Fil de discussion pour ceux qui se lancent à la rentrée 2018 (maternelle)


#184

Quand je vérifie qu’un enfant, par forcément un grand d’ailleurs, est capable de présenter une activité avec des gestes et des mots précis, je le valide en collant sa photo sur l’activité, en tant que tuteur, et il en est très fier.


#185

Merci pour ta réponse que j’avais lue plus haut. Cela veut dire que tu as une feuille pour chaque atelier sur laquelle la ou les photos des élèves capables de montrer l’atelier ? Peut-on envisager de mettre un trombinoscope et de surligner la photo de celui ou ceux qui peuvent être des référents ?
Par contre quand est-il de l’ordre des présentations avec ce système ? Est-ce toi qui oriente toujours ou bien un élève peut demander à ce qu’on lui explique n’importe quel atelier qui l’intéresse ?


#186

Bonjour ! Même question, peux tu nous dire comment tu " colles sur l’ activité" ? , tu as un affichage pour cela ? Moi j’ ai juste le temps de cocher en vitesse sur mon cahier de suivi à qui j’ai fait la présentation, mais j’ ai des TPS PS, donc c’est parfois difficile


#187

Ça c’est une super idée! Je vais tester. Tu as un affichage pour le tutorat?


#188

Alors aujourd’hui, j’ai laissé de côté des principes que je m’étais imposés depuis le départ et j’ai laissé aux élèves la possibilité de prendre l’atelier de leur choix à partir du moment qu’ils aient assisté à une présentation (suite de mon message sur les présentations individuelles ou pas). Hé bien cela m’a changé la vie. Je n’ai pas eu l’impression d’enchaîner validation puis présentation. J’ai eu le temps de me poser et d’observer plusieurs enfants et de pouvoir valider plus d’ateliers qu’en temps normal, d’avoir le temps de réexpliquer tranquillement un atelier, de dire à un élève signalé comme étant en difficulté qu’il pouvait reposer un atelier qu’il jugeait trop compliqué. Il a alors choisi de reprendre un atelier sur lequel il s’acharne depuis septembre et qu’il est enfin heureux de pouvoir mener presque à son terme. Et c’est quand je vois cet enfant progresser parce qu’on lui laisse le temps de le faire que je me dis que je suis dans la bonne voie.
Je vous remercie donc pour votre aide qui est vraiment précieuse lorsque l’on est seule dans son école à fonctionner ainsi.


#189

Merci de vos conseils. J’ai fait un premier gros tris et je verrais le reste plus tard … (oui je repousse )


#190

Wahoo vous m’épatez, je ne sais pas comment vous trouvez le temps d’en faire autant … Pour ma part j’ai juste repris le principe de Marion http://laclassedemarion.eklablog.com/carnet-de-suivi-a131066896 et pour l’instant certains n’ont presque rien de collé … Car ils utilisent toujours beaucoup les activités individuelles. Et j’ai déjà du mal à trouver le temps de coller les photos avec eux…
J’aime beaucoup l’idée du tuteur, mais après comment gérer le suivi des présentations ? Si c’est un tuteur qui la fait, comment savoir si on est occupé quelles présentations ont été faites ?


#191

Bonsoir @Psychee , @Edefia et @dragonne63

Les enfants ont chacun une petite barquette (casier de rangement pour les vis en bricolage) dans lequel ils ont des étiquettes prénoms et des photos. Je n’ai pas d’affichage, je scotche les photos directement sur les activité s’il y a la place, ou sur l’étagère de rangement à côté de la photo de l’activité, ou sur la couverture du livre… Je me fais une petite liste récapitulative que j’essaie de tenir à jour, mais sinon je vais voir directement sur les étagères. Il faut que cela soit simple !

Quand je leur présente une activité, ou que je leur lis une histoire, je leur demande s’il souhaitent continuer à s’entraîner. Si oui, ils peuvent aller chercher une photo noir et blanc que je scotche sur l’activité.

S’ils le souhaitent, ils peuvent valider une activité qu’ils connaissent bien ; je vérifie alors qu’ils sachent présenter à un autre élève avec des gestes et des mots précis. Si c’est le cas, je scotche leur photo en couleur.

Ils en sont fiers, et jouent leur rôle de tuteur avec plaisir quand un petit vient avec l’activité ou le livre dans la main leur toucher l’épaule et leur demande de leur raconter le livre ou leur montrer l’activité. Cela me décharge d’une partie des présentation, tout en responsabilisant les élèves qui doivent réinvestir leurs connaissances en les présentant.

Inversement, un grand qui connait bien une activité pourrait aller trouver un élève qui a collé une photo noir et blanc pour lui proposer de l’aider à s’entraîner. Mais je mentirait en disant que j’observe ce comportement spontanément dans ma classe pour le moment. Mais ça viendra, en les encourageant en ce sens … Ca peut me me permettre en tout cas de guider un élève qui ne saurait pas quoi faire.