Conscience phonémique


#50

Il me semble que Céline Alvarez en parle dans ses vidéos.

Petite interprétation/résumé perso (voir les vidéos, c’est mieux ;)) : Ce n’est pas vraiment un problème. Tant que l’écriture phonétique n’est qu’un passage temporaire qui permet d’aller vers la lecture “vraie” (d’albums, de panneaux, etc.) -> l’orthographe se fixera plus tard avec la lecture.
De plus, l’encodage demande déjà beaucoup d’effort. On n’explicitera à l’enfant à l’enfant la différence entre écriture phonétique et écriture avec la bonne orthographe qu’une fois l’encodage un minimum maîtrisé (pour ne pas le surcharger). Et on pourra reprendre (avec bienveillance) à partir de ce moment là.


#52

J’ai vu les vidéos. Mais il est vrai que je parle aussi pour moi qui suis en cycle 2. Je suis donc peut-être plus choquée que les enseignants de mater par le fait de donner une “correction” en écriture phonétique . Pour l’exemple de la vidéo ( Mahessori), j’aurai peut-être alors mis les gestes BM pour les rectangles des sons et mis le graphème complexe en vert dans le mot corrigé. J’ai découvert l’an passé le travail de Jacques Delacour, (Ecrilu) et je ne peux que vous inviter à le lire. Très enrichissant. Il propose d’ailleurs de commencer dès la GS.


#53

En effet, cela [l’écriture phonétique] concerne les maternelles. Et plutôt MS que GS d’ailleurs, si je ne me trompe pas. C’est très progressif pour éviter une surcharge cognitive, ou un décrochage des élèves non scolaires (typiquement ceux qui ne verront pas l’intérêt à cet âge d’écrire avec l’orthographe exacte).
On peut aussi faire le rapprochement avec les premiers essais d’écriture et l’écriture tatonnée (qui sont là aussi très loin des conventions orthographiques -> ce n’est pas l’objectif).
J’insiste de nouveau sur le fait que c’est une étape qui doit être temporaire et courte (amha), qui aide à amener l’enfant vers la lecture (intérêt et sens évident pour un jeune enfant).
Mais ce n’est que mon avis et mon expérience personnelle (et de collègues).


#54

Bonsoir
A quel moment peut on commencer à introduire les lettres rugueuses ? Faut il attendre que les enfants décomposent certains mots en phonèmes. Dans ce cas là j’ en suis loin. Ça prend tellement de temps de les prendre un par un . J’ai un peu l’ impression de ramer en conscience phonemique. Parfois je leur demande de me montrer tel mot commençant par tel son. Là pas de problème. Mais si je demande quel est le premier son de ce mot, la plupart n’arrive pas à me répondre. Ça devient compliqué. Ils vont me dire la syllabe… Que faire? Je suis dans une impasse!