Je doute : arrêter ou continuer ?


#43

Je suis dans le même état d’esprit qu’Ellanoise.
J’entame mon Année 1. J’ai passé une année 0 dans une classe de PS MS, avec des hauts et des bas, ce qui m’a paru normal.
J’ai gardé les PS de l’année dernière qui sont cette année mes moyens. Et je trouve que c’est une catastrophe. J’ai 5 moyens sur 10 qui ne font rien : soit ils sont capables de passer la journée au coin bibliothèque, soit ils regardent les autres pour discuter, soit ils errent. Je ne veux pas leur faire de plan de travail, car mon moi c’est l’inverse de l’autonomie et de cette méthode. Je suis dans une école d’un milieu plutôt favorisé et j’ai l’impression que les enfants sont tellement sollicités et dirigés à la maison qu’en classe, ils sont déboussolés. Sur ces 5 enfants, 3 ne faisaient déjà rien l’année dernière. Lorsque je présente des ateliers, ils sont ravis parce que je suis avec eux, mais ensuite, ils ne refont plus l’atelier et recommencent à errer. Ce qui m’inquiète aussi, c’est que 3 sur ces 5 enfants arrivent en chouinant à l’école alors qu’ils ne le faisaient pas l’année dernière. Bref, ils n’ont plus de plaisir, ni à venir à l’école, ni à apprendre. J’avoue que je commence à me décourager. Merci de me communiquer vos expériences. Peut-être cela vous est-il déjà arrivé et vous avez peut-être trouvé la solution ?


#44

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’être dans ce cas. Si les enfants errent et ne font rien, est-ce parce que c’est trop facile pour eux (comme c’est un milieu favorisé)? Tu as l’impression qu’ils sont très sollicités et dirigés à la maison, le plan de travail pourrait être une transition entre la maison et l’école, pour une période. Bon courage à toi.


#45

Oui, je suis d’accord. Même si je trouve aussi que le plan de travail est un peu “dirigiste”, il peut être une aide provisoire. Cela peut simplement être “faire une activité de chaque domaine” par semaine ?
Ce n’est qu’une suggestion car je n’ai pas testé ! :wink:


#46

Bonsoir,
Comme tu précises que le milieu est plutôt favorisé, peut-être qu’ils en font beaucoup ( trop ? ) à la maison et qu’ils sont fatigués, ils ont besoin d’errer pour retrouver leur motivation endogène. Ou alors, ils regardent la télé avant de venir à l’école et leur cerveau est “chahuté”, ils ont la tête à l’envers et sont incapables de choisir ou de se concentrer… Maintenant je parle systématiquement des dangers des écrans lors de la réunion de parents pour éviter ce genre d’état.
Pour recréer de l’envie il suffit parfois de cacher certains plateaux et les ressortir un peu plus tard, histoire de créer un effet de surprise.
Place des jeux de constructions qui n’ont pas besoin de présentation : arc-en-ciel, kaplas, légos, mur de lumière… ils adorent ! et cela te fait un groupe d’enfants occupés pendant que tu fais tes présentations aux autres.
Ne te décourage pas, :wink: si tu n’as plus de plaisir, ils le ressentiront…:face_with_thermometer: