Fil de discussion pour ceux qui se lancent à la rentrée (maternelle)


#224

Bonjour à tous et à toutes,

J’ai un gros pavé à écrire car après quasiment 2 ans à trainer régulièrement sur le forum je me lance, dans des conditions qui ne sont pas optimales (mais le sont-elles jamais ?). Je suis PES avec 27 MS-GS, donc il y a des enjeux et parfois je doute de l’approbation de mes supérieurs et donc de ma “validation” de cette année.
Je suis à mi-temps avec, comme @foufou, une co-titulaire qui fonctionne de manière très traditionnelle, une très petite classe, pas de couloir (!!) MAIS une asem en or qui me suit à fond. Donc je fonctionne depuis la semaine dernière (jeudi et vendredi) en totale autonomie jusqu’à la récréation (petit regroupement), puis un temps de motricité, et en début d’après-midi je profite que les MS soient en temps de repos pendant 1 h pour faire avec mes 12 GS de la phono plus classique et de l’écriture ou des petits ateliers de “lecture” proposés en autonomie. J’ai de la chance d’avoir un petit paquet de matériel acheté ou fabriqué par mes soins (une grosse partie de l’affinement des sens, lettres rugueuses, alphabet mobile, dictées muettes, pas mal de vie pratique, et aussi des ateliers de maths (perles, barres, solides)). Comme on s’est divisé les domaines avec ma co-titulaire et qu’elle a pris la numération pour les 2 niveaux par exemple, je me demande si je vais utiliser les barres rouges et bleues même si je trouve ça intéressant quand même, pour varier l’approche. Que faire en géométrie sans le matériel par contre ? Utiliser du matériel plus traditionnel ?
Je sais que beaucoup de mes collègues PES travaillent avec ACCES, est-ce qu’il est intéressant de faire quelques ateliers tout de même, plus histoire de laisser des traces voulues par la hiérarchie.
Pour l’instant, j’ai eu l’impression de faire le basique (chaises, tapis, affinement des sens, vie pratique avec une bonne moitié d’élèves), tous les enfants se sont jetés sur les bols, les activités de transvasement, en en mettant partout évidemment. Ça a plutôt fonctionné le jeudi même si très vite, les enfants se tournent vers la dinette (notamment plusieurs MS qui n’ont fait que ça pendant 2 jours) et/ou vers une étagère pleine de caisses de jeux. Le vendredi matin était beaucoup plus bruyant.
Dois-je “interdire” l’accès à ces espaces de jeux libres et mieux fournir les miens ? Je gratte petit à petit de nouveaux espaces dans les étagères mais j’ai peur que les enfants s’y perdent ou ne rangent pas correctement, ou ne sachent plus ce qu’ils ont droit de prendre ou ne pas prendre. Je pense couvrir mes étagères les 2 jours où je ne suis pas là mais est-ce que ce n’est pas perturbant ?
Est-ce que je continue à utiliser le temps de l’après-midi pour faire des ateliers + dirigés avec les GS ou mieux vaut-il privilégier l’individu dans des ateliers plus poussés ? Comment faire pour à la fois répondre aux attentes de mes formateurs ?
Comment intégrer à ce fonctionnement des temps de projet ?
J’ai demandé à une formatrice en début de semaine si je pouvais “interdire” aux enfants d’utiliser les feutres pendant mes journées (ce que j’ai commencé à faire “avec moi, c’est crayon de couleurs”) et elle m’a dit que non car il valait mieux avoir les mêmes règles toute la semaine. Je suis pleine de doutes malgré mes profondes convictions que ce modèle est le meilleur pour les enfants. Et à la fois, je sais que je suis de passage dans cette école, qu’il y a d’autres GS avec la directrice (et des CP), que les parents sont toujours inquiets… et que je ne suis même pas sure de terminer l’année scolaire car en projet de bébé…
J’ai lu tous les posts sur les mi-temps qui m’ont pourtant conforté, mais je sais que je vais devoir apprendre aux enfants de MS à écrire en bâtons et ce genre d’attendus. Je sens que j’ai aussi des GS qui “s’ennuient”. J’ai beaucoup de questions, j’espère que vous saurez m’aiguiller ou que d’anciennes PES partageront leurs expériences.

  • J’ai aussi commencé le nouveau livre de Céline - :smiley:

Hortense