Ressources & liens pour la Musique


#44

Bonjour, un énorme merci pour ce partage !


#45

Bonjour,

J’ai, moi aussi, beaucoup utilisé les Gounjous en élémentaire il y a quelques années et j’ai essayé en maternelle (PS-GS) cette année, ils ont adoré !
Pour ma part, j’ai tous les volumes de 1 à 8 sur CD mais je ne sais pas comment je pourrai les partager… si quelqu’un s’y connait un peu en informatique, je suis preneuse.
J’ai également le volume 1 de “A la recherche des instruments”.


#46

Tu veux dire que tu aurais 4 volumes supplémentaires ?
Par contre, si tu regardes bien, il y a déjà à la recherche des instruments sur le lien.

Alors, pour passer du CD au format numérisé, ça dépend quel ordi tu as.
Fais une recherche “convertir CD en mp3” et tu devrais trouver.


#47

Sous linux, il suffit de faire glisser les fichiers/dossiers sur l’ordi pour copier un CD.

Ensuite pour convertir en .mp3, il y a des programmes et ça peut se faire en ligne de commande.


#48

Bonjour, bonsoir,

Je me présente, je suis orthophoniste, logopède comme on dit en Belgique, je travaille dans l’enseignement spécialisé maternel et primaire et en intégration dans les écoles ordinaires. Je m’intéresse à la musique comme support aux apprentissages et de façon plus globale à la musicothérapie. Je vous partage ici une de mes utilisations
avec des clochettes colorées.
Belle journée ou soirée :slight_smile:
Rolande

Coder décoder Livre 2 v 15 09 18.pdf (1,4 Mo)


#49

Bonjour Rolande
Merci pour ton partage !
J’ai regardé tout en détail… Je suis prof de piano.
Est-ce que le passage du niveau B3 au niveau C1 est à 100% accepté ?
Et surtout je voulais savoir comment tu distribues les fiches, est-ce que c’est une fiche par jour, est-ce que c’est en fonction des enfants, est-ce que tu peux me donner un exemple ?


#50

Bonjour Caro,

J’utilise les fiches en fonction des enfants en séance logopédique. J’ai travaillé avec des enfants porteurs de handicap intellectuel modéré à sévère pour qui l’entrée dans le code écrit était quasi impossible.
Après un mois d’essai avec une méthode « traditionnelle » pas moyen de leur faire lire de petites syllabes.
Je leur ai donc proposé de travailler en musique. Et là « effet baguette magique » en 4 séances ils savaient lire et écrire les notes de musique sous dictée et sans modèle (le nom des notes). Quelle motivation et quelle joie pour eux :slight_smile:
Donc ma démarche est plutôt d’ordre thérapeutique. J’utilise les clochettes et mon livret pour entrer dans le langage écrit : sens de la lecture, coder décoder, et motivation. L’an dernier j’ai suivi une post-formation en musicotherapie, et les résultats que j’obtiens en séances m’encouragent à poursuivre. Petit détail, j’ai commencé une formation musicale (solfège) au mois de septembre de cette année :blush:


#51

Pour donner un exemple, un enfant qui a des difficultés au niveau du sens conventionnel de la lecture, j’utilise le niveau A1 puis A2 et A3 l’enfant joue la comptine sur les clochettes et entend si ça ne sonne pas correctement.
Très vite il arrive à la fiche A3. Ce qui est déjà très encourageant. Là je fais le lien avec la lecture. « Tu vois, tu as lu le code couleurs et joué la comptine ! »
Si mon objectif est de travailler la lecture, j’utiliserai le niveau B. C’est là que les enfants écrivent leur « partition » sous dictée, en parallèle, j’utilise les gestes de Mme Borel-Maisonny. Les résultats sont impressionnants :blush: J’ai ajouté le niveau C pour m’assurer qu’ils lisaient le nom des notes et pas uniquement le code couleur.
Avec un enfant non verbal, je n’utilise que le niveau A et la comptine chantée permet de rentrer en communication avec un enfant autiste par exemple. À partir de la comptine, on peut créer un scénario social en changeant les paroles. Les possibilités sont infinies et la joie et la bonne humeur au rdv :blush: