Fabriquer un alphabet mobile


#224

Pour le groupe Facebook, c’est effectivement un groupe créé pour les participants à l’aventure belge.


#225

Ca marche, merci Zartine.


#226

Je crois que l’on peut éternellement débattre des avantages et des inconvénients respectifs de commencer par les capitales ou par les cursives. Sans compter que cela dépend aussi beaucoup du contexte (pays, collègues…). Il me semble qu’il y a des combats plus essentiels que celui-ci. Ce qui est important c’est que nous trouvions une cohérence et une logique dans ce que nous mettons en oeuvre pour les enfants, et nous ne pouvons pas faire abstraction de ce que les enfants vivent à la maison et dans les classes précédentes et suivantes. A chacun de faire ses choix, du moment qu’ils sont éclairés (et qu’on se réserve le droit de changer d’avis, si on prend connaissance de nouveaux éléments), c’est ça aussi la science !

Suite aux réflexions et essais menés en Belgique cette année, je vais commencer la lecture et l’encodage par les capitales (plus dans la tradition de l’école et des écrits que rencontrent les enfants dans la vie quotidienne) et passer à la cursive en milieu MS ou GS au moment de l’apprentissage de l’écriture.

Il y a cependant deux point qui me semblent non négociables :

  • donner le son des lettres BIEN AVANT de donner leur nom (et si ce coffret entre dans les familles et fait passer ce message il n’aura pas été édité pour rien !). D’ailleurs au passage, ce n’est pas un coffret “Montessori”. Ce sont de simples lettres magnétiques comme il y en a sur tous les frigo de France et de Navarre (en plus joli quand même :wink:), avec en prime les digrammes et un petit livret qui donne les bases aux parents pour aider en toute simplicité les enfants désireux de faire le “grand saut”. Et là il y avait un vrai manque.
  • travailler la posture des adultes. Encore une fois, et ça a été dit mille fois sur ce forum, on peut suivre n’importe quel plan à la lettre, aussi efficace, bien pensé et matériellement bien préparé soit-il, ce sera un échec si les adultes n’ont pas trouvé la posture bienveillante-ferme-soutenante-encourageante-et-ambitieuse qui le fait…

Quelle écriture utiliser en classe : capitales, script, cursive ?
#227

Si je comprends bien, le coffret de lettres magnétiques est destiné aux familles.
J’ai donc envie de donner mon avis en tant que maman : même si on fait attention à ne pas donner le nom des lettres à son enfant (ce que j’ai fait pour la 2ème parce que j’avais suivi l’expérience de Gennevilliers), si l’enfant l’apprend à l’école, c’est très difficile de lutter contre. Nous avons pratiqué l’IEF l’année de GS de ma fille et j’ai utilisé des lettres rugueuses cursives. Elle n’a pas eu de difficulté à apprendre le son des lettres. Mais si je lui montrais une lettre capitale, elle me donnait le nom (je ne sais pas ce que ça aurait donné si j’avais utilisé des lettres rugueuses capitales pour lui apprendre les sons alors qu’elle connaissait déjà les noms).

Pour en revenir au coffret, je crains qu’il soit surtout acheté par les parents de milieu aisé qui ont fait des études. Et ça risque de creuser encore l’écart entre les enfants des catégories favorisées, qui sauront lire à 4-5 ans au lieu de 6 ans en CP, et ceux des catégories défavorisées s’ils sont dans une maternelle traditionnelle. Alors que l’intérêt de l’expérience de Céline, et de sa diffusion, est de permettre à tous les enfants d’accéder aux apprentissages. Ce sont donc surtout les enseignants qui devraient être informés de l’importance d’apprendre le son des lettres avant leur nom. Ceux qui lisent ce forum et ont lu les lois naturelles sont avertis, mais est-ce que c’est le cas des autres ?


#228

Comme alternative, Il est facile de fabriquer un alphabet mobile en étiquettes plastifiées (avec éventuellement une bande aimantée collée au dos). Surtout qu’avec les capitales, on s’affranchit des “contraintes” de la cursive : que les lettres se touchent physiquement, donc découpe qui suit exactement le tracé. Là il suffit de découper des étiquettes carrées (voire rectangulaire). Bonus: on peut choisir sa police d’écriture et la taille :wink: Et en (ré)imprimer autant que l’on veut.

L’avantage principal du coffret dans ce cas est qu’il est joli. Et qu’il est tout prêt
Et que les lettres sont épaisses (pour éviter de les superposer). Mais pour ça on peut aussi coller les étiquettes sur du carton.