Utilisation des téléphones portables dans les crèches


#1

bonjour, je viens témoigner et demander votre aide sur le fait que le personnel de la micro creche de ma fille utilise les téléphones portables dans le dortoir en présence des enfants, j’ai alerté la pmi qui est intervenue pour faire cesser ce comportement mais le personnel ne voit pas le problème ni ce que cela peut générer chez les enfants, désormais les relations sont tendues car ils m’en veulent d’avoir alerté la pmi. que puis je faire pour les sensibiliser et qui interpeller à par la pmi pour que ces comportements ne soient pas banalisés dans d’autres crèches ? cordialement


#2

Vous pourriez partager ces personnes des infos sur la nocivité de ces appareils par exemple. C’est juste une idée comme ça.


#3

Oui. Ca me semble évident que vous devriez diffuser deux trois articles expliquant les problèmes que cela peut générer.
Et vous? N’utilisez-vous JAMAIS votre téléphone chez vous? Votre bébé ne sort-il pas dans les lieux publics?
Soyez très prudente.


#4

Bonjour,

Je ne suis pas certaine que la diffusion des articles maintenant aura un effet bénéfique. Le personnel a été sanctionné et doit être furax après vous, même si vous avez raison. C’est bien cela le pire de toute cette histoire…

Oui, rares sont les personnes maintenant qui n’ont pas de smartphone. Toutefois, cela n’excuse en rien son utilisation dans le cadre professionnel, surtout lorsque l’on travaille avec des enfants. Les pauses sont les moments dédiés où l’on peut dégainer son téléphone.
A mon avis, si cette maman a eu connaissance de ce fait, c’est parce que son enfant qui ne devait pas être endormi le lui a relaté…non pas une collègue de la crèche.

Personnellement, je suis une maman à l’ancienne. Pas de télé à la maison, Aucun accès tablette ou à mon téléphone. Pas d’appli éducative téléchargée. La société se charge pour moi de les mettre devant écran: des dessins animés de mauvaise qualité à l’école, une tablette géante à la médiathèque, des écrans publicitaires dans les magasins. Mes enfants doivent consommer, sans mon consentement, 1h d’écran certains jours. Ils ont 4 et 7 ans…

Je trouve cela assez normal que les parents fassent remonter les dérives lorsqu’elles sont constatées. Aux administrations chargées des structures de mettre en place les formations adéquates.