Quelle écriture utiliser en classe : capitales, script, cursive ?


#1

Bonjour à tous,

je ne sais pas quelle écriture utiliser pour les documents à destination des élèves: textes des comptines, recettes, étiquettes de prénom… Pouvez vous m’éclairer?
La cursive est elle réservée aux lettres rugueuses ou est elle utilisée autrement?

Merci beaucoup d’avance!

Belle journée


Capitales et cursives dans l'apprentissage
#2

Bonsoir,
Comme les enfants apprennent à lire et à écrire en parallèle, il est judicieux de ne choisir qu’une seule écriture au départ pour ne pas multiplier les difficultés : la cursive. La cursive parce que c’est celle que l’on utilise pour écrire (on ne va pas apprendre à écrire en script!). Un fois lecteurs, les enfants passent sans trop d’efforts à la lecture de lettres script, ils les découvrent dans les petits albums qu’ils commencent à lire.
Donc tout le matériel didactique destiné au démarrage de la lecture et de l’écriture est en cursive (lettres rugueuses, alphabet mobile, pochettes de lecture, étiquettes de lecture…).
Le reste des écrits de la classe est en script (comme dans la “vraie vie”!).
Enfin, c’est comme ça que j’ai compris les choses :wink:


#3

Bonjour Tiff,
le principe de base c’est qu’écrire à la main se fait en cursive, et écrire à la machine en “script”… donc, la lecture, c’est souvent du script parce que la plupart des livres et imprimés divers sont ainsi… et en fait, le lien entre les 2 écritures n’est pas un problème pour les enfants, ils vont très vite faire les correspondances, pour peu qu’ils les côtoient toutes les 2… Dans ma classe j’ai opté pour une police “script” simple (souvent Arial) pour la plupart des documents… mais pour les prénoms j’ai pris une police qui imite la cursive (et qui bizarrement s’appelle “script”) parce que c’est sûrement le premier mot qu’ils essaieront d’écrire et qu’ils auront donc un modèle prêt…


#4

Votre question m’intéresse ! Parce-que justement quand ma conseillère péda est venu me voir, je faisais des lettres rugueuses et elle m’a dit “mais les enfants ne côtoient que les majuscules, donc ils ne doivent pas vraiment faire le lien avec la cursive…” du coup je veux bien suivre vos réponses !


#5

Bonsoir,

De mon côté je me suis servi de ce que m’a dit ma formatrice Montessori: “on écrit en cursif mais on lit en script” Du coup tout ce qui incite à la lecture, je le fais en script, tout ce qui incite à l’écriture, je le fais en cursif (modèles divers, alphabet mobile etc…), et j’écris devant eux en cursive…


#6

@adelyne, qu’est-ce qu’ils côtoient en majuscules tes enfants ?


#7

Dans l’école où je suis, ils ont leur prénom en majuscule toute la PS et même une partie de la MS…du coup comme on est en début d’année et que j’ai des MS-GS, elle estimait qu’ils ne “connaissaient” que la majuscule…et que par exemple ils n’allaient pas associer que le “A” correspondait au “a” …que c’était la même lettre…


#8

C’est vrai que l’utilisation exclusive des majuscules en PS a été fortement recommandée et que du coup, les correspondances avec les minuscules, cursives ou script, sont bien plus compliquées… Alors que si on introduit les majuscules après les minuscules, il n’y a aucun problème de correspondance entre les 3 graphies possibles d’une même lettre… J’avais remarqué ces dernières années que je devais faire des tas d’exercices de correspondance majuscules/minuscules pour que les enfants s’y retrouvent, alors qu’avant qu’on nous convainque de supprimer les minuscules de l’environnement des PS, c’était bien plus facile !


#9

:confused: du coup tu me conseilles quoi ? j’avais pensé mettre mes lettres rugueuses au mur à hauteur des enfants et la correspondance majuscule au dessus?..


#10

ben oui c’est une bonne idée…


#11

Bonjour,
En tant que maman, cette question est très présente pour moi actuellement. Mon fils est en MS et depuis son entrée à l’école, on lui présente et fait écrire surtout les lettres en majuscules bâtons. En parallèle, à la maison, nous avons toujours fait beaucoup de phonologie depuis ses 2 ans et demi et le travail sur les sons l’intéresse beaucoup depuis cette année et il a beaucoup progressé. Avant il n’y avait pas de problèmes, les lettres l’intéressaient très peu et ils ne connaissait jusqu’à le rentrée de MS presque aucun de leurs noms, et savait que son prénom commençait par “ssssss”.Mais j’arrive à un moment où il veut vraiment apprendre le son de lettres et où je souhaiterais lui présenter les lettres rugueuses (donc en cursives) à un moment en plus où il se met à adorer tracer et dessiner. je sens que cela presse car il me demande d’assembler les lettre pour lui en rajoutant un phonème à chaque fois et le demandant “ça fait quoi?” je ressens que l’on pourrait aller très vite, assouvir son envie très forte de coder tous ces sons. Mais que faire quand à l’école on ne lui apprend que à tracer et reconnaitre des lettres bâtons (sans parler de les nommer !) ? Doubler la difficulté en lui faisant apprendre deux graphies dans un moment ou il aurait besoin de fluidité pour rester dans son élan? Après une longue réflexion, j’ai choisi de lui faire les phonèmes rugueux en majuscules d’imprimerie… ce n’est surement pas l’idéal car ça ne le prépare pas à écrire et les digrammes ne sont pas attachés (même si sur la même carte) mais ça a été un vrai soulagement car il connait en 2 semaines quasiment le son de toutes les lettres et les “avale” à une vitesse incroyable. Je me demande ce que vous pensez de cette solution, un peu bâtarde je le reconnais… et je me demande si dans la foulée (par exemple pendant les vacances), je lui introduis les lettres rugueuses en cursives pour démarre le codage avec un alphabet mobile cursif quitte à retarder son élan de composer des petits mots ou si j’attends du coup de nous ayons plus avancé sur le codage qui se fera alors en majuscule (j’ai des petites lettre majuscules magnétiques de djeco un peu trop colorées à mon goût mais pas trop mal)… Bref, cette progression vers a lecture est bien difficile à caler avec ce qui se fait en classe ! Un grand Merci à Céline pour la richesse des vidéos qui ont été mises en ligne et tout le reste :slight_smile:


#12

Bonjour,
j’ai juste envie de dire que les lettres rugueuses servent à l’apprentissage de l’écriture (qui sert à l’apprentissage de la lecture…) et donc je les ferais le plus vite possible en cursives.


#13

Je dirais de travailler sur la cursive également.
Dans ma classe (TPS-PS-MS-GS), les enfants connaissaient les lettres en masjuscule d’imprimerie.
Je leur ai présenté les sons avec les lettres rugueuses en cursive (donc tracé en cursive) et j’ai placé dans les casiers de l’alphabet mobile cursif sur l’un des côté de chaque casier une gommette avec la lettre en capitale d’imprimerie.
Cela pourrait permettre à votre enfant de faire la correspondance.


#14

Bonjour,
pour ma part je reste sur le principe : lecture en script et écriture en cursive.
Les enfants sont confrontés aux trois écritures, j’ai des étiquettes prénoms qui comportent les 3 + une initiale en police “bestioles” (voir sur le site matern’ailes) et en cours d’année, je coupe la partie initiale + capitales d’imprimerie.
Le lien entre les trois types se fait tout seul, sauf pour quelques lettres moins fréquentes.
Les enfants ont à leur disposition des réglettes plastifiées où ils trouvent les correspondances.
J’essaye de limiter les affichages qui sont inutiles si trop nombreux.
Voilà, voilà…
Patricia


#15

Merci beaucoup pour vos réflexions et toutes vos pistes. Ce qui me gênait était que l’apprentissage en majuscule n’était pas acquis dans son cas mais en cours et je ne voulais pas le décourager en mêlant 2 difficultés. On va donc très vite introduire les lettres cursives rugueuses avec un système de correspondance. Cela se fera peut être plus naturellement que je ne pense…


#16

Bonjour,
Ayant un simple niveau Moyenne Section, mes élèves connaissaient effectivement les lettres capitales. J’ai voulu faire abstraction de cela et recommencer en cursive, comme si de rien n’était mais j’y ai vu 2 inconvénients : malgré les correspondances affichées (ou sur réglettes) en classe, je sentais certains noyés et peu encouragés par tant de symboles + déstabilisation de ceux qui connaissaient déjà une partie des lettres en capitales et qui avaient du mal à y retrouver “leurs petits”. Je suis donc revenue à la capitale uniquement, pour déclencher une compréhension du code alphabétique, sachant que mes collègues de GS reprennent ensuite le travail de passage d’une graphie à l’autre. Depuis ça avance bien.

Il faut aussi faire en fonction du contexte. Avec une ATSEM présente 1h l’après-midi, je me suis simplifié la vie pour ne pas me noyer moi-même dans tout ça.
Charlène


#17

Bonjour à tous!
Cet été fut un été très productif puisque je fis la connaissance de Céline Alvarez en achetant son livre. Je le lus avec frénésie et retournai régulièrement dans ma classe pour enlever tables, chaises et préparer différemment le matériel sur des petits plateaux.
Je voulais vous demander ce que vous me conseilleriez de faire au niveau des étiquettes et imagiers sachant que j ai un cours simple de moyenne section. Ils ont appris à reconnaître leur prénom en lettres capitales en petite section.Merci pour vos précieux conseils!


#18

Ca c’est important ! Merci de le souligner. :slightly_smiling_face:


#19

Bravo pour cet élan de changement Corinne :slightly_smiling_face:

Ces deux dernières années, j’ai eu des MS (et aussi des GS) qui avaient eux aussi appris à écrire et reconnaître leur prénom en capitale.
Je les ai laissé écrire leur prénom comme ils savaient le faire (ça a été assez dur de les faire passer au cursif même), mais pour le reste j’ai attaqué la présentation des lettres rugueuses comme si de rien n’était. Et ça s’est très bien passé.
Beaucoup connaissaient le nom de toutes les lettres, mais comme les symboles graphiques étaient différents, passer aux sons n’a pas été compliqué finalement. Je pense qu’il y aurait beaucoup plus de confusions sons/noms des lettres en restant en capitale.
En effet bonus, cela a permis une discussion avec ma collègue, et réalisant que l’apprentissage des noms des lettres fait en PS/MS était inutile aux enfants ensuite, elle ne le fera plus. (J’ai une collègue en or !)

Belle rentrée Corinne, et beaucoup de plaisir sur ce nouveau chemin :+1:


#20

Merci infiniment d avoir pris le temps de me répondre! Je te tiendrai au courant de l évolution de cette nouvelle organisation! Belle rentrée à toi!