Nos pistes pour l'élémentaire !


#1

Cher tous,

Voici quelques pistes qui pourront vous aider à la mise en place d’un fonctionnement basé sur l’autonomie de l’enfant en élémentaire :star2:

Avec ces documents, nous souhaitons jeter des bases pour une réflexion et un travail collectifs : nous vous invitons à tester ces propositions, à les remettre en question, à les compléter, à les faire vôtre, et à partager sur ce forum vos propositions d’améliorations, vos découvertes et vos réussites, pour avancer ensemble. Nous sommes impatients de vivre ces moments “d’étayage collectif” et de lire vos retours du terrain !

Nous tenons à préciser que la proposition que nous faisons ici pour l’élémentaire ne constitue pas la poursuite de notre recherche : la suite de notre travail se fera dans un cadre de recherche libre de contraintes, où nous chercherons cette fois-ci à matérialiser l’environnement pédagogique “idéal” que nous avons en tête, avec notamment : une recherche architecturale, une mise en lien très forte avec la nature et un mélange des âges largement amplifié. Nous tentons ici simplement, en composant avec les contraintes institutionnelles (programmes, horaires, cycles, etc.) de donner des pistes de recherche aux enseignants d’élémentaire qui souhaitent mettre en place une démarche basée sur l’autonomie de l’enfant, dans la continuité de Gennevilliers.

Quelques vidéos avant de vous lancer :movie_camera:

Comme préalable à un changement de pratique davantage basé sur l’autonomie de l’enfant en élémentaire, nous vous invitons vivement à visionner l’accompagnement théorique et ses 17 vidéos pour démarrer qui abordent : les grands principes théoriques qui sous-tendent un tel fonctionnement, les différentes étapes de l’installation, les différentes étapes vers l’autonomie complète des enfants, l’organisation de la classe, les relations avec les parents, la posture de l’adulte, les suivis, etc. Que vous ayez une classe de Cycle 2 ou de Cycle 3, il nous semble incontournable également que vous preniez le temps de visionner les 31 vidéos de l’accompagnement didactique. Ces vidéos présentent toutes les activités que nous avons proposées aux enfants en maternelle, et que nous vous invitons pour la plupart à reprendre dans la proposition élémentaire, surtout en Cycle 2, en Langage, Mathématiques, Géographie, Musique, et Géométrie.

Poursuivre la spécialisation culturelle

Etant donné le nombre d’enfants en difficulté scolaire dès l’école élémentaire, il s’agit tout d’abord à notre sens, de trouver le moyen de transmettre les codes culturels fondamentaux qui libèrent et rendent autonomes - en mathématiques et en langage - en se focalisant sur peu d’activités, mais des activités de qualité, que nous veillerons à “animer” avec joie et enthousiasme. Par souci de clarté, nous avons mis en lien les activités que nous avons sélectionnées avec les grands domaines et les attendus de fin de cycles des programmes officiels.

:fr: Français Nous avons fait le choix de reprendre la plupart des activités de Langage utilisées dans la classe maternelle de Gennevilliers, afin d’offrir aux enfants qui entrent à l’école élémentaire, une automatisation rapide de la lecture. Sur cette base, pour aborder l’orthographe, la grammaire et la syntaxe, nous avons ajouté trois activités inspirées des travaux de Célestin Freinet : le Texte libre, le Secret des mots et le Secret des textes. Nous expliquons brièvement dans le document ci-dessous en quoi consistent ces activités qui devraient prendre, selon nous, une grande importance dans l’environnement de classe élémentaire : Français cycles 2 et 3

Nous faisons le choix de peu d’activités, mais de qualité, en mettant un accent fort sur la force du lien social, de la joie et des interactions riches et galvanisantes entre enfants, et entre l’adulte et les enfants. Notre proposition pour la partie “Français” est une proposition que nous voulons vivante, dynamique, joyeuse, spontanée où l’enseignant sera disponible pour les enfants sans être épuisé mentalement par la préparation de fiches et de séquences.

Vous trouverez ici des fichiers individuels qui permettront aux enfants de réaliser des dictées de mots à deux (niveau cycle 2). Lorsqu’un mot est correctement orthographié une première fois, l’enfant colorie le premier rond. Lorsque le mot est orthographié correctement une deuxième fois, le second rond est colorié. Nous considérons alors que l’orthographe du mot est bien connue de l’enfant.

:heavy_division_sign: Mathématiques Nous avons fait le choix de reprendre la plupart des activités de Mathématiques et de Géométrie utilisées dans la classe maternelle de Gennevilliers, afin d’offrir aux enfants qui entrent à l’école élémentaire, une connaissance solide du code d’écriture des nombres (numération de position et base 10). Forts de cette compréhension, les enfants seront plus à même de réaliser un passage spontané vers l’abstraction et le Calcul mental. Ils auront les bases nécessaires pour explorer et prendre plaisir à réaliser de grandes opérations : Mathématiques cycles 2 et 3

:notes: Éducation musicale Dans un fonctionnement de classe basé sur l’autonomie de l’enfant, il nous semble très pertinent de proposer un coin d’écoute musicale, et, si vous disposez d’une salle attenante à la classe, de moments de création et recherche musicale avec un instrumentarium ou plus simplement avec des percussions corporelles ou du clapping. Si vous souhaitez partager des pratiques et des fichiers musicaux qui vous semblent intéressants, nous vous invitons à le faire dans le sujet “Ressources et liens pour la musique”.

:paintbrush: Arts plastiques Les invitations artistiques inspirées de la pédagogie Reggio nous semblent particulièrement pertinentes dans un fonctionnement de classe basé sur l’autonomie de l’enfant : il s’agit de disposer sur une table dédiée à cet effet, quelques outils et supports, de telle sorte que l’enfant ait envie de s’en saisir pour créer. De la même façon, l’Art coopératif nous semble être une proposition intéressante à explorer. Bien évidemment, la “réponse culturelle” que saura donner l’enseignant nous semble être un point essentiel pour animer ce domaine artistique et culturel : il s’agit de faire des liens pertinents entre les créations des enfants et celles d’artistes “Il me semble que cet artiste travaille de la même manière que toi, voici quelques images si tu veux en savoir plus.”

:gb: Langues vivantes (étrangères ou régionales) Un Coin écoute avec des albums et des chansons en langue étrangère peut être installé. En parallèle, il nous semble particulièrement pertinent d’aborder les langues étrangères de cette manière : en proposant tout d’abord des simulations d’immersions en temps de jeux ou de bricolages (en lien avec la culture de la langue) et en petits groupes, où l’enseignant ne s’adresse aux enfants que dans la langue étrangère ; et ensuite, lorsque les enfants disposent d’un peu de vocabulaire, il est passionnant de leur proposer une approche s’inspirant de la “Méthode naturelle” de Paul Le Bohec, ami de Célestin Freinet : il s’agit d’inviter rapidement les enfants à formuler des phrases dans la langue avec le bagage dont ils disposent. Nous les aidons ensuite à enrichir leurs phrases et leur vocabulaire en leur offrant les mots et les expressions qu’ils demandent. Vous constaterez avec surprise que les enfants s’emparent avec joie de cette proposition d’expression “informelle” et adaptée aux envies de chacun - bien qu’elle ait lieu en petits groupes ou en demi classe.

:bulb: Questionner le monde du vivant, de la matière et des objets Le fonctionnement de la classe en autonomie permet aux enfants de reproduire et d’explorer autant de fois qu’ils le souhaitent une expérience ou une manipulation présentée en regroupement (les différents états de l’eau, expériences avec de l’air, etc.). Ce fonctionnement leur permet également d’étudier aussi longtemps et aussi souvent que nécessaire, la croissance d’une plante et le développement d’un animal ou d’insectes par l’intermédiaire de schémas, de lectures, d’observations, de questionnements, etc. Un Coin Bricolage, laissé en accès libre, leur permettra de manipuler et d’observer autant que souhaité le fonctionnement d’un objet technique laissé à leur disposition après avoir été présenté en regroupement ; ou encore d’explorer et de construire des objets (avec consigne ou non).

:telescope: Questionner l’espace et le temps Le fonctionnement de la classe en autonomie permet aux enfants de manipuler et d’explorer aussi souvent et longtemps qu’ils le souhaitent les divers puzzles de Géographie, d’approfondir leurs connaissances des pays, des périodes et des personnages historiques qui auront été abordés en regroupement. Nous pensons essentiel de proposer un Coin “Histoire” et un Coin “Géographie” esthétiques, attirants, ordonnés, qui donneront envie aux enfants d’y passer du temps et d’y effectuer des recherches à la fois sur les points du programme (abordés en regroupements) mais également sur des sujets qui les passionnent personnellement (sans liens particuliers avec le programme).

Les Grands récits du Dr Maria Montessori concernant La terre, La vie et L’homme, nous semblent très intéressants à raconter aux enfants chaque début d’année. Les enfants pourront prolonger ces récits par des recherches personnelles sur des éléments qui les auront interpellés.

Affiner les compétences exécutives

Il s’agira en parallèle de proposer des activités qui nourrissent et exercent les compétences exécutives des enfants. Ces compétences sont considérées comme les fondations biologiques de l’apprentissage. Elles sont donc capitales. Pour ceux qui ne l’auraient pas lue, nous vous invitons vivement à lire la partie 3 du livre Les lois naturelles de l’enfant, qui décrit ce que sont ces compétences, et liste les activités “spontanées”, les activités plus culturelles ainsi que les conditions qui favorisent pleinement leur déploiement. La lecture de cette partie du livre est vraiment importante, elle synthétise des éléments incontournables mis en lumière par la recherche scientifique sur lesquels nous devrons également nous appuyer pour des enfants de plus 6 ans. En complément vous pouvez également visionner la vidéo “Un être d’action” de l’accompagnement théorique.

En complément de cette lecture et de cette vidéo, nous proposons ici, plus spécifiquement pour l’élémentaire, une liste d’activités qui nous semblent intéressantes pour soutenir l’exercice de ces compétences. Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive, nous vous invitons à la compléter à en discuter ici.

À noter que pour permettre une sollicitation efficace des compétences exécutives, il est important que l’objectif soit défini et explicite (voir ici pour en savoir plus) et que la planification des tâches, la détection des erreurs, et la révision des stratégies soient prises en charge par l’enfant lui-même et non par l’adulte. Il est donc essentiel que la posture de l’adulte soit cadrante, mais non dirigiste.

  • Activités manuelles artisanales, traditionnelles ou ancestrales en rapport avec la matière et la culture : couture, tricot, crochet, tissage, cuisine, travail du bois, vannerie, travail du métal, broderie, bijouterie, céramique, argile, entretien de l’espace intérieur et extérieur (potager, cabanes, poulailler, soin des animaux, etc.), bracelets brésiliens, fabrication de papier recyclé, feutrage de la laine…

  • Jeux libres non dirigés en extérieur ou en intérieur : jeux de construction, jeux de ballons, jeux de rôles, échecs, etc.

  • Parler : Apprendre à exposer ces idées à l’oral de manière ordonnée, logique, structurée et compréhensible, en sachant revoir ses formulations si nécessaire pour être compris par son interlocuteur.

  • Exercices du contrôle inhibiteur : marcher sur une ligne sans faire teinter la clochette ou sans faire tomber un coussin de cerises posé sur la tête, marcher sans faire de bruit, jeux d’inhibition motrice (s’arrêter de chanter ou de bouger quand tout le monde s’arrête), marcher sur une slack line, pratique de l’attention, chef d’orchestre (regarder la chef d’orchestre sans trop le regarder pour ne pas révéler qui est le Chef d’orchestre), Jacques a dit ; 1, 2, 3 soleil ou encore le jeu “Ni oui ni non”.

  • Tous les objectifs que les enfants se fixeront par passion et que nous les aiderons à atteindre : il peut s’agir de l’envie d’approfondir une connaissance, de réaliser un exposé, de construire un objet, de raconter à ses camarades un évènement passé marquant, de jouer une saynète de théâtre, de chercher une solution au gaspillage énergétique ou à la pollution des plages, des forêts, etc.

N’oublions pas que les circuits des compétences exécutives sont situés dans le cortex préfrontal, que le stress est fortement délétère à ce dernier, et qu’à l’inverse, les situations pro-sociales lui sont fortement régénératrices. Ainsi, si nous souhaitons développer les compétences exécutives des enfants, il est essentiel que toute activité proposée le soit dans un environnement exempt de stress inutile et favorisant fortement le lien social chaleureux et empathique.

Développer l’intelligence relationnelle, morale & éthique

Dans les cinq premières années de vie, les circuits préfrontaux qui sous-tendent en grande partie nos capacités relationnelles, morales et sociales, se sont déjà bien déployés. Les enfants ont déjà construit des fondations sociales, morales et éthiques - de qualité, ou non. De 5 ans à 7 ans, ces circuits vont continuer de traverser une forte période de développement. Bien qu’elle diminue ensuite, la plasticité de ces circuits restera forte les années suivantes et l’enfant continuera de préciser et d’affiner ces qualités humaines fondamentales. En élémentaire, il sera donc demandeur de situations lui permettant d’exercer les fondations qu’il a déjà construites. Pour soutenir ce développement, nous pensons pertinent de :

  • Proposer des classes d’âges mélangés (entraide, émulation, coopération)
  • Soutenir le tutorat spontané
  • Soutenir l’envie des enfants de réaliser des activités en petits groupes
  • Mettre à disposition des protocoles simples et clairs de médiation en cas de conflits
  • Favoriser les Arts collaboratifs où l’on travaille ensemble pour une œuvre finale commune comme le Théâtre, la Lecture à plusieurs voix, la Danse, la Construction d’un objet ou d’une cabane, l’Écriture collaborative, etc.
  • Proposer des Jeux coopératifs tels que le Jeu de la Paix dans le Monde
  • D’inviter à réfléchir et agir collectivement pour des améliorations sociétales & environnementales.

Réveiller la motivation endogène de l’enfant

Nous pensons essentiel, que toute activité dans laquelle s’engage l’enfant - qu’elle soit individuelle ou collective - soit motivée par un élan endogène. C’est lorsque ce moteur intérieur est allumé que les circuits de la mémoire s’activent fortement et que la rétention est optimale. Mais surtout, c’est lorsque cette force de vie endogène est active que l’enfant se connecte à sa propre personnalité et à ses potentialités individuelles. Il reprend alors son autonomie et se fixe successivement des objectifs bien plus ambitieux que ceux que nous aurions pu fixer pour lui.

Tout se passe comme si l’individu - et d’ailleurs tout être vivant - était chargé d’un potentiel de vie, dont nous ne pouvons encore définir, ni l’origine, ni la nature, ni le but, qui tend non seulement à se conserver et à se recharger, mais à croître (…). Et tout cela, non pas au hasard, mais selon les lignes d’une spécificité qui est inscrite dans le fonctionnement même de notre organisme et dans la nécessité de l’équilibre sans lequel la vie ne pourrait s’accomplir. (…) Toute notre pédagogie visera justement à conserver et à accroître ce potentiel de vie que les méthodes traditionnelles entament jusqu’à l’éliminer parfois, et dont la persistance et l’exaltation sont comme le baromètre même d’une saine méthode. Célestin Freinet, Essai de psychologie sensible, 1950.

L’écueil à éviter est de croire et d’attendre que cette motivation se manifeste d’elle-même chez tous les enfants. De nombreux enfants ont été “déconnectés” de cette force intérieure autonome par les récompenses et motivations exogènes. Pour ceux-là, il s’agit d’aller “réveiller” cette énergie endogène créatrice. Et pour certains enfants chez lesquels elle est puissamment inhibée par toutes sortes d’entraves (écrans, stress, système scolaire traditionnel, etc.) il s’agira d’aller l’extirper, de “la secouer”, de la réactiver, de manière douce ou de manière plus tonique, fermement s’il le faut, et souvent, de manière directive en invitant l’enfant à réaliser des activités que nous pressentons comme capables de réveiller en lui l’enthousiasme. Il ne s’agit pas d’attendre qu’elle apparaisse d’elle-même, il faut aller la chercher. Ce moment de réorientation peut être une souffrance pour l’enfant qui peut se sentir perdu, ne sachant pas vers quelles activités se tourner. Dans ces moments-là, l’adulte doit conserver une posture qui pourrait se traduire ainsi _“Je sais que c’est difficile. Pour le moment tu as du mal à savoir ce qui te motive personnellement, mais nous allons trouver ensemble ! Ensuite, tu sauras plus facilement vers quoi te diriger tout seul.”

Cette posture de “guidance ferme et bienveillante” de l’adulte n’est pas évidente, elle se construit dans le temps et avec l’expérience. Il s’agit d’être lucide sur les difficultés des enfants tout en restant serein, confiant, et constant. Cette posture est essentielle, elle agit comme l’oxygène pour le feu disait Montessori. Le matériel n’est qu’un prolongement subsidiaire, un accessoire intelligent qui prolonge l’effet catalyseur de l’enseignant.

Les “combats”

En parallèle, il nous semble capital d’annoncer très explicitement aux enfants la nécessité de réaliser certains apprentissages qui constituent une base culturelle incontournable et non négociable sur laquelle ils pourront s’appuyer et rebondir dans leur vie : comprendre le code d’écriture mathématique, lire, écrire de manière correcte. Nous appelons cela les combats. Nous en avons fixé 4 : deux en langage, deux en mathématiques. Nous explicitons clairement aux enfants que nous serons intransigeants sur l’acquisition de ces compétences. Nous pensons intéressant de créer une émulation quotidienne joyeuse, rythmée, exigeante lors des regroupements autour de ces compétences (en plus de focaliser notre attention sur ces compétences toute la journée). C’est ainsi que nous avons procédé au sein de la classe maternelle de Gennevilliers : nous avons choisi les “combats” que nous souhaitions mener avec les enfants. Nous en avions très peu. Ils étaient clairement explicités et nous ne relâchions jamais la vigilance sur ces points auprès des enfants. Et ils le savaient. Pour en savoir plus, voir la vidéo “Regroupements” de l’accompagnement théorique.

A vous de fixer les vôtres bien évidemment, mais en voici quatre qui nous semblent essentiels, ainsi que des idées d’activités qui permettent de les animer en regroupement.

Comment organiser la classe ?

Voici une proposition d’ emploi du temps, à adapter bien évidemment selon vos souhaits et possibilités.

Les premières semaines, il vous faudra faire beaucoup de présentations d’activités autonomes par petits groupes de deux ou trois enfants : le premier objectif est que les enfants soient capables de faire des activités en autonomie pour qu’ensuite vous ayez la possibilité d’être un électron libre et d’aller, soit animer une activité avec un petit groupe, soit réaliser une présentation individuelle.

En début de semaine, sur un cahier que nous appelons le Journal de bord, vous pouvez coller une feuille de route qui permettra à l’enfant de savoir quelles sont les activités qu’il aura à accomplir pour la semaine. L’enfant utilisera les pages suivantes de son Journal de bord pour laisser une trace de ses activités (d’une addition, d’un dessin, d’un résultat d’expérience, etc.). Il pourra également écrire ce qu’il a fait “J’ai fait du tricot. Ensuite, j’ai fait des additions avec le petit boulier.”

Et, si cela peut vous être utile, voici une idée du matériel de fond pour un tel environnement, que vous pouvez commander dans les catalogues mairies.

Confiance en soi & Empowerment

Pour terminer ce long message :slight_smile: nous souhaitons évoquer un point qui nous semble capital. Nous pensons qu’il est important que les enfants comprennent et ressentent que chacun est unique et important - adulte ou enfant - et possède à la fois les capacités de réaliser tout ce qu’il désire profondément, et possède par ailleurs un pouvoir individuel considérable d’impact dans le monde.

Être disponible pour les enfants

Ces pistes pédagogiques constituent les bases d’une proposition que nous voulons vivante, dynamique, joyeuse, spontanée, où l’enseignant sera disponible pour les enfants sans être épuisé mentalement par la préparation de fiches et de séquences. Nous vous invitons à garder toujours cela en tête lorsque vous sélectionnerez de nouvelles activités “Cette activité va-t-elle me rendre moins disponible pour les enfants ?” Car la recherche nous l’indique clairement aujourd’hui : le paramètre le plus déterminant pour la réussite des enfants n’est ni la qualité du matériel pédagogique (bien que cela soit important) ni le nombre d’enfants restreint par classe (bien que cela soit important également), mais la qualité de la relation entre l’adulte et les enfants, ainsi que la pertinence des réponses pédagogiques que l’enseignant offre aux enfants. La disponibilité de l’adulte est donc indispensable.

Une piste intéressante : Une journée dans la classe de Sophie, documentaire tourné en Février 2016 à Saint Ouen dans une école élémentaire de 15 classes située en Réseau d’Éducation Prioritaire. Le film présente une classe de CP-CE2 dont le fonctionnement est entièrement basé sur l’autonomie de l’enfant.

Nous espérons avec ce message vous avoir offert des pistes concrètes et claires à partir desquelles vous pourrez vous appuyer et poursuivre vos recherches. Nous rappelons que nous n’avons pas eu la possibilité de les tester et qu’elles doivent donc être mises à l’épreuve de vos pratiques de classe. Céline (@CeCeline) et Anne (@Kej) sont disponibles pour répondre à vos questions.

Nous vous souhaitons un bel été… inspirant & reposant ! :palm_tree::sunny::hibiscus:


Boîtes de grammaire Montessori
Orthographe
Organisation de la classe en élémentaire
:us: Programmes et activités en anglais aux cycles 2 et 3 :gb:
#3

Bonjour à tous,
Il n’y a pas de mot assez fort pour exprimer ma gratitude devant cet énorme travail que vous mettez ainsi à disposition.
Comme vous le suggérez, je vais passer cet été à me l’approprier afin d’être plus efficace pour mes p’tits loulous. En retour, je vais essayer (suivant le temps dont je disposerai), de vous faire un retour objectif de son application dans ma classe de cycle 2 complet.
Un très grand merci et de très bonnes vacances (amplement méritées).
Cordialement.
Alain.


#4

Merci @Celine pour ces pistes, que je vais relire à tête reposée et m’approprier. Je n’oublierais pas de vous donner des retours dans ma petite classe de GS-CP-CE1. Si ça intéresse quelqu’un je peux partager la liste des ateliers et matériels proposés dans ma classe.
Encore merci et un bon été à tous.


#5

Oui ce serait très sympa de nous partager tes idées simples et toujours pertinentes :slightly_smiling_face: !

Il y a déjà 2 fils de discussions : activités individuelles en autonomie ou compétences exécutives en élémentaire.


#6

bonsoir, vous parlez beaucoup de sorties, de balades, et de prises photographiques, il me semblerait pertinent d’introduire le carnet de croquis( de poche) , pour développer entre autres l’observation globale et l’observation dans le détail, (avec ou sans prise de note), le croquis rapide (quelques secondes), et le croquis plus détaillé ( 5 minutes, 10…).il ne s’agit pas de “bien dessiner”, mais surtout d’ouvrir ses yeux , de mieux voir, de rester curieux, et actif. cela peut être une pose lors d’un trajet à pied, d’une sortie, en arrivant dans un lieu, ou bien lors de visite.


#7

Waouh est le premier mot qui me vient à l’esprit ! Merci mille fois pour ce travail d’aiguillage et de synthèse. Je vais débuter à la rentrée en classe unique (de la GS au CM2) et je souhaite mettre en place un tel fonctionnement. Je vous ferai également un retour sur la vie de ma future classe. Je vous souhaite un très bel été, le mien sera inspiré par vos mots ! Diane


#8

Bravo et merci pour toute cette réflexion, ces adaptations, ces pistes, @Celine, @Kej, @CeCeline, et toute l’équipe. Un bel été à vous !


#9

De saines lectures pour les vacances et des réflexions merci, :slightly_smiling_face:


#10

Merci pour ces partages! …
A quand des formations d’équipe dans les écoles??


#11

Merci à vous pour tout ce travail de réflexion que vous nous transmettez. Avec Anne, nous avions parlé des affichages de la classe: lettres rugueuses, planisphère, poutre du temps, bande numérique jusqu’à 1000, alphabet 3 écritures et les fiches de collection de mots (2 ou 3: on les change régulièrement). Anne, pourrais-tu nous envoyer la poutre du temps que tu as trouvée? Merci d’avance.


#12

Bonjour

Il me semble que la poutre du temps dont parlait Anne est sur le site de participassions


#13

Merci à vous pour toutes ces pistes, ces réflexions et ce travail !


#14

Merci @Helene35, je vais aller y jeter un oeil. Bonnes vacances.


#15

Merci beaucoup pour ce partage très très exhaustif !!! Je sors d’une formation Montessori, et ça fait des jours que je me triture le cerveau en me demandant comment mettre en place une telle pédagogie dans ma classe avec toutes les contraintes que sont les nôtres dans l’éducation nationale.
Je vais essayer de proposer des activités autonomes auto-correctives dès le départ. :wink: et je vous raconterai tout ça…
Par contre, ce qui est sûr c’est que je ne vais pas démarrer avec beaucoup de matériel…Mais je l’enrichirai au fil des semaines.
Je regrette un peu de ne pas avoir vu ce post avant de faire mes commandes, car j’ai pour le coup commandé beaucoup trop de cahiers…dans l’optique d’une gestion de classe de type classique…
J’avoue tout de même que je redoute un peu l’ouverture d’esprit ou non des parents…et surtout de mon inspecteur qui devrait me rendre visite cette année…


#16

@MagGlia, surtout vas y doucement. Adapte l’emploi du temps proposé à ton rythme, peut être en commençant par une seule plage d’autonomie dans la journée.

Quant aux cahiers, certains fournisseurs acceptent de les reprendre. Sinon tu auras du stock pour les prochaines années :wink:


#17

Lol oui pour les cahiers en effet j’aurai un super stock ! :wink:
Je crois en effet que je vais essayer d’y aller progressivement…tout d’abord parce que c’est l’inconnu pour moi et parce que j’ai du mal à organiser cela clairement dans ma tête sans avoir vu avant comment les élèves vont réagir…Je vais donc suivre ton conseil et essayer de m’organiser un emploi du temps avec effectivement une seule plage d’autonomie par jour, quitte à modifier ce fameux emploi du temps au cours de l’année…


#19

Un grand merci pour ce travail!!


#20

Un travail impressionnant, merci ! Plein de pistes et d’idées pour améliorer l’organisation de la classe pour la rentrée prochaine, encore un grand merci !!


#23

Bravo pour toutes ces pistes de travail! :grinning:
Bonnes vacances!


#24

Merci pour tout ce travail ! Ca tombe à pic, demain je vais chez ma collègue de 3H (CP) travailler… on aura de quoi faire !