Qui a une classe de 32 élèves (ou plus) ?


#2

Bonjour !

Première question : vas-tu pouvoir garder tes PS de cette année en MS ?
Si oui, alors un gros effectif me semble moins problématique. La première année est la plus dure car il faut installer le fonctionnement (si c’est ta première année ?), c’est ce qui est difficile lorsqu’on a un simple niveau et/ou qu’on change d’élèves chaque année, il faut tout reprendre à zéro … Si c’est non, alors c’est en effet plus compliqué et je comprends ton inquiétude. As-tu un.e Atsem sur lequel/laquelle t’appuyer ? Quel type d’outils utilises-tu pour le suivi ?

Je te conseillerais de simplifier au maximum tes outils de suivi et d’évaluation des élèves, quitte même à très peu t’en préoccuper sur la première période pour avoir du temps à consacrer à l’installation des enfants dans la classe. Peut-être aussi peux-tu proposer une activité collective avec l’Atsem ou des activités déjà connues des jeunes enfants en début d’année, pour ne pas avoir chaque jour à suivre les 32 enfants car en effet ça parait impossible.

Une fois que le fonctionnement est un peu mieux acquis par les nouveaux arrivants dans la classe, tu pourrais par exemple aussi te fixer un nombre d’élève à suivre chaque semaine et ne te préoccuper que de ceux-là (Par exemple tu t’intéresses spécifiquement au suivi de 8 ou 10 enfants chaque semaine, et tu tournes sur 3 ou 4 semaines). Si ton Atsem te suit, vous pouvez vous organiser de façon à ce que tu prévoies des pistes de présentations et d’activités à suggérer aux enfants en fonction de ce qu’ils connaissent déjà, il/elle s’occuper de suggérer ou de faire des petites présentations simples ou en petit groupe à certains enfants pendant que tu te concentres sur les présentations plus importantes et le suivi plus spécifique de quelques enfants.

Ces propositions ne sont que des pistes, j’ai déjà eu des classes à 30 ou 32 élèves par le passé mais jamais avec un fonctionnement qui favorise l’autonomie, je n’ai donc pas de tampon “testé et approuvé” pour en garantir l’efficacité !:grin:

Je te souhaite bon courage pour cette répartition et la préparation de l’année prochaine.:blossom:


Petites victoires petits bonheurs au quotidien
#3

Bonjour @coccinelle
J’ai effectivement 36 élèves répartis sur tous les niveaux de maternelle, de 2 à 6 ans.
Et c’est d’ailleurs cet effectif chargé qui m’a conforté dans mon choix de passer à cette organisation pédagogique en activités libres autonomes. La mise en place des activités s’est faite progressivement sur l’année Programmation 2017-2018 - Projets année.odt (26,4 Ko). Et, en effet, j’ai lâché prise quant au suivi individuel au jour le jour, faisant confiance aux enfants. Dans l’ensemble, je suis pleinement satisfait de la progression de chacun et de l’ambiance de travail de la classe, même si en fin d’année il faut déplorer qq régressions dans le comportement des GS (petits chahuts, rangement). L’autonomie de mon groupe classe me permet, quand je n’ai pas trop de soucis de discipline à gérer, de m’attacher au travail individuel avec les élèves qui en ont besoin ou qui sont demandeurs. Ce que je ne pourrait pas faire avec un fonctionnement traditionnel et un tel effectif, à courir à longueur de journée après les activités dirigés de tous mes groupes d’élèves. Bref, c’est positif, et je t’encourage à te lancer sereinement comme tu le sens. Bonne continuation.


#4

Bonjour,

36 vraiment? Et moi qui rédige régulièrement des courriers pour manifester mon mécontentement d’un accueil de 28 élèves par classe!!

Lorsque qu’une ATSEM n’est pas remplacée, un courrier part aussi dans la journée. Sinon, tout le monde s’épuise, enseignants comme ATSEM. Ce n’est pas normal.

Personne ne pousse de cris avec un tel effectif?

Belle soirée


#5

On a une demande d’ouverture en cours, mais qui n’est pas prêt d’aboutir vu que 16 postes sont supprimés dans le département. C’est juste un avant-goût de la réduction drastique du nombre de fonctionnaires prévue dans le pays en vu de casser et privatiser le service public. Il y a des manifs en ce moment !


#6

Bonjour,

C’est assez hallucinant. Au niveau de notre groupe scolaire, nous allons avoir une ouverture de classe en maternelle et une fermeture de classe en élémentaire. Bien sûr, cela ne fait pas plaisir. Mais nous ne sommes pas en REP et les CP étaient cette année 19/classe.

Alors bon, j’estime qu’il y a des zones davantage sinistrées qui sont prioritaires, pour ne pas aller râler gratuitement.

Oui il y a des manifestations. Mais pourquoi les parents de votre école ne se mobilisent pas pour faire plier l’Inspection? 36/classe. Je crois que je n’ai jamais entendu un effectif aussi haut en maternelle.


#7

Moi non plus.
Serait-ce un choix pour décharger les autres classes ? Ou bien avez-vous pris beaucoup de TPS qui alourdissent les effectifs énormément ?


#8

J’ai eu un témoignage d’une maman dont l’enfant est scolarisé à Argenteuil en PS: 35 élèves…les autres classes sont aussi très chargées, au moins 30 par classe…
Pour moi, on n’est pas loin de la maltraitance…autant pour les enfants que pour les adultes qui les encadrent! Je ne vois pas comment peut on offrir la sécurité affective dont ont besoin les enfants de cet âge avec de tels effectifs, d’autant plus que dans le cas que l’on m’a décrit, ce sont des simples niveaux uniquement, dont pas de possibilité de s’appuyer sur les plus grands pour aider les plus jeunes…


#9

Je suis bien d’accord avec vous, avec 30 élèves par classe ou plus, je vois mal comment on peut assurer la sécurité affective. A quoi s’ajoutent les nombreux changements d’adultes au cours de la journée (personnel de la cantine, animateurs des activités périscolaires…).
C’est pour ça que je trouve contradictoire les assises de la maternelle (qui, d’après ce que j’ai compris, ont mis en avant l’importance de la sécurité affective des enfants pour les apprentissages) et l’instruction obligatoire à partir de 3 ans.


#10

Merci pour vos réponses. Je suis bien d’accord avec vous, pour dire que 30 enfants par classe en maternelle, c’est beaucoup trop pour rester serein, attentif et zen. Et que dire de 36 … (à part courage, admiration et … folie !!!) Alors oui, je garderais mes PS de cette année. Cette répartition doit être rediscutée, nous allons essayer de trouver une meilleure solution, je vous tiens au courant…


#11

Depuis 35 ans que je fais ce métier, dont 22 en maternelle, j’ai testé des effectifs de 18 à 31 élèves… Et je dis souvent qu’à partir du 25ème chaque enfant compte double… Au niveau du bruit de fond, au niveau du temps de préparation ou de suivi, à tous les niveaux…
Alors 32, ou 36 !!! Une classe unique maternelle, avec des TPS… Je ne comprends pas, les TPS ne devraient tout simplement pas être inscrits… D’autant que maintenant, la TPS est censée s’imbriquer avec des “classes passerelles” beaucoup plus contraignantes que l’école maternelle…
Chez nous depuis que ces nouvelles dispositions de classes passerelles ont été pondues, et que ça semble réservé aux REP+, eh bien la mairie n’inscrit plus de tout petits… Il a même fallu que j’argumente pour qu’ils acceptent d’inscrire à l’école et à la garderie-cantine les enfants de PS même s’ils n’auraient 3 ans qu’après septembre mais avant le 1 janvier suivant…
Pour coccinelle, si toi tu dois avoir 32 PS/MS, quels sont les effectifs prévus de tes collègues ?


#12

Bonjour Florian,
Est ce que tu as une grande classe ? Car cela me semble une condition indispensable pour accueillir un tel effectif dans de bonnes conditions.


#13

J’ai une classe petite qui est toute en longueur (c’est un ancien préau qui a été aménagé), attenant à une autre petite salle ; le tout fait une surface correcte, mais ça a été dur à aménager que ça ne fasse pas couloir. Je suis assez satisfait maintenant. L’inconvénient d’avoir deux salles est qu’un adulte doit rester dans chaque salle, on a nos habitudes avec mon Atsem, et on intervertit si besoin. Souvent, je me mets en observation entre les deux salles. L’avantage, c’est que les enfants se répartissent et cela diminue le bruit de fond. Je vois bien la différence entre les dix minutes d’accueil avec les parents où on est tous dans la première salle, et puis quand j’ouvre la deuxième salle, l’ambiance devient plus calme.

J’utilise aussi beaucoup la cour, les enfants peuvent aller travailler dehors quand il fait beau. Et on a une superbe salle de motricité, mais pas attenante, je ne peux pas les laisser y aller en autonomie. Je l’utilise une partie de la matinée comme salle d’activité autonomes avec des ateliers qui demandent plus d’espace, dont la motricité, la musique, le théâtre, les constructions… Sinon, on va en forêt, et là l’espace est immense…


#16

Au dernières nouvelles, j’ai 38 élèves maternelles prévus dès la rentrée, certainement plus en cours d’année. Nous sommes maintenant en comptage, comme 8 autres écoles sur le département de l’Ardèche, avec seulement 4 postes disponibles. Cela se jouera à la rentrée…
Les parents sont mobilisés, une pétition circule, mais la charte du forum m’interdit de vous mettre le lien. Merci quand même pour votre soutien.


#17

29 eleves en MS cette annee. J en aurais 30 voire sûrement plus l an prochain en PS MS avec des élèves donc “tt neufs” comme depuis 3ans… impossible de suivre tt le monde impeccablement ms ca ne serait pas mieux en traditionnel alors…
Pr précision je suis dans le privé…


#18

Trouvée!! et signée!!


#19

Que ça fait du bien de voir écrit ce que l’on pense chaque jour tout seul dans son petit coin!!!
30 l’année passée, 29 l’année prochaine, une classe pas très grande…et du coup, toujours le sentiment de ne pas être à la hauteur!!!
Florian,on devrait tous venir en stage dans ta classe!..mais comment fais tu?!..


#20

Cette année pour la première fois de ma carrière(32 ans en maternelle), j’ai une classe de 34 enfants en TPS (4) PS (20) et MS (10); l’après midi c’est cool, c’est l’argument de mes collègues pour cet effectif, mais le matin je ne sais pas comment optimiser les temps d’apprentissages avec autant d’enfants qui pour l’instant son encore dans j’appréhende mon environnement.


#21

@Attila, pour plus de clarté, j’ai déplacé votre message ici :slightly_smiling_face:


#22

Je fais ce que je peux. Et je dois m’en contenter quand je suis seul avec mon Atsem en classe avec nos 35 maternelles pour le moment (les effectifs devraient grimper dans l’année!).

C’est vrai que ça se passe bien, on s’adapte à tout ; priorité à la sécurité (physique et affective), au calme, au rangement, et à l’autonomie. Mais les apprentissages seraient plus probants avec une classe moins chargée ! Avec cet effectif, c’est vrai, j’ai un peu l’impression parfois de faire de l’occupationnel et de ne pas consacrer assez de temps à certains élèves.

J’ai cependant le plaisir de vous annoncer que, suite à notre demande d’ouverture, nous avons obtenu un demi poste. Je vous renvoie au sujet “co-enseignement” que je viens d’ouvrir, sur le plaisir de travailler à deux enseignants dans sa classe, au moins deux matins par semaine.

Voici l’emploi du temps que nous avons mis en place avec la collègue qui vient deux matins par semaine.


#23

Bonne nouvelle ! Nous venons d’obtenir à titre définitif un 4ème poste sur l’école qui accueillera 84 élèves l’année prochaine. Je n’aurais donc pas une troisième année à près de 37 élèves, mais seulement 21 élèves à la rentrée.

Nous allons certainement être un peu perdus au début avec mon Atsem ! Mais je suis certain que l’on va très vite s’habituer à cet effectif normal !!!

Du coup je n’aurais plus que des 2-4 ans, car les GS qui seront avec les CP dans une autre classe. Cela va changer ma dynamique de classe… Des témoignages en ce sens ?

J’aurai aussi le temps de mettre en place de vrais ateliers langage en petits groupes, et du travail individuel pour présenter vraiment chaque activité autonome.

Je pense en fait profiter de petits temps d’ateliers à plusieurs pour introduire chaque activité nouvelle. Puis laisser cette activité libre en autonomie, le temps que chacun la réinvestisse et approfondisse, seul, en binôme, ou avec l’adulte.

Je vais continuer à utiliser le livret de réussites que j’ai mis en place, chaque activité étant déclinée en cinq marches de difficulté croissante, avec des étoiles pour valider chaque essai. C’est un fonctionnement qui me convient bien car il est motivant pour les élèves et offre beaucoup de souplesse. Voir le sujet “Accompagnement des élèves”…