Récréation de l'après-midi


#1

Bonsoir à tous!
Depuis plusieurs semaines, je ne sors pas en récréation l’ après midi car mes élèves se sentent bien en classe et sont concentrés dans ce qu’ ils entreprennent. La vie est belle, me direz- vous sauf que certains collègues me le reprochent et viennent me chercher jusque dans la classe. Je leur ai expliqué que les élèves de ma classe, n ‘étant pas dehors, il n ’ y avait pas besoin d ’ un adulte supplémentaire. Enfin me semble t il?
Ma directrice, ce soir, m’ a dit qu’ il fallait que je sorte si je suis de service. L’ inspectrice présente , puisqu’ il s’ agissait d’ un bilan suite à une inspection d ‘école,n a pas été si catégorique mais a conseillé que l’ on en discute en équipe. On a de la chance d’avoir une inspectrice ouverte qui favorise l ’ échange
. Cependant, cela a créé une crispation et il m’ a été reproché entre deux portes d’ avoir évoqué ce problème devant “le grand chef” alors que nous sommes entre adultes qui discutons…
Qu’ en pensez-vous?
Existe t -il des textes qui m’ obligent à sortir avec les enfants obligatoirement?
Merci pour vos conseils si précieux!


Horaires récréation
#2

Bonjour,
Je ne suis pas au courant des textes. Pour ma part, avec une classe de TPS PS, les collègues m’ont proposées de rester en classe l’après-midi, car la récré correspond au moment du lever de la sieste. Les élèves peuvent donc se réveiller tranquillement et rester au chaud. Je ne suis donc jamais de service l’après-midi. Par contre je suis de service à toutes les récréation du matin. La répartition des services est peut-être à revoir avec tes collègues pour éviter les crispations. Je sais qu’il est possible d’avoir des services “chacun surveille la récré lorsqu’il sort avec sa classe”. Tu peux poser la questions aux syndicats, ils sauront t’orienter. Bon courage.


#3

La seule règle que je connaisse est « chaque enseignant est responsable de ses élèves ».

Ces « services » de récréation sont des arrangements entre collègues pour se permettre une petite pause, aucunement un droit ou encore un devoir. Personnellement je ne les ai jamais vu dans aucun texte, et dans de très nombreuses écoles ils n’existent tout simplement pas.
A moins que tu ne souhaites profiter toi-même de ces services pour être dispensée de surveillance quand tes élèves sont sortis, rien ne t’oblige à surveiller les élèves d’un autre.


#4

Dans notre école jamais de recré “officielle” l’après-midi. Chaque classe fait comme elle le sent. Celui ou celle qui fait sortir sa classe la surveille, et celui ou celle qui souhaite rester en classe peut le faire. Les moments où je vais dans la cour pour faire une recré juste avec ma classe sont des moments privilégiés pendant lesquels les élèves s’organisent et jouent collectivement (les 20 élèves au même jeu sans que l’adulte ait du intervenir (la première fois que je les ai vu faire, j’ai été agréablement surprise !)… Les moments où on reste en classe sont tout aussi enrichissants : certains terminent un travail d’autres viennent échanger avec moi sur leur quotidien, des problèmes qu’ils peuvent rencontrer.
Si toute mon école procède ainsi c’est qu’il n’y a aucun texte officiel disant qu’une recré “traditionnelle” est obligatoire ??


#5

Bonjour,
Aucun texte n’oblige les services de récré.
Chaque enseignant est, de toutes façons, responsable de sa classe. les services sont des organisations de service, validées par le directeur. Ces services sont organisés par le directeur, après avis du conseil des maitres.
Le levier est là: en conseil des maitres, il faut changer l’organisation.

Dans notre école, chacun est toujours de service avec sa classe, ce qui laisse liberté d’horaire, de temps, de fréquence.
De plus, cela augmente les relations entre collègues, les possibilités d’intervention dans la cour, les connaissances qu’on peut avoir de tous les élèves, les occasions de gérer et régler les conflits.Cette souplesse est extrêment confortable: plus de collègue qui râle car tu sors trop tard ou rentres trop tôt. LIBERTE
Conclusion, notre cour est extrêmement calme, les enfants ont confiance dans chaque enseignant, personne ne "passe à l’as " quand il a fait une vilaine chose, et nous nous sentons bien : libres et responsables


#6

Oui chez nous aussi ça se passe très bien, on est 4 classes dont une maternelle officiellement (la mienne). Les 3 autres classes sont “élémentaires” ce qui autorise par exemple, la GS.CP s’il y a trop d’enfants en maternelle pure… Les 3 profs d’élémentaire se partagent les services d’ouvertures et de récrés ; cela se décide généralement en réunion de pré-rentrée, et il y a un “tableau de services” affiché dans le bureau et dans la cour avec les noms des enseignantes “de service” à chaque horaire concerné… Je fais cavalier seul pour les ouvertures car je fais l’accueil dans ma classe le matin et l’après-midi, et pour les récrés aussi car même si nous faisons “cour commune”, je sors souvent plus tard et je reste plus longtemps aussi… Ainsi je vois quand même un peu mes collègues, les petits ont une récré commune avec les grands de quelques minutes, avant d’avoir la cour pour eux tout seuls ensuite… Dernièrement on s’est mises d’accord avec ma collègue qui a les GS.CP et avec l’aval de la directrice, pour qu’elle me laisse les GS en récré le matin quand les primaires sont rentrés, ce qui leur fait une récré un peu plus longue dont ils ont besoin, et lui laisse une petite demie heure plus tranquille avec juste les CP (elle a 16 GS et 10 CP ça fait beaucoup)… Moi ça me fait une quarantaine d’enfants à surveiller seule en récré, mais on a aussi réfléchi ensemble pour que je puisse prévenir et faire intervenir rapidement un adulte supplémentaire en cas de besoin…
Donc tout ça demande avant tout d’en parler ensemble… C’est vrai que soulever le problème devant l’Ien sans en avoir discuté entre vous était sans doute maladroit de ta part, mais il semble que cette discussion n’ait pas eu lieu non plus au moment de la rentrée, ce qui n’est pas du tout normal… La directrice aurait du en parler dès la pré-rentrée, et vous auriez à ce moment, pu échanger sur vos pratiques et et vous mettre d’accord à ce sujet… Je crois que vous n’avez plus qu’à mettre ce sujet à l’ordre du jour du prochain conseil des maîtres, voire à en faire un très vite juste pour ça…


#7

Bonjour Corinne,

Je te renvoie à un sujet préalable que j’avais ouvert cet automne : “La récréation de l’après-midi est-elle bien nécessaire ?”.

Je me souviens de la prise de tête du temps où je faisais un emploi du temps par matière pour tout caler avec les horaires officiels, car le temps de récréation n’est pas compté, et donc il fallait enlever un peu par ci par là, en sport par exemple, mais pas que…

Je dois avoir une discussion aussi avec la collègue directrice qui s’est inquiété que nous ne prenions pas de pause mon Atsem et moi à la récréation, car des élèves sont autorisés à rester calmement en classe s’ils le souhaitent. Mais c’est un moment pédagogique comme un autre, et je l’envisage dans la continuité de la classe. C’est fonction aussi de la météo et du besoin des élèves.


#8

Merci pour ta réponse, Florian, et pour le lien.
Je vais discuter de cela avec les collègues lors de la prochaine réunion. J’ étais certaine qu’ à partir du moment où les enfants ne sortaient pas, je n’avais pas besoin de sortir mais visiblement je me suis trompée. …
Tout se met en place progressivement et la recréation sera la prochaine organisation :slight_smile:


#9

Merci pour ta réponse! Il faut que je discute de cela avec mes collègues et pourquoi pas leur proposer que je surveille tous les matins effectivement!


#10

Oui c 'est vrai que j’ai été maladroite et je commencerai par le dire pour éviter les rancoeurs! Nous avons hélas beaucoup de mal à dialoguer , ma directrice et moi!
Mais l’objectif est que les choses avancent !
J’espère juste qu’elle ne me dira pas d’attendre l’année prochaine…


#11

Ça fait rêver! Merci pour ta réponse!


#12

Bonsoir. Tu dis :visiblement, je me suis trompée. Non, tu ne t ’ es pas trompée. Une telle organisation est possible " dehors avec sa classe,dedans avec sa classe ". Mais il faut décider d 'une telle organisation…


#13

J’ai rencontré ce pb dans mon école car sur 7 classes je suis la seule à fonctionner comme ça.
Pour ne pas me mettre à l’écart et me mettre les collègues à dos, je fais mes services, (comme tout le monde, mes collègues ont bien droit à leur petite pause, je me souviens de la classe cocotte minute en fonctionnement tradi :wink:) et je reste en classe quand je ne suis pas de service.
L’essentiel me semble être une bonne ambiance entre collègues.
J’espère que tu vas trouver ta solution.


#14

Bonjour
Moi aussi j’ai ce problème.
Je suis dans une école maternelle de 5 classes. L’après midi nous faisons une récréation communes aux 5 classes. Je trouve que cela fait trop de monde dans la cours en même temps. La cours n’est pas très grande. En tous cas trop petite pour 5 classes. Comme il y a beaucoup de monde, on ne sort pas les jeux de cours l’après-midi… Ces récrés là sont beaucoup plus difficiles et fatigantes à surveiller, et c’est vraiment une corvée pour moi.
En début d’année j’ai soulevé ce problème, pour qu’on fasse 2 récrés… ça n’a pas été accepté sous prétexte que ça faisait moins de services à faire…
Les jours où il pleut, j’avais pris l’habitude de ne pas descendre puisque les collègues dans ce cas, font vidéo dans le préau. Je me disais qu’une classe de moins à gérer c’etait toujours ça et que, du coup on n’avait pas besoin de moi. Je me suis fais rappeler à l’ordre. On m’a dit que si j’étais de service je devais descendre!
Du coup j’ai essayé de négocier, en demandant que les jours de pluie les services soient annulés. Argumentant que 120 élèves de TPS à GS assis devant une télé à regarder un dessin animé pas forcément passionnant et pas adapté à l’ensemble des élèves n’est pas très intéressant. Je trouvais plus judicieux de rester dans la classe. On m’a répondu que c’était injuste pour les collègues qui n’étaient pas de service.
Inutile de vous dire qu’on est loin de supprimer les services et que chacun puisse décider de descendre ou non en récréation.
Cela dit, j’ai fais l’erreur de manquer de diplomatie et de ne pas avoir demander avant… maintenant je descends quoi qu’il arrive… et quand je ne suis pas de service, je fais en fonction du besoin de la classe…
J’essaierai de rediscuter de ce sujet plus tard mais pour l’instant ça me paraît difficile, je suis là seule à vouloir changer le système existant…


#15

mettre les enfants devant la télé pour que les adultes aient leur pause… Et en plus tu es obligée d’y mettre tes élèves!! Je suis sans voix… Chez nous, il n’y a plus que 2 enseignantes sur 7 qui ont recours à cette pratique (et pas que quand il pleut, quand il fait froid aussi). Les jours de pluie, chaque enseignante est responsable de sa classe. Nous avons un minuscule préau et on sort 1/4 d’heure si besoin chacune notre tour.


#16

Une chose très importante : quoi qu’en pensent les collègues, la récré n 'est pas une pause statutairement parlant .une pause pour les élèves,oui


#17

voila ce qu’on trouve ici sur les récréations:
_LA _
RéCRéATION
_La récréation est avant tout un temps qui doit _
_permettre aux enfants, en fonction de leur âge, de se _
_détendre et de satisfaire leurs besoins de mouvement _
_et de jeu dans un espace aménagé situé en priorité _
_à l’extérieur. _
En fonction des réalités locales, on pourra proposer :
n
_ Matin : une récréation de 15 à 30 mn (habillage/_
_déshabillage, déplacement compris), sur un créneau _
suffisamment éloigné de la fin de matinée.
_• _
_Selon la durée de la matinée, on peut envisager de _
_proposer un temps de détente supplémentaire, dans _
la classe ou à l’extérieur.
n
_ Après-midi court : pour une durée de classe de 2h _
ou moins, la récréation n’est pas nécessairement utile.
n
_ Après-midi long : une courte récréation en milieu _
_d’après-midi, mise à profit pour organiser l’accueil _
différé des enfants ayant fait la sieste à la maison.

Du coup, le temps dessins animés à la place d’un temps de jeux libres en extérieur, sous prétexte de pluie, me parait complètement inadéquat (enfin, pas besoin d’un texte officiel pour trouver ce fonctionnement aberrant…).
Je pense qu’il est bien plus judicieux, si les enfants ont réellement besoin d’une pause pour bouger à ce moment là, de mettre en place de petites récréations pour chaque classe successivement sous le préau…


#18

Je me rends compte de la chance que j ai…nous sommes une école de 6 classes dont une uliss.Nous sortons quand bon nous semble,chacun est responsable de sa classe.Lorsqu il pleut (à moins de très grosses averses) nous sortons avec les bottes(demandées aux parents en début d année et qui restent à l ecole) et lorsqu il fait beau,nous sortons les jeux de salle de motricité(caisses,échasses,cerceaux…des poussettes,des tapis avec voitures…)
En début d’après midi,nous faisons durer la récré vu que nous avons 2 services et que certains enfants ne sortent qu à 13h35,heure à laquelle l école ouvre.
Bref,peu de contraintes et c est bon!


#19

Quelle bonne idées ces bottes! Idéal pour aller jouer dans les flaques. En Allemagne, les enfants ont même une salopette imperméable, pour aller jouer dehors, par tous les temps.


#20

Bonjour à tous,

Dans mon école il a été convenu que nous ne ferions plus de récréation l’après midi car nous n’avons que 2h15 et nous avons besoin de la cour de récréation pour nos séances d’EPS. Aucun texte n’oblige de faire une récréation, et nous nous sommes rendus compte du gain de temps et d’énergie à ne plus faire de récréation. Les élèves ne s’en plaignent pas du tout au contraire.