n’arrivaient pas à faire de suite), je pense que c’est surtout ça qui les a motivé. Ca ne les empêchait pas parfois de reprendre un puzzle très simple (pour s’occuper ou se reposer, je ne sais pas), mais ils ont tous beaucoup progressé au cour de l’année (en terme de puzzles au moins ;)).


#12

Bonjour, c’est ma deuxième année de montessori avec les PS/MS/GS. J’ai plus de matériel qu’à la rentrée précédente et les PS veulent tout toucher aussi. Je me demandais aussi comment font-ils dans les écoles montessori pour gérer ces PS qui veulent tout prendre et à qui il faut dire “non” plusieurs fois par jour. Le matin impossible de m’occuper des MS/GS sinon les PS sortent tout le matériel.
Les GS aussi s’ennuient. Mais les présentations avancent lentement. Certains ne font que des mandalas ou des dessins dans la journée. J’ai fait une formation montessori, j’en avais parlé à la formatrice qui m’avait rassurée en me disant que c’était normal. Les enfants ne réutilisent pas en autonomie certaines activités montessori surtout les enfants “éducation nationale”. Il faut mettre le paquet pour leur donner envie. Remontrer l’activité autour de l’ellipse, valoriser un enfant qui a fait telle ou telle activité, montrer la production autour de l’ellipse… Cette ambiance de travail peut mettre des mois à s’installer. L’année dernière un MS ne voulait faire que l’activité de polydrons pendant 3 mois… et un jour il a voulu faire des maths. Il n’a eu aucun retard et est même en avance. Pareil pour le son des lettres et l’écriture en cursive quand ils sont lancés ça va vite, ils rattrapent tous les autres qui ont commencé avant. Mais c’est vrai que c’est déstabilisant pour l’enseignant. En plus, je vais être inspectée cette année et si l’inspecteur vient à une période où c’est encore un peu chaotique, il ne me soutiendra pas du tout car il n’est pas branché “montessori”. Alors je mets le paquet sur la paperasse: cahier journal, fiche de préparation, cahier de travail de l’élève, livret de suivi… Le boulot admnistratif sera fait, après il faut faire confiance aux enfants.
Je vais changer les puzzles à chaque période et les graines et cie dans les exercices de vie pratique. Et faire encore le tri dans les activités non montessori car aussi quand cela ne marche pas c’est qu’il y a des activités non montessori qui détournent les enfants du travail.


#13

C’est rassurant de lire ça. En même temps, on l’espère vraiment qu’un jour ça viennent, ils lâchent les légos ou les jeux de construction pour autre chose et en même temps, ça fait peur que chez nous ça ne vienne pas!!! Mes PS commencent tout doucement à prendre une activité seuls mais j’en ai vraiment un qui ne prend que ce qui est sorti et donc aux autres, une fois qu’il a une activité n’en veut systématiquement plus et cherche à ce que je sois avec lui en permanence! C’est usant! Je ne peux pas me concentrer que sur lui mais dès que je lui tourne le dos il se roule par terre, fait tout tomber, s’incruste auprès des autres…


#14

oui j’en ai un comme ça aussi. Il ne peut pas rester 2 minutes sur le même plateau, le laisse par terre et va prendre les plateaux des autres… Bref, une surveillance constante sinon la classe est en vrac. Mais c’est un petit de décembre et est immature en plus. Il a un comportement d’enfant de 2 ans, il ne parle pas et ne regarde pas dans les yeux. Parfois, quand c’est ingérable, je lui dis tu vas rester à côté de moi pour voir ce que je présente aux autres et je le garde 15/20 minutes. Je sais qu’il ne fait pas exprès de faire tout ça c’est qu’il n’est pas encore prêt à être élève mais ça me permet d’avancer dans les présentations avec les autres. Par contre quand un enfant plus grand, dérange consciemment les autres qui travaillent après plusieurs remarques, je lui dis de venir à côté de moi. Je lui enlève sa liberté. Au final, il aime bien regarder ce que je montre aux autres.


#15

Bonjour @stephg37. En te lisant il me semble que les choses se mettent en place progressivement depuis les inquiétudes de la rentrée. :grinning:

Pour le petit qui reste avec toi, permet lui de rester et d’observer, et même de manipuler à son tour. Il est normal qu’il soit attiré par les activités des grands du moment qu’il te voit les leur présenter. Pour lui, insiste sur le côté rangement du matériel, ils aiment bien à cet age là… Après, tu verras, ce sera peut-être lui qui ira montrer aux GS comment on fait.

Les grands sont à fond dans les jeux de constructions? Tant mieux, profite-en pour mettre en place les règles strictes de rangement, de communication bienveillante entre eux, de calme dans la classe, des défis de constructions pour aller ensuite vers les mesures de hauteurs. Ne lâche rien quand au cris ou au chahut, gentiment mais fermement ; ça va évoluer quand chacun va comprendre que sa liberté de travail dans la classe est au prix du respect des autres par chacun. En particulier la règle stricte qui évite bien des conflits : " celui qui sort un matériel est assuré que personne n’y touche sans lui demander, mais aussi que personne ne le rangera à sa place ! Pas même la maîtresse. "

Voici des exemples de progressions qui pourront plus tard faire évoluer ces activités de construction
Constructions Mobilo.odt (389,5 Ko)
Constructions Lego.odt (654,7 Ko)
Constructions Flexo.odt (751,3 Ko)
Tour en kaplas.odt (167,8 Ko)
Construction en briques cartonnées.odt (180,6 Ko)

Je me pose en ce moment les mêmes questions avec des élèves qui sont à fond sur le parcours de motricité du matin au soir. Parcours de motricité.odt (120,4 Ko) Eh bien qu’il en profitent, dans la mesure où ils respecte le travail et la sécurité des autres. C’est qu’ils en ont besoin en début d’année. Je leur ai laissé la liberté de choisir, je ne reviens pas sur ma parole, même si par moment j’en aurait bien envie. Une fois qu’ils sont assuré de pouvoir y revenir quand ils le souhaiteront, ils partent généralement à la découverte d’autres apprentissages. L’effet groupe joue beaucoup aussi.

Bonne continuation.


#16

Alors le mien, il est de janvier grand et costaud et quand j’essaie de le garder à côté de moi pendant que je fais des présentations c’est un tour de force ! Il ne veut pas, se traîne par terre ou prend l’activité que je suis en train de présenter… Du coup, pas plus gérable… Le seul moment où il est à peu prêt calme c’est quand je suis à côté de lui pour qu’il fasse son activité. Là, il est content.


#17

Merci beaucoup pour ces documents et les conseils.
Que fais-tu avec les PS qui ne tiennent pas 2 minutes sur une activité et qui sortent tout? Quand tu en as plusieurs qui font ça, c’est difficile et on ne peut pas les garder les 3 ou 4 à côté tout le temps. Je leur ai présenté à eux en particulier le plus d’activités pour “leur donner à manger” mais ils reviennent très peu sur les activités ou y restent à peine quelques minutes. Ce sont des petits très “bébés”, ne parlent pas, ne soutiennent pas le regard, ne répondent pas quand on leur parle, peu d’interaction avec les adultes et les autres enfants.
J’aimerai savoir quels gestes professionnels il faut avoir dans cette situation. L’année dernière les petits qui étaient rentrés étaient plus matures et restaient sur les activités, là c’est tout le contraire.


#18

J’ai la chance d’avoir une classe maternelle multiniveaux PS-MS cette année. Les élèves qui arrivent reprennent vite les habitudes des grands (les bonnes comme les mauvaises, attention). Ce serait une toute autre histoire avec une classe entière que des nouveaux ! Je n’ose même pas imaginer ! Je ne comprend pas que des école cloisonnent encore les élèves par classe d’age, la mixité est tellement plus riche. La classe unique étant pour moi l’idéal pédagogique… Mais ça se discute.

Cette année j’avais une dizaine de nouveaux pour autant d’anciens. Certains petits mettent plus de temps à entrer dans la vie de classe et les apprentissages. J’en ai un par exemple qui ne quitte pas son cartable de la journée, mais il est attentif… Un autre qui s’affale au sol, mais il commence à s’intéresser au tapis des animaux. Un autre qui court partout. Je le canalise sur le parcours de motricité. Un autre qui tape. Interdiction de lui prendre les affaires et ça évite les conflits.

J’ai trois TPS inscrits, mais qui n’arriveront qu’en cours d’année. Quelques PS de fin d’année, mais aucun élève qui n’ait pas bientôt trois ans. L’école est peu adaptée à mon avis à des enfants de deux ans, ils sont mieux avec une nounou ou en famille… Mais c’est également un avis personnel.


#19

Tout à fait. Souvent un enfant qui fait le bazar le fait pour se faire remarquer ou parce qu’il ne sait pas vers quelle activité se canaliser. Le fait de lui demander de rester à côté de nous, sans que ce soit une punition, ça le calme, le valorise, et lui ouvre d’autres horizons…