Conscience phonémique


#30

A titre personnel je ne suis pas encore rendu là (donc pas de retour d’expérience). Mais je suis en plein en train de préparer les rimes justement. Pour varier/changer d’activité, est-ce que tu as pensé à passer par la poésie, et surtout les rimes. Je pense qu’il y a pas mal de jeux et activités possibles : trouver des mots qui riment, les réutiliser pour produire des phrases “loufoques” constituées de plusieurs des mots trouvés; modifier les derniers mots de chansons connues (en conservant la rime !). Ca peut être fait sur des temps courts, en groupe classe. Avec différentes modalités : propositions libres, chacun son tour (celui qui trouve s’assoit, ou en suivant le sens horaire/antihoraire sur l’ellipse). S’ils maîtrisent bien, peut être y associer l’attaque : l’élève suivant doit trouver un mot dont l’attaque est la même que la rime du mot précédent (dans l’idée de le comptine “trois petit chats, trois petits chats, trois petits chats, chats, CHATS, CHApeau de paille, chapeau de paille…”)

Sinon je suis preneur d’idées aussi :wink: Mes élèves ont commencés par le phonème d’attaque, plutôt pas mal réussi dans l’ensemble (pas par tous). J’ai tenté le phonème de fin avec 2-3 élèves, ça semble beaucoup plus ardu (mais je n’ai pas travaillé encore sur les rimes, la poésie, etc.)


#31

j’ai une question concernant les boites de petits objets : certains d’entre vous ont plusieurs boites mais je n’arrive pas à vraiment m’organiser …: donc j’ai une boite avec des objets triés par cases(ou à trier) en fonction du son du début…, je pense faire une boite avec les objets à trier en fonction du son final, ainsi je peux sortir de la boite les objets correspondants aux sons à travailler le problème est que cela ne fonctionne pas très bien et je ne sais pas comment inciter les enfant à utiliser ce matériel puisque dans la boite il y a tous les sons, en individuel avec moi cela fonctionne mais pour reprendre en autonomie les enfants mélangent tout et se perdent, j’avais pensé faire des boites séparées par son mais la place prise est énorme et c’est impossible dans ma classe
j’ai aussi une boite d’objets phonologiques composés de 2, 3, 4…sons afin d’apprendre à décomposer ces mots en phonèmes lorsque les enfants connaissent assez de sons , je ne l’ai pas encore utilisée
tous vos conseils me seront utiles MERCI


#32

Bonsoir. Pour gagner de la place, si tu as une corbeille où les objets sont mélangés, est-ce que tu as envisagé de faire une photo avec les objets triés pour correspondre à tel son (en attaque ou pas). Cela pourrait leur servir de carte de contrôle. Tu y indiques le son (avec le geste BM par exemple si tu le pratiques) et avec une signalétique qui indique que c’est à l’attaque, au milieu ou en fin de mot. Tu peux aussi peut-être utiliser des enfants tuteurs qui viendraient comparer la collection faite par l’enfant-chercheur avec la collection de la photo-contrôle.


#33

merci Pamiki bonne idée les photos… et toi tu fonctionnes comment?


#34

Pour travailler le vocabulaire, la décomposition des mots en sons et les sons d’attaque, j’ai des petites boîtes à sons toutes prêtes pour la leçon en trois temps ; dans chaque boîte il y a 3 lettres rugueuses. Cela me fait gagner du temps et clarifie la progression pour chaque enfant. Ils savent que dès qu’ils maîtrisent toutes les boîtes, l’étape suivante ce sont les dictées muettes avec les lettres mobiles.

C’est une idée qui me vient de Harpo qui est dans mon groupe local 31.


#35

Ça va bien m’aider dans ma progression. Suis un peu coincée en ce moment entre les boîtes des petits objets et les lettres rugueuses ! Merci!


#36

Merci Zartine, c’est une super idée !! :grinning:


#37

Elle n’est pas de moi, elle me vient de @harpo qui est dans mon groupe de travail 31.


#38

Géniale cette idée ! Effectivement cela facilite énormément la progression et puis surtout cela va motiver mes élèves ! Parce que même si je présentais chaque fois un objet référent pour chaque son (lettre rugueuse), le fait d’en avoir plusieurs par son et de les faire classer je pense que cela va booster la motivation … et l’apprentissage ! Je vais préparer mes petites boites (numéros, couleurs différentes ?) Bon et après reste la place à trouver dans l’étagère mais on va trouver ! :grinning:


#39

J’ai demandé à chaque élève d’apporter des petits objets. Du coup, j’ai une boîte pleine, que les élèves aiment investir, mais je n’ai pas mis en place de progression spécifique dans les sons. Pareil, j’ai une série de gommettes objets que les grand codent sur leur cahier d’écriture, mais sans progression pour le moment, juste pour le plaisir.


#40

merci à tous et à Zartine pour les idées qui font avancer,
j’ai trouvé une liste de mots phonétiques à remanier en fonction de vos objets , je n’en suis pas encore là avec mes
GS(tout est laborieux ) mais elle sera utile pour l’encodage, désolée elle n’est pas classée par ordre alphabétique, …Liste de mots phonétiques.docx (13,5 Ko)


#41

Charles quand tu travailles les sons d’attaque ou de fin de mots tu le fais en individuel ou en petits groupes?
j’essaie en individuel mais c’est très long et certains élèves ne souhaitent pas le faire et aussi très difficile de suivre réellement la progression de chacun (pour moi c’est du genre:“bon…! où en-es-tu toi…? ah oui… ah zut les objets ont été mélangés pour l’élève précedent… tu veux trier ah non tu n’en es pas là…” bref un peu galère par moment; et les petits groupes c’est guère mieux car tout le monde ne réagit pas pareil et pas aussi vite…


#42

Du coup, avec 3 sons par boîte et les objets qui vont avec (j’essaye 3 par son plus un intrus), tu peux dans le suivi indiquer que l’enfant en est à la boite numéro 6, demander à l’enfant d’aller chercher la sixième boîte… J’ai mis sur l’étagère, à l’emplacement de chaque boite un petit tableau récapitulatif avec le nom des enfants et 3 colonnes pour chaque son : un point bleu, le jeu “mon petit oeil voit un objet dont le nom commence par le son…” est présenté. Le point devient vert lorsque c’est acquis. Un autre point bleu quand je découpe tous les sons de chaque mot et que l’enfant me désigne le bon objet. Vert quand c’est acquis, entouré de vert si l’enfant est capable de le faire à ma place (conscience phonologique en réception d’abord, puis en production). Un dernier point bleu quand le codage des sons est présenté. Devient vert lorsque l’enfant associe les objets aux bonnes lettres, entouré de vert lorsqu’il les trace correctement.


#43

@Catmat Ce qui est mentionné plus haut me semble de très bonnes idées. De mon côté c’est très bor… le bazar :slight_smile: Je notais chaque son au début, à force j’ai un peu tout mélangé et noté plus (trop) “globalement”. Mais je vais reprendre les idées évoquées plus haut :wink:


#44

Comme toi, Charles!
J’ai très bien noté au début pour les sons d’attaque . Ensuite moins pour les sons finaux.


#45

Je ne fais pas vraiment de progression dans les sons. Les élèves choisissent trois objets qu’ils affectionnent, et je déroule une leçon en trois temps en individuel, ça prends 5 à 10mn. S’ils choisissent de nouveau le même objet par la suite, tant mieux, cela renforce l’apprentissage. Une fois qu’ils sont motivés, ils intègrent facilement les sons qui leur manquent.

Je fais également des ateliers en collectif avec un petit groupe de 6 à 10 élèves. Chacun choisit un objet, le nomme à son tour, puis on dit le son d’attaque (avec la gestuelle Borel-Maisonny) en nommant l’objet. Puis on retrouve un objet à partir d’un son d’attaque donné. Pareil ensuite une autre séance avec les rimes, puis avec tous les sons composant les noms des objets.

Ce sont des petites séances rodées, qu’ils aiment bien. Voici la fiche réussite (brevet) correspondante, et la même séance avec les prénoms.
2018-12-28 Entendre les sons dans le nom des objets.odt (155,9 Ko)
2019-01-09 Entendre les sons dans le prénom des élèves.odt (3,9 Mo)

En vous lisant, je me dis que je devrais faire une petite sélection de mots simples pour commencer. Je vais faire une petite boîte de découverte de l’activité.
Merci, à plusieurs, on s’enrichit.


#46

Bonsoir, je travaille un peu comme Zartine mais avec plus d’objets pour chaque son et les sons 2 par 2. Ma progression suit celle des Alphas, d’abord les voyelles, puis les consonnes dites longues (+ le ch), enfin les consonnes courtes qui sont aussi les plus difficiles (c/g/t/d/p/b).


#47

J’ai vu un site d’orthophonistes qui a conçu du matériel autocorrectif intéressant : les mots sont découpés en syllabes, puis chaque syllabe est découpée en phonèmes à l’aide de symboles. Les disques représentent les syllabes, les rectangles représentent les phonèmes, que l’on place sur les disques. Il y a des vidéos de présentation très claires.
http://www.mahessori.com/boutique/phonologie/segmentation-syllabique-et-phonemique.html
Ca permet de concilier syllabes et phonèmes.


#48

Bonsoir
J’ai visionné la vidéo et trouvé ça super intéressant (même si l’enfant dit le nom de la lettre au lieu du son). Par contre je suis un peu interloquée par la fin et notamment le mot drapeau écrit drapo… (dessous en tout petit la bonne orthographe, mais l’enfant dit “j’ai bon”…). Je pensais qu’il ne fallait surtout pas ancrer une écriture phonétique incorrecte, mais au contraire apporter au plus vite le véritable graphème (ou s’en tenir aux mots transparents)… Qu’en pensez-vous ?


#49

comme @pamiki, je trouve un peu bizarre ce drapo
Le matériel est facile à faire à partir de ce que l’on a déjà: des ronds et des rectangles plastifiés, des gommettes à l’arrière de nos images pour l’autocorrection Merci @mariemb pour cette vidéo très inspirante!