Quelle écriture utiliser en classe : capitales, script, cursive ?


#61

Je viens de regarder la vidéo, merci beaucoup ! J’ai donc du pain sur la planche!
Je vais devoir confectionner mes ateliers car pour l’heure je n’ai pas le budget pour les acheter.
Des idées pour confectionner les lettres rugueuses?


#62




#63

Bonjour,
Je suis en PS cette année et commence en année 0 (avec ateliers semi-dirigés pour l’atsem pour qu’elle ne soit pas trop perdue…). Ma collègue de MS a lu les lois naturelles de l’enfant et a quelques ateliers autonomes (mais gère sa classe de manière traditionnelle). Je ne sais pas quel positionnement avoir quant à l’apprentissage de l’écriture du prénom en majuscule d’imprimerie… De plus, dans les programmes, il est juste noté que l’enfant doit savoir écrire son prénom en cursive en fin de GS.
Que faites-vous? Leur apprenez-vous à écrire leur prénom en PS? si oui, avec quelle écriture? Si je ne leur apprends pas, j’ai peur que ma collègue de MS ne comprenne pas et “m’en veuille”…
D’autre part, de quelle manière abordez-vous le graphisme en PS? avez-vous une progression?
Et enfin, avec quelle écriture écrire le prénom sur les cahiers et porte-manteau?

Merci d’avance pour vos retours si précieux!
M.


#64

J’ai des PS/MS et j’ai tenu ma réunion de rentrée vendredi soir. Voici un extrait du compte-rendu que je viens de terminer et que je distribuerai lundi :slight_smile:
“Questions des parents : Quand les enfants apprendront-ils à écrire leur prénom ?
J’apprends aux enfants dès la Petite Section à tracer au doigt les chiffres et les lettres “en attaché” sur support rugueux ou dans du sable… Ils connaissent ainsi le bon geste pour chaque lettre avant d’avoir acquis la dextérité nécessaire à la bonne tenue du crayon pour cet exercice très difficile avant 5 ou 6 ans.
Ceux qui le souhaitent écrivent leur prénom en capitales d’imprimerie mais je ne le leur apprends pas systématiquement, car apprendre à écrire c’est apprendre à écrire “en attaché”…
C’est généralement en Grande Section que l’apprentissage de l’écriture cursive commence, mais si des enfants plus jeunes ont envie d’apprendre à écrire, je les encourage et je les aide. Tous les enfants de ma classe s’entraînent à écrire en même temps qu’ils découvrent le son des lettres à travers divers jeux, dans du sable, en pâte à modeler, sur ardoise, en manipulant des lettres déjà écrites pour composer des mots ou des sons, et ils le font sur feuille ou dans leur cahier quand ils se sentent prêts…”.


#65

Et sinon je ne fais plus de “graphisme” ni en PS ni en MS… en dessin libre je les vois tracer naturellement tout ce que je passais du temps à leur “apprendre” : des lignes verticales ou horizontales, des quadrillages, des lignes sinueuses longues, des ronds, des boucles, des vagues, des pointillés, etc… plus rarement des lignes brisées mais je ne le proposais qu’en fin de MS car c’est difficile, surtout si elles sont obliques… (du coup l’écriture en capitales d’imprimerie en PS, bof…)
Mais j’ai des plateaux avec les formes graphiques rugueuses de base et les mêmes avec les formes en creux dans un support bois avec un curseur à déplacer…(trouvé chez Pichon) Il y a aussi les formes à dessin et des gabarits de formes diverses, les ardoises et le plateau de sable avec un stylet… tout ça me parait largement suffisant, sans parler des activités pratiques qui aident les enfants à utiliser efficacement la fameuse “pince pouce/index majeur”…
Et donc pas de progression collective, mais en individuel on peut dire : plaques de formes graphiques à curseur, puis plaques rugueuses au doigt, puis les mêmes avec sable ou ardoise, puis éventuellement avec crayons sur feuilles (mais c’est pas obligé que tous les enfants aient envie de le faire en exercice avec les plaques, par contre ils s’en serviront sûrement dans leurs productions libres) puis ou en parallèle plateau des formes à dessin et/ou gabarits avec crayons, en même temps que des coloriages libres (avec des très gros traits noirs pour les premiers essais)…


#66

Merci isa1 pour ces précisions. Je ne vois pas où tu as mis ton extrait du compte-rendu de ta réunion de rentrée. Je serai intéressée pour la lire. Merci.


#67

Je viens de rajouter des guillemets au début et à la fin de l’extrait dans mon message (n°1)
Je veux bien poster l’intégrale mais c’est un peu long et le reste n’a aucun rapport avec le graphisme ou l’écriture…


#68

Merci isa1 pour cet éclaircissement.
Je me pose encore la question pour ma collègue de MS cependant (comment va-t-elle prendre le fait que ses futurs élèves ne sauront pas écrire leur prénom en majuscule?..:face_with_raised_eyebrow:)
Et pour les étiquettes des cahiers ou étiquette présence, est-il judicieux de mettre deux écritures? (majuscule et script?)… Car dans les programmes, les enfants doivent connaître la correpondance entre les 3 graphies… (mais est-ce que cela ne fait pas beaucoup pour un petit cerveau de 3-4 ans?)


#69

Pour ta collègue de MS, tu peux peut-être lui poser la question… et si elle te dit que oui, elle aimerait vraiment que les MS sachent déjà écrire leur prénom en arrivant dans sa classe, tu peux faire quelques séances en fin d’année pour le leur apprendre à chacun, en capitales donc parce qu’en cursive c’est illusoire à cet âge, sauf pour les Téo, Léa ou Tim qui ont la chance d’avoir des prénoms courts et faciles… Pourquoi pas même en APC…
Pour les différentes graphies des lettres, en fait s’ils les fréquentent dès la PS ils font les liens assez facilement très vite… Mais le choix de l’écriture des différentes étiquettes prénoms est une question que je me repose presque tous les ans !
Cette année je leur ai fait une étiquette prénom-photo avec d’un côté leur prénom en script avec la majuscule au-dessus de la photo, et de l’autre le prénom idem au-dessus de l’initiale de leur prénom dans les 3 écritures… Sur les porte-manteaux, les casiers et les cahiers de vie, je leur ai mis leur prénom en script avec la majuscule… et pour les MS j’ai fait autrement, j’ai privilégié la cursive…
En fait il n’y a pas de règle, il y a juste cette remarque de bon sens : “on lit en script, on écrit en cursive”… à partir de là, chaque enseignante fait comme elle le sent…


#70

@melo77 Peut-être peux-tu en parler avec elle tout simplement. Donner tes arguments et entendre les siens. C’est quand même mieux pour tout le monde quand il y a une certaine cohérence au sein de l’école.
Et quelle que soit l’écriture que finalement vous décidez d’enseigner en PS, je crois qu’il est très important de bien faire attention à la tenue du crayon, c’est très difficile de passer les mauvaises habitudes une fois qu’elles sont installées.


#71

Merci beaucoup isa1, ta réponse est très claire. je vais effectivement lui en parler tranquillement (j’ai le temps…), et l’idée de l’étiquette présence avec les deux côtés me séduit bien.
Leila, je suis d’accrd avec toi sur le fait d’en discuter entre collègues, c’est important! Quant à la tenue du crayon, oui, j’en fait mon cheval de bataille:wink:!


#72

J’ai discuté avec ma collègue de MS et elle m’a dit qu’elle n’attendait pas de mes élèves qu’ils sachent écrire en arrivant dans sa classe (c’est déjà ça!). Du coup j’en ai profité pour lui demander ce qu’elle pensait de l’apprentissage de l’écriture en majuscules d’imprimerie (en lui montrant que dans les nouveaux programmes, il est écrit que l’enfant doit simplement savoir écrire en cursive en fin de GS).
Elle pense que c’est nécessaire que l’enfant apprenne la majuscule car c’est une écriture plus simple (pour elle), et cela permet à l’enfant de pouvoir écrire ses propres mots seuls le plus tôt possible…
Qu’en pensez-vous? je n’ai pas su trop quoi lui répondre car je n’ai aucune expérience d’apprentissage de la cursive dès le plus jeune âge…


#73

J’ai utilisé de nombreuses années l’écriture en capitales. Depuis l’année dernière je suis passé à la cursive dès le début. il ne faut pas le nier, les enfants de ma classe savaient écrire leur prénom en capitale plus rapidement que maintenant en cursives…mais finalement, je ne pense pas que ça ait de l’importance…Je m’explique: seuls certains enfants ont le désir d’écrire leur prénom, je les aide à le faire, au besoin en guidant leur main…ceux que ça n’intéresse pas n’écrivent pas…ils écriront plus tard quand ils seront prêts et intéressés.
Par ailleurs ils pourront former leurs premiers mots avec l’alphabet mobile, sans être bloqués par les gestes d’écriture…
Du coup, je pense que pour ta collègue, tu peux insister sur le fait que tu travailles le sens d’écriture avec les lettres rugueuses et la motricité fine avec de multiples ateliers…et que tes élèves devraient être prêts à apprendre à écrire assez vite même s’ils n’ont pas été spécifiquement exercé à cette discipline. Si certains écrivent en cursive en arrivant dans sa classe tant mieux! ça l’incitera peut-être à tenter le coup pour les autres…sinon, ils verront ça plus tard…ce n’est pas le plus important…


#74

Bonjour @melo77,

Je suis dans un peu près le même cas que toi. Ma collègue de MS GS fait un excellent travail de manière très traditionnelle. Elle a besoin que ses futurs élèves sachent écrire leur prénom. Après m’être beaucoup questionnée je suis restée sur ma première idée : utiliser la capitale. J’ai fabriqué mes lettres rugueuses en capitale, j’ai acheté des lettres mobiles en capitale, etc… et je ne passe à la cursive qu’en milieu de MS pour les élèves qui en sont capables. Je suis consciente que c’est faire 2 fois le travail, mais je trouve que c’est un bon compromis… il n’y a pas de bonne solution, adapte-toi à ce que tu crois en fonction des caractéristiques de ton école… Bon courage


#75

Bonjour,
Je suis en année transitoire et je m’interroge sur la pertinence de ne présenter que l’écriture cursive dès la P.S., ainsi que sur le fait de présenter les mots en cursive et non en script.
En effet,

  • je trouve que l’on se prive d’une possibilité d’écriture autonome chez les plus jeunes qui demandent souvent “comment ça s’écrit maman? papa?..” ou même, pour les plus à l’aise d’essais d’écriture seuls. Hors, si on ne présente que la cursive, il faut du temps pour apprendre à écrire et cela ne risque t-il pas de gêner les enfants?
    -de plus, l’écriture cursive n’est utilisée que pour écrire alors que l’écriture “script” est utilisée pour lire donc je m’interroge…
    J’ai besoin d’éclaircissements!
    merci

#76

oui il faut du temps pour apprendre à écrire! en attendant, il faut aider les enfants en guidant leur main s’ils veulent écrire avec un crayon…ou proposer l’alphabet mobile qui permet aux enfants d’écrire leurs premiers mots seuls.
Pour l’écriture script, elle est dans ma classe effectivement présentée aux enfants comme l’écriture des livres, celles que l’on lit…et la cursive celle que l’on écrit (devant les enfants). Je ne présente de mots écrits en cursive que pour les enfants qui commencent à lire de petits mots dans les premiers tickets de lecture que les enfants peuvent prendre en autonomie…parce que quand ils commencent à lire, ils veulent lire tout le temps et c’est impossible sans négliger les autres enfants de leur écrire continuellement de petits mots pour chacun…


#77

Merci pour cette réponse. Pour cette année, de toutes façons, ça ne changera rien mais je vais y penser pour l’année prochaine!
Pour autant, je n’ai pas les P.S. (notre configuration spatiale et humaine rend cela impossible) donc chez les P.S. je ne peux pas imposer mon point de vue à des maîtresses qui changent chaque année…


#78

Je viens de regrouper ici tous les sujets qui tournent autour du choix capitales/script/cursives… ne soyez pas surpris :rofl:.


#79

Bonjour!

En vous lisant j’ai bien compris l’utilisation des différentes écritures: le script pour la lecture et le cursif quand on écrit…
Cependant je suis toujours perplexe quant à l’utilisation des différentes écritures pour les prénoms: @Celine ne pouvez vous pas nous aider en expliquant comment vous avez fait vous? Lorsque les enfants découvraient leur prénom en quelle écriture était ce, et avec une majuscule ou pas?
Merci!


#81

Bonjour
Apprenez vous à vos élèves en PS les lettres capitales.
Il paraît qu’ il y a aux évaluations de CP dictée de lettres capitales.