Atelier "l'établi de bricolage"


#1

Bonjour, je souhaite partager avec vous ma dernière “invention”. Il s’agit d’un atelier autonome qui sera présent de manière permanente dans ma classe de GS-CP-CE1, et qui sera destiné à travailler de nombreuses compétences, mais plus particulièrement la partie “technologie” du domaine “questionner le monde”.

Il s’agira d’un petit établi de bricoleur, comme son nom l’indique, qui dans ma classe sera matérialisé par une table équipée d’un petit caisson à tiroir d’une marque suédoise dans lequel seront rangés différents matériaux :

Il pourra y avoir en vrac : des morceaux de cartons, du tissus, du scotch à cartons de déménagement, des ballons de baudruches, du fil, des briques de lait, des boites à oeufs, des bouchons, des pics à brochettes, du plastique, des élastiques, des ressorts ect… Il faudra veiller à renouveler régulièrement le stock.
De même, pour les objets un peu plus encombrants (bouteilles plastiques, rouleaux de carton ou autres) je pensais utiliser ce genre de boîtes, faciles d’accès et empilables :

De cette manière, j’invite les parents à faire vivre cet atelier en leur proposant d’amener leurs emballages en classe plutôt que les jeter, je fais ainsi d’une pierre deux coups avec la sensibilisation au tri des déchets et aux déchets qui peuvent être recyclés.
Il y aura également un tiroir qui pourra être consacré à tout ce qui pourra être ramassé durant les sorties “natures” (celles dont @Celine déplorait le manque : étant donné la proximité immédiate de la campagne aux abords de mon école, je pourrais régulièrement emmener mes élèves construire des cabanes, observer des insectes, ect, et ils en profiteront pour réapprovisionner le stock de la classe) avec des bouts de bois, aiguilles de pin présentes en grand nombre dans ma région, galets ect.
Il est également possible de demander des “restes” à des magasins de bricolages : j’ai récupéré 50 cm² de pelouse synthétiques, quelques planchettes de bois médium que le vendeur du magasin m’avait données en supplément quand j’ai fait découper mes lettres rugueuses… Toutes les idées sont bonnes à prendre.
J’achèterais aussi avec l’argent de la coop du petit matériel électrique (fils, pile, ampoule, il y a du matériel à prix dérisoire chez Opitech).
Le coin établi sera donc complété par une petite boîte sur le bureau comportant du petit matériel tel que des ciseaux, des flacons de colle liquide, des attaches parisiennes, un poinçon, des pinces, une petite agrafeuse et tout ce que je trouverais d’utile à ajouter.

L’établi pourra être utilisé de deux façons : soit de façon libre où l’enfant mène un projet personnel, guidé ou non, soit avec des “défis”.

J’explique mes deux utilisations.

Le projet libre : L’esprit d’un enfant foisonne d’idées de bricolages en tout genre et je pense qu’il s’agit d’une activité très riche bien que souvent sous estimée voir totalement oubliée. Le projet, qu’il aboutisse ou non, qu’il rentre dans le cadre de la technologie ou non, sollicitera énormément leurs compétences exécutives, pourquoi donc leur en priver ?
Je compte faire double emploi de cet atelier pour rajouter les différentes “bricolages saisonniers” imposés culturellement : pourquoi ne pas laisser libre choix à l’enfant quand à son bricolage de Noël, de Pâques, de fête des parents ? Quitte éventuellement à avoir un petit portfolio pour inspirer les enfants qui n’ont pas d’idées. Bricoler un cadeau pour Maman peut être quelque chose qui développe le cerveau de l’enfant, il serait donc dommage d’en imposer un commun : de plus, ça a un grand avantage pour moi qui garde mes élèves trois ans de suite, ça évite les redites. De cette façon, le bricolage sera effectué, le reste de l’équipe / les parents n’auront pas leurs petites traditions bouleversées et l’enfant aura construit quelque chose qu’il aura choisi, élaboré et conçu de A à Z. Quoi de plus motivant et qui sollicite le plus cette demande insatiable de projets que Céline avait observé chez les plus grands ?

La deuxième utilisation serait celle des défis. A intervalles réguliers (je ne sais pas encore quelle intervalle) je proposerais un nouveau “défi technique” qui s’inscrit tout simplement dans le cadre des programmes de sciences et technologies. L’enfant viendra donc s’y essayer quand l’envie lui prendra, et aura ainsi l’opportunité de par exemple commencer un jour, et s’il n’y arrive pas, continuer le lendemain avec de nouvelles idées qui auront maturées. Lorsque le défi est relevé, l’objet est pris en photo et ajouté au cahier de réussites / portfolio / peut importe votre système d’évaluation. Il y aura également lors de certains regroupements des temps dévolus au partage de leurs défis techniques. Quelques petites idées en vrac de thèmes de défi qui répondent à divers items du programme :

  • Construire un prototype pour la cabane qu’on va construire en vrai plus tard
  • Faire un objet qui roulera sur plus de deux mètres
  • Imaginer un système qui permettrait à un oeuf de tomber du haut du toboggan sans se briser
  • Créer la plus belle maison de poupées / garage possible pour offrir au petit frère / à la petite soeur / aux enfants de la classe maternelle / à soi même pour Noël
  • Mettre au point un système pour faire flotter une boule de pétanque (ou tout autre objet petit et lourd si vous ne vivez pas dans un coin de la France friand de pétanque)
  • Réaliser un jeu d’adresse électrique
  • Monter un petit objet qui a été démonté à l’aide d’un tournevis et d’une notice
  • Créer une catapulte capable de propulser une balle à plus de deux mètres (gros succès en vue)
  • Créer un monte charge qui puisse soulever son petit cartable du sol jusqu’à la hauteur du bureau…

Je suis sure qu’il peut encore exister des dizaines de défis techniques à proposer, qui répondent tous à des attentes différentes et sollicite de manière différente l’intelligence des enfants.

Les projets personnels pourront être amenés à la maison et conservés, tandis que les défis techniques (sauf exception) seront démontés pour récupérer le maximum de matériel.

Cet atelier répond à ce besoin de grands chantiers qu’éprouvent les enfants au delà de 5 ans, surtout lorsque lors compétences exécutives sont bien entraînées. C’est l’alternative aux activités de vie pratique que je proposerais aux élèves pour qui les activités de vie pratique les plus challengeantes ne sont plus suffisantes.

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette idée, et à la compléter / modifier avec vos belles idées.
Une belle journée à tous :sunflower:


Nos pistes pour l'élémentaire !
Gérer le manque d’autonomie et les moments d'apparente “régression”
Petites victoires petits bonheurs au quotidien
#2

Super ce coin bricolage @Babetterave et tes idées d’exploitation ! Merci :blush:
Ça donne super envie !

D’autres idées de défis technologiques simples à mettre en place surtout avec ton stock de matériel de récupération :
41 défis techno.pdf (1,9 Mo)


#3

Aie aie aie! Je rêve d’avoir 7 ans au sein de votre classe :slight_smile: Vraiment super les idées! Je ne suis pas enseignante mais j’ai des neveux ;). J’aime beaucoup ce site: http://www.playtopla.com/tribu-des-enfants/. Il y a un onglet d’inscription gratuit qui permet de recevoir chaque semaine une idée bricolage sympa en lien avec les mathématiques. Les kits vendus sont plutôt bien faits. Ayant eu à lutter contre une vague de Hello Kitty, one piece, handspinner et autres modes incompréhensibles , j’étais bien contente de faire ce genre de bricolages avec eux (oui je sais, je suis une mère et une tante horrible qui ne cède jamais à l’effet de mode bêtifiant, à leur grand désespoir!!). Sinon, il m’arrive de créer des “boîtes à bricole”. Je prends des boîtes à chaussures et je mets du matériel divers. Aucune logique de prime abord pour fabriquer quoi que ce soit. Une fois, j’avais mis des écrous, du scotch; des chenilles à torsader et je ne sais plus quoi d’autres et j’avais été épatée par le résultat réalisé par ma fille d’âge maternel. Vous allez assurément faire des heureux!! Belle soirée


#4

Super merci pour ce partage !


#5

Super idée ! Je m’y attelle pour la rentrée !!


#6

Toujours au top de l’enthousiasme et de la réflexion, @Babetterave. J’avais aussi cette idée à mettre en place, mais beaucoup plus modeste, à mon échelle et celle de mes élèves. En tout cas, quand je serai prête, je n’aurai qu’à piocher dans tes propositions, merci !


#7

J’ADORE !!! A mettre en place d’urgence :slight_smile: je pense dans notre salle commune d’arts plastiques avec la classe des CE1/CE2 (une salle libre entre nos deux classes) et les élèves des 4 niveaux pourraient s’y retrouver pour réaliser des projets ! A réfléchir, un grand merci pour toutes ces idées !


#8

Merci pour cette fantastique idée! Reste à trouver un endroit dans ma classe de CE2-CM1 pour caser tour ça!


#9

Je découvre ce sujet et ton coin bricolage @Babetterave, je trouve ça vraiment extra ! Merci pour cette idée et pour le détail que tu donnes sur tes propositions. :hibiscus:


#10

Superbes idées, j’espère avoir le temps de mettre tout cela en place pendant les prochaines vacances. Merci pour le partage !


#11

Excellente initiative. Je mets ça en place en maternelle avec divers matériaux : chutes de papiers, cartonnette, bois, élastiques, trombones, récupérations, collectes dans la nature…

A voir pour l’outillage. A quels outils pensez vous ?


#12

Bonjour @Babetterave tes activités bricolages sont-elles rangées dans une étagère ? y a t-il une table dédiée à cette activité? Pour ma part, j’ai aussi une table assez grande pour y faire du bricolage, mais parfois des enfants s’y installent pour un puzzle ou un jeu de société et du coup, ce n’est pas évident si un enfant veut tout à coup réaliser un bricolage.


#13

J’ai deux tables dédiées au bricolage / dessin / art ect. Je leur demande de ne pas l’investir s’ils ne sont pas au coin création ! C’est la seule table pour laquelle j’impose un espace.


#14

bonjour
dans ma classe j’ai également 2 X 2 tables pour cet espace…
2 tables pour les mandalas; coloriage et dessin ; les enfants savent qu’ils ne peuvent y faire que ces activités là…


et 2 tables pour le bricolage, peinture et carte ATC

il y a un petit chariot pour y mettre le matériel dont ils ont besoin: scotch-masking tape- paillette-perforatrice-tampon et j’utilise les cases des tables pour stocker le papier journal, le carton etc…


#15

Bonjour, quel niveau de classe as-tu?


#16

Bonjour, J’ai des gs-cp…